AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Cameron Heigh
Admin À votre service

❖ AGE : 28 Ans
❖ ORIGINES : Américain
❖ JOB : ex barman, ne fiche plus rien, est une grosse feignasse /loque.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 507
❖ À J-BAY DEPUIS : 20/10/2013
❖ CRÉDITS : Junkiie
❖ DC : Voir PA XD
❖ TOPICS : A plus rp, je sers à rien XD (ellie /kasey /reagan)
❖ POINTS : 39

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam   Mar 7 Jan - 20:26

the dog & the cat
maybe more sex ?
can't ask other things cauz i'm scared to ask that




Je regarde le canapé et finis par m’y installer. Très peu de temps après je me souviens, jour de rééducation et ma super coloc qui m’emmerde va me sauter dessus et me trainer par les pieds. Je la connais, elle en serait capable. Du coup je cours – façon de parler version escargot comme dirait Hayden – et je me prépare assez vite. Une fois prêt je prends ma béquille, parce que j’ai trop mal pour prétendre le contraire aujourd’hui et je la rejoins dans sa chambre. Ma main passe sur ses hanches, remonte un peu, caresse son ventre, puis la prend contre moi, embrassant son cou. Elle sait que chaque fois je tente de la faire changer d’avis, pour ne pas aller à la rééducation qui ne sert à rien. « Tu vois on pourrait s’occuper autrement ? Non ? J’aurais tenté. » Le regard qu’elle me jette, le regard lydien à la teenwolf. Je sais que si je commence à l’emmerder, je vais m’en prendre une. L’est violente cette petite, faut pas se fier à son cul magnifique et son sourire. « Jsuis prêt, et je doute que les médecins soient préparés à te voir à moitié nue. » La vérité ? Je n’ai pas vraiment envie non plus que quelqu’un ne la voit nue. Mais pas question de le lui dire, non mais ! Je ne peux pas trop lui faire plaisir, c’est comme réa, tu leurs fait des confidences, tu les complimente et après elles te considèrent comme acquis. « C’est quand que tu débute ta mascarade pourrie avec Nathan ? Que je sache à quel moment prétendre que je m’en fous de toi. Je sais, pas dur à prétendre, c’est presque vrai. » Résolution, ne pas lui donner d’importance, et porter cette relation à un body call. Surtout que bientôt Rea va vouloir lui trancher la gorge. Rea pense toujours qu’elle m’a tatoué et que tu as écrit propriété de Rea sur ma fesse gauche. Ce qu’elle oublie, c’est que moi, j’avance, je ne recule pas, comme elle. J’ai jamais vraiment essayé de comprendre cette fille. Et je pense que même le meilleur des psy ne s’y risquerait. Ca a le don de vous foutre ds migraines voire des anévrismes. Pour ça que je m’inquiète pas pour Kate, si je ne lui donne pas autant d’importance que je l’ai fait pour Rea, je suis sauvé. Je ne veux pas de deux hystériques sur les bras. Et c’est moi le jaloux hein. Je la regarde s’habille et reluque allègrement. On est rarement très agréables entre nous, quand on ne se saute pas dessus. Bizarrement, nos disputes incessantes accroissent la tension sexuelle entre nous. « On va être en retard et tu vas encore dire que c’est ma faute. » Oui parce que pour les filles que je fréquente, genre, ma sœur, j’ai toujours tort. Je les laisse parler, parce qu’au final, contre une femme, à moins de se mettre à les taper, on obtient quedal.




