AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Johnny O'Connor
Admin À votre service

❖ AGE : 30 Ans
❖ ORIGINES : australien
❖ JOB : tueur à bookmaker
❖ STATUT : ne supporte pas les femmes (si si, il aime bien Reagan en vrai, mais il a une drôle de façon de le montrer)

❖ MESSAGES : 201
❖ À J-BAY DEPUIS : 24/12/2013
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Gabriel&Amy&aileen&co.
❖ TOPICS : 2/2
❖ POINTS : 25

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Mar 18 Mar - 0:21

J’observe attentivement les formes de Kasey. Elle est penchée sur le moteur d’une voiture, bien occupée et ne voit pas ce qui se passe autour. Je souris, elle ne se doute pas que je détaille chaque courbes, salivant d’avance. J’ai toujours apprécié ce genre de deal, Reagan a refusé, her loss. Kasey a proposé une façon de payer que je dois admettre, je préfère à tout autre sorte de paiement, j’ai toujours de quoi faire avec d’autres gibiers après tout. J’ignore si elle est consciente de ce qu’elle risque, de ce qu’elle fait avec moi, du jeu qui l’entrainera plus loin qu’on se l’imagine. Moi je m’amuse, et en profite pour palier à mes besoins naturels. Qui plus est ma façon de le faire ne l’effraie pas, comme beaucoup avant elle ont fait. Fuir n’est pas son genre et pourtant, elle me regarde comme si rien ne comptait, comme si ce jeu était aussi simple qu’un jeu de société. Je finis par me déplacer et me placer derrière elle, poser mes mains sur ses hanches, commencer à sentir l’odeur de son cou, la retourner et la plaquer sur le capot de la voiture, la subtilité, c’est pas mon truc. « Alors, on fait semblant de bosser ? » Je glisse mes doigts sur sa peau, lui fait une espèce de sourire qui se veut presque sympathique, dommage que je ne sache pas vraiment faire ce genre de truc. Vous voyez le Cro-Magnon qui attrape par les cheveux et traîne la personne au sol ? Bah c’est à peu près le genre de subtilité, manières, que j’ai. Espérons qu’il y ait plus d’actions que de dialogues, pas vraiment fan des discussions dont, il faut le dire, je me fous royalement.





be careful with you're wishing for
maybe i'm your worst nightmare
even i'm not that scary

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kasey Stanton
Membre this is africa

❖ AGE : 27 ans
❖ ORIGINES : Néo-zélandaise
❖ JOB : Mécanicienne
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 38
❖ À J-BAY DEPUIS : 08/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Jill Caulfield
❖ POINTS : 6

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f99-appartement-de-kasey-stanton
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Mar 18 Mar - 6:07


La voiture de monsieur Cooper était encore plus en bordel que d'habitude. A croire qu'il faisait exprès de jeter un soda dans son moteur pour l'emmener à réparer. Comme si le garage n'avait que cela à faire, de réparer encore et encore les mêmes conneries tandis que les vrais clients, ceux qui payaient plus, allaient voir ailleurs. Mais Kasey ne pouvait pas se permettre de l'envoyer boulet comme elle aurait pu le faire auparavant. Les Stanton avaient besoin d'argent, elle avait décidé de prendre les choses en main, elle était celle qui leur permettait de ne pas s'enfoncer un peu plus.

Sa tenue était tout sauf réglementaire, mais elle s'en fichait pas mal. Elle avait l'impression d'être dans un four. Elle avait aussi coupé toute communication avec le monde, concentrée sur son travail. Elle connaissait par coeur les sifflements et les remarques qui pouvaient fuser lorsque des clients - masculins principalement - la voyaient à l'oeuvre. Cependant, elle se permettait parfois un majeur dressé pour les plus persistants.