You're a pain in my ass
more i keep falling for you again
but more you run more i run


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam   Mer 8 Jan - 19:42


Mes yeux couraient sur le papier, s'évertuant de retenir un cours. J'avais toujours eu quelques facilités d'apprentissage. Mais aujourd'hui clairement mon cerveau avait décidé de se mettre en mode pause. Je n'arrivais pas un seul instant à trouver assez de concentration pour retenir ce fichu cours. J'étais beaucoup trop dispersée. Je finie par m'avouer vaincue en poussant un long soupir et en fermant mon carnet de notes. Je saisis mon portable histoire d'envoyer quelques messages. Mais à peine vais-je saisi le portable, mais à peine commençai-je à écrire pour ma chère Aileen, que l'autre arriva dans ma chambre. L'autre ? Il s'agissait de Cameron bien évidement. Le seul imbécile au monde qui rentrait dans ma chambre sans frapper. Le seul qui avait le don d'y rentrer quand j'étais en tenue décontractée. Traduction: en sous-vêtements. Bien évidement il essaya de me charmer pour m'amener dans le lit. Mais je ne comptais pas céder, je connaissais sa stratégie sur le bout des doigts. Mais cela ne m'empêchai pas de profiter de ces attentions. Lorsqu'il essaya de négocier avec moi je me tournai vers lui et lui fit mon regard le plus menaçant et sérieux. Tu connais ma réponse Sweety. Je ne suis pas assez en manque pour répondre au chantage sexuel.

Je me retournai et commençai à chercher les vêtements que j'allais mettre. Hmmmm un choix bien difficile. Après tout c'était une occasion pour regarder les nouveaux petits internes. Pose ton petit derrière sur le lit et attend. Je réfléchissais sérieusement, offrant la vue de mon corps dénudé à Cameron. Comme si ça lui déplaisait de toute façon. Il me surprit presque à s'intéresser au plan que j'avais prévu avec Nate. Mais la surprise fut de très courte durée, vu qu'il annonça qu'il en avait je cite « presque rien à foutre de moi ». Mouais, je préférais ça. Probablement bientôt. Mais c'est affaire qui ne te regarde pas Cam. Je regardai encore des mes affaire et réfléchissant. Je sortais quelques robes pour finalement les remettre place. Non, rectification. TU vas être retard. Finalement je me décidais pour un tee-shirt blanc avec des imprimés noir au niveau du torse et jupe montante couleur bleu jean. Je rajoutais un veste en laine épaisse noire. Je pris la direction de la salle de bain pour une dernière retouche maquillage et c'était tout bon. J'attrapai mon sac et mes clés de voiture en passant rapidement. Et me voilà reléguée au rang de simple chauffeuse de taxi, le rôle de me plaisait pas vraiment mais je n'avais pas le choix. Je me demandais encore pourquoi je me cassais la tête pour ce type imbibé d'alcool et foutrement ingrat en plus de ça.

Le trajet fut avalé assez rapidement. Nous arrivâmes sans trop de retard. Je le fis d'ailleurs bien remarqué à Cameron avec un sourire victorieux. Du style « T'avais tord, je suis la meilleure. » Je me dirigeais d'un pas rapide vers le service de rééducation et annonça l'arrivée de Cam... Je vous confie le petit Cameron, s'il fait des bêtises dites lu qu'il sera privé de dessert. Et si vous vous demandez où il est, il arrive, il est au pas de course là. En me retournant je l’aperçu arriver. J'en profitais pour lui faire un coucou de la main, histoire de le narguer. Bon maintenant c'était la partie chiante, celle où je devais attendre



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cameron Heigh
Admin À votre service

❖ AGE : 28 Ans
❖ ORIGINES : Américain
❖ JOB : ex barman, ne fiche plus rien, est une grosse feignasse /loque.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 507
❖ À J-BAY DEPUIS : 20/10/2013
❖ CRÉDITS : Junkiie
❖ DC : Voir PA XD
❖ TOPICS : A plus rp, je sers à rien XD (ellie /kasey /reagan)
❖ POINTS : 39

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam   Sam 11 Jan - 19:05

[quote="Cameron Heigh"]
the dog & the cat
maybe more sex ?
can't ask other things cauz i'm scared to ask that




« Ça coute rien d’essayer » que je lui sors tranquillement. Kate est le genre à énerver les gens facilement, ou à s’énerver contre eux. Si on ne sait la gérer, on finit avec un mini terminator. Kate pet être aussi un amour qu’une terreur, et ce même alors que je tente par tous les moyens de lui rendre la vie infernale. Elle me fout sur le lit et me dis d’attendre sagement. Je grommelle dans la barbe que j’ai pas et m’exécute, tout façon j’ai mal alors ça ne va pas vraiment contre ma volonté même si je déteste qu’on me dise quoi faire. J’aimais pas l’idée qu’elle prétende sortir avec Nathan, bien entendu, je n’allais pas le crier sir les toits, elle en serait trop ravie ! « Ok ok je m’en mêlerais pas. » Le pire c’est que quand j’étais jaloux je la privais de sexe et malgré ça, elle faisait fi du fait que peut être, je n’étais pas si détaché. Elle prétendait toujours en avoir rien à faire mais je savais que quelque part, elle n’était pas si froide qu’elle voulait le faire croire, surtout avec moi. Je la laissais finir de se préparer puis on se mit en route. Je fus prévenant en prenant mes béquilles, sachant de source sure qu’après une séance, ma jambe me tuerait littéralement. Quand on arriva a l’heure elle me fit comprendre que j’étais un crétin puis on entrait. Elle du dire des conneries au médecin qui eut une drôle de tronche quand je rentrais dans la salle. Je m’installais sur ce que je nommais la table de torture et le laissais manipuler ma main et ma jambe comme si j’avais pu être fait de chiffons. Quand il eut fini ma jambe était en feu et je ne rêvais que de la scier et vite. Je ds prendre les deux béquilles, ce qui, soit dit en passant, arrivait rarement. Elle m’attendait là et arrivé devant elle, le sourire pincé, à la limite de la grimace, un air à moitié constipé tant ça faisait mal je lui dis qu’on s’en allait et vite. Rentrer dans la voiture fut plus dur qu’à l’arrivée et lorsqu’elle tenta de m’aider je la repoussais. Je savais que ce soir je serais forcé de m’étendre, que marcher serait un calvaire et une partie de moi lui en voulait de m’avoir emmené à la séance, sans doute parce que je savais que de toute façon, il ne récupérerait pas ma jambe, c’était du temps perdu et de la torture gratuite. Arrivé à la maison je pris un coussin, me mis moi-même sur le canapé et posais ma jambe dessus. Frottant avec ma main espérant que la douleur s’estompe. Miracle de la soirée deuxième fois, je pris mes médicament, je savais que j’allais peu dormir cette nuit, soyons réaliste, je dormais très peu chaque nuit de toute façon. « Je n’ai pas faim et de toute façon ces médicament me foutent des crampes d’estomac. balance moi le gel stp je crois que je vais m'en mettre. » que je lui lançais quand je devinais qu’elle allait penser à ce qu’on allait manger. Le gel c'tait elle ou Vicky qui le mettait mis j'étais de sale humeur et tant pis si j'allais avoir mal en me l'appliquant moi même. Si j’en avais été capable, j’aurais sans doute pleuré, mais ça faisait des années que je m’étais interdis tout ça.




You're a pain in my ass
more i keep falling for you again
but more you run more i run


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam   Ven 17 Jan - 23:21


Quel ennui d'attendre sans rien faire. Je devais attendre tranquillement dans ce qui était une sorte de « salle d'attente ». Si j'avais su qu'on m'aurait recycler en transport médical, j'aurai demandé un payement. J'avais fini par prendre mon portable pour envoyer des sms à divers personnes, entre autres à Aileen, il fallait bien passer le temps quand même. Le pire dans cette histoire c'est qu'il n'y avait même pas de nouveaux internes à draguer. Bref c'était la journée bien triste pas excellence. Je devais me résigner à attendre sagement Cameron. Dire que je restai pour lui, j'aurai pu partir ne pas m’embarrasser ce type mec boiteux et râleur par excellence. Avec les autres mecs je ne l'avais jamais fait autant que ça, je serai tout simplement partie en le laissant en plan. Mais comme une imbécile je restai... et je ne savais pas pourquoi je le faisais avec ce type. Je m'étais trop fait chié avec mon propre père, je m'étais promis de ne plus faire cette erreur et voilà que je replongeais la tête la première dans ce schéma avec une autres personne. Je devais vraiment faire pitié à voir, mais c'était plus fort que moi. Il était Cameron.