Soudain, elle sentit des mains sur ses hanches. Sursautant légèrement, elle aurait tellement voulu que ce soit quelqu'un d'autre. Malheureusement retournée et plaquée comme une simple poupée de chiffon sur le capot qu'elle venait de refermer, elle dut se rendre à l'évidence : ce n'était pas ce qu'elle avait espéré. Mais elle se laissa faire, comme à chaque fois, fixant l'homme dans les yeux avec un aplomb et une indifférence certaine. J'ai surtout un portable sur lequel tu peux appeler ou envoyer un message... On avait dit pas au garage. Elle détourna son regard vers l'arrière-boutique. Par chance, le patriarche était parti en ville faire des courses et n'assistait pas à la scène. Il n'aurait rien pu avoir de pire. Elle se tourna de nouveau vers l'individu qui la touchait, ne prenant même pas la peine de répondre à ce semblant de sourire. Qu'est-ce que tu veux, Johnny ? Question stupide, mais elle pouvait toujours essayer.


I'm not in love
I will try until I die to convince myself that I don't feel anything for you because it seems impossible to love the monster you are. by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johnny O'Connor
Admin À votre service

❖ AGE : 30 Ans
❖ ORIGINES : australien
❖ JOB : tueur à bookmaker
❖ STATUT : ne supporte pas les femmes (si si, il aime bien Reagan en vrai, mais il a une drôle de façon de le montrer)

❖ MESSAGES : 201
❖ À J-BAY DEPUIS : 24/12/2013
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Gabriel&Amy&aileen&co.
❖ TOPICS : 2/2
❖ POINTS : 25

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Mar 1 Avr - 15:35

HJ : J’ai du mal à jouer Jo avec le « je » so je tente le « il », j’espère que ça te dérange pas.

Johnny sait, qu’il n’a rien à foutre là, que Kasey n’est là que pour empêcher le passage à tabac, ou la mort de son père. Pourtant, il a toujours prit un malin plaisir à voir se tortiller ses victimes, se vaincre qu’ils sont fichus, dorénavant. Il se marre, il se délecte, et pourtant, en lui s’opèrent des changements. Des données qui s’effacent, d’autres qui s’accumulent, certaines sont corrompues. Il lutte contre tout ça, il sait, que c’est sa faute à elle, parce que, quelque part dans son esprit tordu, malsain et proche de la folie, il tient à elle. Il ne sait dire ni pourquoi ni comment, ni même si il sait comment le gérer. C’est une femme comme on voit peu. Elle se bat, même quand tout semble perdu, elle continue. C’est dingue, il veut fuir, il veut la tuer, lui apprendre, qu’on ne change pas Jo, on le laisse comme il est. Et pourtant, il y retourne, comme l’ours va chercher le miel. Il sait qu’il est fichu, et pourtant, il fonce. Quand il la voit bosser – et il l’observe souvent – il admire sa façon bien à elle de le faire. Jamais de manière réglementaire, toujours de façon aguicheuse, comme si, insciemment, elle y songeait. Il sait que non, mais l’imagination débordante fait le reste. Chaque fois qu’il la voit, il imagine ses courbes, il imagine ses lèvres, et pauvre camé, il en redemande, il lui fat sa dose, même si ça renie tout ce qu’il est.

Le contact se fait, mes mains touchent ses courbes, mes yeux parcourent sa silhouette et je me sens piégé, comme un prisonnier, prisonnier de sensations qui ne sont miennes, de sentiments dont je n’ai que faire, d’envies qui me répugnent. Je veux la tuer autant que la sauter, est un mal ? Je ne sais pas, je ne sais plus.

Il sourit, les portables, les sms, tous ces feignants qui ne savent plus communiquer. Il préfère le sauvage, il préfère les surprises. Parce qu’il n’est pas prévisible, parce que sa bouille inspire confiance, là où elle devrait dire fuyez. Mais Kasey sait bien, qu’il ne suit aucunes convenances, qu’il se crée les siennes, qu’il n’est que chaos, et qu’il adore ça. « Cela aurait pu ruiner le visage que tu as là, en ce moment. Mythique. Refais-moi cet air indigné qui pue l’hypocrisie ? Ne joues pas, ne fais pas comme si tout ce dont tu rêvais, là de suit, c’était que jte saute. » Oh il sait qu’il va avoir encore, du fil à retordre avec elle, mais il aime ça, il le demande, il le cherche avidement. Et puis si c’était si commun, si c’était doux et romantique, il ne s’y serait jamais aventuré. Il attrape sa nuque, l’embrasse avec fougue, lui mords la lèvre au passage, et se félicite, d’avoir pu obtenir au moins ça.







be careful with you're wishing for
maybe i'm your worst nightmare
even i'm not that scary

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kasey Stanton
Membre this is africa

❖ AGE : 27 ans
❖ ORIGINES : Néo-zélandaise
❖ JOB : Mécanicienne
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 38
❖ À J-BAY DEPUIS : 08/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Jill Caulfield
❖ POINTS : 6

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f99-appartement-de-kasey-stanton
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Mer 2 Avr - 2:18

HS: Tu peux rp à la personne qui te convient le mieux, ça ne me dérange absolument pas =)


Prise au piège. Voilà ce qu'elle était, tout simplement. Enfermée dans cette roue infernale, elle ne savait pas vraiment quand elle en réchapperait... si elle en réchappait un jour. Sa seule motivation - au début tout du moins - avait été son père. Elle avait fait ça dans le plus grand secret, mais il était de plus en plus dur à le cacher au fur et à mesure des fantasques d'O'Connor. Elle était soulagée que Trent aussi ne soit pas présent pour admirer le spectacle. Elle espérait simplement que personne n'aurait l'idée de franchir la porte du garage pendant le laps de temps où Johnny la coincerait contre la voiture.

Son regard s'assombrit une fois de plus alors qu'il ouvrait la bouche. Ses sourcils s'étaient froncés et elle ne put s'empêcher d'afficher cet air las. Encore et toujours cette envie de dominer et de tout contrôler. De s'amuser et d'être sadique. Il savait qu'il pouvait faire beaucoup de choses d'elle sans qu'elle ne bronche. Elle ne faisait pas ça de son plein gré. Pourtant lorsqu'il l'attrapa pour l'embrasser, les choses étaient légèrement différentes. Si elle paraissait indifférente et qu'elle ne participait pas au baiser, son cerveau voyait la chose autrement. Plus elle passait du temps avec cet homme, plus les changements s'opéraient dans son esprit. Elle se retenait d'avancer son corps contre celui du bookmaker comme il l'aurait fait naturellement. Elle se persuadait que ce n'était pas bien alors qu'au fond d'elle, elle aurait pu en redemander. Finalement, lorsque leurs lèvres se séparèrent, Kasey ne laissa échapper qu'un soupir blasé.

Me faire prendre sur une vieille Eagle Wagon de 87 toute pourrie, c'est pas vraiment mon kiff, tu vois...

C'était vrai. En plus d'être bien en évidence dans le garage, c'était de loin la voiture la plus abominable sur laquelle la mécanicienne avait eu l'occasion de travailler. Elle soupira une nouvelle fois avant de plonger son regard dans celui du bookmaker.

Sur ta gauche, il y a une réserve où personne ne va jamais.

Elle parlait peu. Elle savait qu'elle n'avait pas besoin d'en dire plus et qu'il comprendrait. Il ne fallait pas se leurrer, il était tant de payer une nouvelle fois pour les dettes du patriarche.