D'ailleurs en le voyant ressortir de sa séance en boitillant, je ne pu m'empêcher de ressentir une légère pointe d'inquiétude. Je ne m’habituerais jamais à le voir avoir ses deux béquilles. Je savais que c'était parce qu'il avait particulièrement mal, c'était toujours ça. Je pense que j'aurai toujours du mal à m'y habituer. Contrairement à ce qu'il pensait, je n'en avais pas rien à faire. Mais malgré mon inquiétude, je restai impassible, j'avais du mal à ressentir ça, c'était trop. Je m'étais toujours promis de faire attention qu'à moi et mes amis proches. Je m'étais promis de ne plus faire l'erreur de m'attacher pour rien, pour souffrir. Je ne voulais pas que mon cauchemar recommence. Alors pourquoi mes yeux étaient-ils en train de vérifier qu'il ne tombe pas ou quelque chose comme ça. Pourquoi ? Pourquoi est-ce que je ne bougeais pas quand il me repoussa ? Je ne bronchai pas, je ne fis même pas de commentaires en fait. Je restai juste silencieuse jusqu'au retour dans notre appartement commun. Ouais ce qui était bizarre pour moi, Kate silencieuse, ce n'était pas normal, mais passons.

Arrivée aussi silencieuse que le retour. Je mettais à disposition les cachets de Cameron, vu son état, il allait les prendre. Il n'était pas fier au point de refuser, surtout après séance qui l'avait mis en charpie. Le gel en main, j'étais en train de penser au repas de ce soir sans vraiment faire attention. Jusqu'au moment où il me m'annonça qu'il n'avait pas faim. Cet imbécile était vraiment tête de mule parfois. Bref, je n'essayai pas de me battre avec lui, ce n'était que partie remise. Je finis par le rejoindre. Avec beaucoup de précaution je levai sa jambe pour m'installer sur le canapé, je reposai la jambe sur mes genou et commençai à le masser et il n'avait rien à dire. Je levai mes yeux vers lui, mais pas pour le fusiller du regard. C'était même tout le contraire, je lui souris doucement alors que je commençai à m’affairer au massage de son genou. Je savais qu'il était imbuvable après une séance de kiné, je m'en fichais. Avant même qu'il puisse râler en me disant de le lâcher je lui coupai la choque Ne dis rien. Si tu le fais seul tu vas te faire plus mal qu'autre chose. Alors sois mignon et laisse moi faire. Bien que « mignon » ne soit pas le terme le plus approprié pour qualifier un Cameron. Définitivement pas en fait. En temps normal, je lui aurai fait remarqué depuis belle lurette, mais la situation ne s'y prêtait pas. Ce n'était que partie remise. Mes gestes étaient lents et délicats je savais bien qu'il avait mal. Mon regard se levait discrètement de temps à autre, histoire de « sonder » ses réactions. Oui, je n'en avais pas rien à faire de sa douleur. Je m'appliquais même. Ce soir il n'était pas bien alors je lui laissais un moment moment de répit. Juste des instants pendant lesquels je m'adoucissais, qu'il en profite.



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam   

Revenir en haut Aller en bas
 

I'm not sure i can live with you. you're such a pain in the ass ◘ Kate&Cam

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Live Fast, Die Young and Make a Beautiful Corpse - Anastasia Vanderbilt ❀
» Live your life to death (Featuring Nayki)
» Vive le Naheulband en live !!!!
» XBOX LIVE NHL12
» Ghost in the shell : un remake en live ?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: The outskirts :: Humansdorp Provincial Hospital-