I'm not in love
I will try until I die to convince myself that I don't feel anything for you because it seems impossible to love the monster you are. by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johnny O'Connor
Admin À votre service

❖ AGE : 30 Ans
❖ ORIGINES : australien
❖ JOB : tueur à bookmaker
❖ STATUT : ne supporte pas les femmes (si si, il aime bien Reagan en vrai, mais il a une drôle de façon de le montrer)

❖ MESSAGES : 201
❖ À J-BAY DEPUIS : 24/12/2013
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Gabriel&Amy&aileen&co.
❖ TOPICS : 2/2
❖ POINTS : 25

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Dim 6 Avr - 1:01

Elle n’aimait pas mes méthodes, elle n’aimait pas ma façon de faire, mais si ça pouvait la rassurer, je ne m’aimais pas aux alentours de la belle blonde. Elle avait sur moi un pouvoir que je haïssais. Assez fort pour ne jamais avoir réellement tenté de la tuer, et pourtant, ce ne serait pas la première. Voilà qu’elle cassait toute l’idée de la situation, et dans un sens, je préférais, sauf que chaque parole, chaque souffle, chaque fois qu’elle ouvrait la bouche, et mon pénis s’engageait à ma place dans ds recoin sombres que je ne voulais pas approcher ou comprendre. J’aurais aimé parfois ne pas avoir besoin de « ça » d’être libre de tout cet esclavage du sexe. J’aurais pu croire qu’il ne s’agissait pas de celui-ci mais plutôt d’un autre organe que je croyais inutile, tout juste bon à pomper le sang. Il ne fallait pas qu’il se rende compte de son utilité, qu’il se réveille, ou je serais perdu, définitivement perdu. « Parce que ça a une importance ? » Que ce soit une Lamborghini ou une vieille caisse pourrie, les gestes étaient les mêmes, les courbes parfaites, juste là où elles étaient nécessaires. Mais je me doutais que le problème n’était pas là. Il résidait dans le fait que son père pouvait nous surprendre, et apprendre que sa fille s’envoyait en l’air avec le monstre qui aurait pu le tuer. Ça ne me gênait pas, mais elle, s’en préoccupait. « Ok , jte suis » Ce que je fis, mais à peine nous étions entrés que je la prenais par les hanches, la soulevait et la plaquait sur une vieille table qui trainait dans le coin. Mes mains tenaient fermement ses cuisses, et mes lèvres prenaient d’assaut son cou, ses lèvres. On aurait dit un fou, on aurait dit un type qui s’apprête à manger sa proie. Je n’avais jamais su être doux, c’était pour les faiblards la douceur. Moi je faisais dans le sauvage, n’en déplaise à certains. Mais Kasey ne s’en plaignait pas. Je pressais ses cuisses si fortement qu’elle avait parfois des bleu, le dos contre la table, je grimpais au-dessus d’elle, comme j’immobilisais ma victime. Cette femme serait ma perte, jle savais, et je continuais.





be careful with you're wishing for
maybe i'm your worst nightmare
even i'm not that scary

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kasey Stanton
Membre this is africa

❖ AGE : 27 ans
❖ ORIGINES : Néo-zélandaise
❖ JOB : Mécanicienne
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 38
❖ À J-BAY DEPUIS : 08/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Jill Caulfield
❖ POINTS : 6

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f99-appartement-de-kasey-stanton
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Dim 6 Avr - 23:34


On voit que c'est pas toi qui as le dos et les fesses plaqués contre le capot défoncé... Là, tu verrais l'importance.

Kasey parlait d'expérience. C'était souvent le fantasme de certains des hommes qu'elle avait connus, lorsque ces derniers apprenaient son métier. Elle n'avait jamais dit non, elle aussi avait voulu tester. Elle avait aussi surtout très vite compris que ce n'était pas le meilleur endroit pour faire l'amour, mais en plus que certains modèles étaient à éviter à tout prix.

Par chance, Johnny avait accepté cette requête, c'était déjà une petite victoire pour la jeune femme, même si elle savait qu'elle n'était pas prête de gagner la guerre avec cet homme. Elle ne s'étonna même pas de se faire soulever de terre et plaquer contre la table à peine avaient-ils franchi le pas de la porte. Encore une fois, la blondinette ne se défendit même pas, laissant le bookmaker prendre possession de son cou et de ses lèvres. Elle étira cependant une petite grimace sous la pression des mains de l'homme sur ses cuisses. Il n'était pas tendre et lui faisait souvent mal. Il devenait de plus en plus dur d'expliquer à ses proches pourquoi elle avait ses marques sur les jambes de manière cohérente et logique. Plusieurs fois, la mécanicienne s'était demandé comment seraient ces moments si Johnny avait été plus tendre. S'il la chevauchait mais sans vouloir la dominer pour le plaisir de la dominer, pour l'utiliser simplement comme vide-couilles quand l'envie lui en prenait.

Au final, elle voulait que ça aille vite, pour que ça finisse vite, même si elle savait que le jeune homme ne serait jamais rassasié comme il le voudrait. Alors, aventureuse, elle s'y risqua et fit descendre une de ses mains le long du torse du bookmaker jusqu'à son pantalon. Quelque chose l'arrêta cependant. Peut-être la peur qu'il s'en prenne un peu plus à elle car elle ne respectait pas ce que lui voulait qu'elle fasse. Elle laissa pourtant sa main là où elle avait atterri, courageuse, mais pas si téméraire que cela.


I'm not in love
I will try until I die to convince myself that I don't feel anything for you because it seems impossible to love the monster you are. by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Johnny O'Connor
Admin À votre service

❖ AGE : 30 Ans
❖ ORIGINES : australien
❖ JOB : tueur à bookmaker
❖ STATUT : ne supporte pas les femmes (si si, il aime bien Reagan en vrai, mais il a une drôle de façon de le montrer)

❖ MESSAGES : 201
❖ À J-BAY DEPUIS : 24/12/2013
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Gabriel&Amy&aileen&co.
❖ TOPICS : 2/2
❖ POINTS : 25

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   Jeu 1 Mai - 0:22

Ses mains parcoururent mon torse, je sentis la sensation sans vraiment y prendre plaisir. Je n’avais jamais compris comment les autres faisaient ça. En fait j’avais même observé certains le faire, en direct. Je trouvais ça grotesque, je ressentais rien, mon corps réagissait pourtant. Elle s’aventura vers mon pantalon, puis se stoppa net. Je la regardais, confus. « Un souci ? T’en a peur maintenant ? » Penser qu’elle pouvait avoir peur de moi était une possibilité, mais je n’y songeais pas vraiment. Quand j’avais un couteau en main, oui, mais là je n’avais pas d’arme, à part, enfin, si on pouvait qualifier ça d’arme. J’enlevais mon pantalon d’un geste et lui plaçais la main dessus. « Je te ferais pas de mal Kasey. » Eus je besoin de lui rappeler. Je caressais sa peau, m’amusais avec sa poitrine, l’embrassant. Ces gestes n’avaient aucun sens pour moi, mais je pouvais voir sa réaction, et e savais alors que c’est ainsi que j’arrivais à lui faire plaisir. Je la collais contre moi puis la pénétrais. Sans ménagement aucun, je ne savais faire. Je suivais les besoins primitifs d’un homme, mais je songeais chaque fois que tout ceci était illusoire et étrange. Alors pourquoi avais-je fait cet arrangement ? Si le sexe n’était pas plaisant pour moi ? Je l’ignorais et plus elle répondait à tout ça, et plus j’appréciais de la voir embrasser ce moment, tout en restant effrayée. Je prenais ses lèvres, les mordais légèrement, mis ma langue et stoppa net. Je trouvais ça dégueulasse à vrai dire, alors e me contentais de l’embrasser. Là où le sexe n’était rien pour moi, le baiser fut ressenti différent. Comme si j’avais eu envie, de faire ça. Cette fille allait me faire perdre la raison.





be careful with you're wishing for
maybe i'm your worst nightmare
even i'm not that scary

Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: (Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?   

Revenir en haut Aller en bas
 

(Johnny&Kasey) you really think you can handle it ?

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Johnny Knoxville. - G
» Johnny Curtis.
» Flame On [Johnny Storm]
» les 70 ans de Johnny Hallyday à Bercy
» [Solo/Mission]Oh une nouvelle prime et... Johnny Mc Fly ? Connais pas !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: Downtown-