AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Thane Breyten
Membre this is africa

❖ AGE : 32 ans
❖ ORIGINES : Sud Africaine
❖ JOB : Archéologue / Chasseur de trésor
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 165
❖ À J-BAY DEPUIS : 17/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Nathan Dewitt, Tobias Lamb
❖ POINTS : 67

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f110-174-maison-de-duma-breyten
MessageSujet: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Jeu 24 Avr - 20:27

Il devait être dix-neuf heures quand Thane arriva au bar. Ce n'était pas forcément son endroit de prédilection, mais des fois, il aimait bien se détendre autour d'un bon verre. On va dire que c'est aussi l'occasion de croiser de jolies filles et de faire connaissance avec elle. Son sourire ravageur en a déjà fait tomber plus d'une et ça devrait continuer de manière assez facile. Quoi qu'il arrive, il ne compte pas se caser avec une demoiselle de sitôt. Il faut dire que son métier ne lui permet pas d'entretenir des relations très stables. Toujours en train de voyager et à risquer sa vie, ça déplait toujours aux femmes. Le jeune homme prit place au comptoir et commanda une simple bière pression pour le moment. Vu l'heure, il allait commencer de manière assez soft, le but de la soirée n'étant pas non plus de se rendre totalement saoul. Pendant un instant, il regarda son pendentif accroché autour de son cou. Doucement, il le prit entre ses doigts pour l'admirer comme il le fait très souvent. C'était une vieille pièce espagnole datant d'un siècle lointain. Celle-ci proviendrait du butin d'un pirate dont le navire aurait fait naufrage, sauf que personne ne sait où. C'est un trésor qu'il chasse depuis de longues années. Cette pièce, il l'a trouvé dans une brocante, un vieux monsieur qui avait tout à tas d'objet bizarre et ancien. Thane devait avoir six ans à l'époque. C'est assez étrange qu'il se soit naturellement dirigé vers ce vieux monsieur pour regarder de plus près ce qu'il vendait. Peut-être que comme Indiana Jones, il espérait trouvait la carte d'un trésor ? A la place, c'est cette pièce d'or noirci qui a attiré son regard. Dans son souvenir, le vieux monsieur lui avait raconté la légende de cette pièce. Un pirate peu connu aurait réussi à doubler Barbe-noir et lui aurait volé son butin alors qu'il dormait avec son équipage. C'était une attaque très fourbe et il aurait pu s'attirer les foudres du vilain pirate. Sincèrement à présent, notre archéologue avait du mal à croire que Barbe noir ait pu se faire avoir si facilement. Quoi qu'il en soit, le bateau de ce pirate inconnu aurait coulé, certainement attaqué par le pirate qu'il avait volé. Qu'importe la vraie histoire, tout ce qu'il veut c'est trouver le trésor. Il se pourrait qu'il se trouve d'autre chose que des pièces d'or, quelques choses comme des bijoux et de vieux objets encore en parfait état. L'idée le fit sourire lui donnant encore plus envie de trouver un indice pour trouver le bateau.

Un mec un peu éméché, lui rentra dedans causant un malheureux accident entre son t-shirt et son verre de bière. Thane regarda le mec bourré qui ne s'excusa même pas. "Vous pourriez vous excuser !" lança-t-il sur un ton peu sympathique. L'homme commença immédiatement à s'énerver et se stoppa au moment où il vit le pendentif de notre Indiana Jones. Sa main voulue l'attraper, mais Thane la bloqua violemment. C'est là qu'une bagarre débuta. Le mec bourré se jeta sur lui tout en beuglant quelque chose d'incompréhensible. Les bagarres, il en avait l'habitude et contre un gars de ce genre, il n'avait absolument pas peur. Le combat fit des ravages, deux tables cassées, un tabouret en miette, des verres et des bouteilles explosés. A la fin, il tomba même sur une jeune femme. Il se serait bien excusé, mais il n'en eut pas le temps, fonça tête la première contre le gars. Au final, un type baraque chargé de la sécurité du bar vint pour jeter l'archéologue dehors. Voilà que la soirée commence bien ! "C'est lui que vous devriez jeter ! Pas moi ! Autant dire que je reviendrai dans votre bar." Le jeune homme continua de ronchonner et finit par s'essuyer sa lèvre qui était en sang.



Destiny turned her face

Destiny turned her face, Nightmares and fallen shapes, Stated of dreaming has left me numb. Blue eyes and wandering lips, True lies with fingertips, Hidden tales of forbidden love. You've left me miserable. Love, You've left me miserable. Maybe we're just sleepwalking
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calliope White
Membre this is africa

❖ AGE : +/- 20 ans
❖ ORIGINES : Irlando-américaine
❖ JOB : Aucun
❖ STATUT : Libre

❖ MESSAGES : 69
❖ À J-BAY DEPUIS : 10/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary tumblr
❖ DC : Upton
❖ POINTS : 69

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Ven 25 Avr - 11:13

Up on the sun, lookin' sad and beautiful
Just like you, like me, like everybody else.


Le regard accroché aux nuages, je me force à respirer. Longuement. Une fois, deux fois, cinq fois. J’avais eu peur qu’une crise de panique ne survienne, mais non, rien de ce calibre-là. Pourtant, je n’avais pas du tout pensé avoir une réaction de ce genre ce soir.
La soirée avait plutôt bien commencé, même s’il était encore tôt. J’avais trouvé ce bar, m’était installée. Le serveur avait les cheveux de travers, m’avait aussi payé un cocktail. Un truc très sucré avec de jolies nuances de couleur. Et comme d’habitude, je me suis demandée, et pourquoi pas ? Pourquoi pas lui ? Mais son collègue, qui avait les dents de travers, ne l’a pas appelé Aiden. Affaire réglée. Un de moins.
Et puis, on avait les types habituels, ceux que l’on croise dans un bar, qu’on soit à Milan à Jakarta ou à La Paz. Je m’étais installée à une table pour les regarder, discrètement, à travers le reflet d’un miroir. Le vieux au sourire édenté, ceux qui ont trop bu et/ou qui viennent déjà fait. Une poignée de jeunes, trop jeunes sûrement. J’essaie d’en sourire, de ne pas me bloquer, d’accepter. Et pourtant, ce fut dur, au début. Pourquoi toutes ces personnes ont-elles besoin de s’épancher comme ça, de s’enivrer jusqu’à ne plus connaître leur nom ? Il y a toujours quelque chose qui me bloquera. Elles ont un malaise, un mal-être en elles, et personne ne semble les voir, personne ne semble voir tous ces appels à l’aide, toutes ces bouteilles jetées à la mer sur la tête d’un autre. Aidez-moi, qu’elles crient, et personne n’entend. On les emmène dehors, on les emmène dormir. Et moi j’ai envie de crier, je vais vous aider, ce n’est pas grave, c’est juste la vie, mais les mots restent coincés dans ma gorge, et parfois, ils coincent tout le reste.
Je l’avais bien vu, avec son odeur de vin à deux balles, sa démarche plus très aisée, accoster, pardon, trébucher sur un autre. Et je savais déjà ce qui allait se passer. C’est du déjà-vu, les gens pourraient franchement essayer d’être plus drôles dans la vie. Moins prévisibles. Quand le premier coup partit, je cessais de regarder, vidant consciencieusement mon verre aux couleurs du soleil. J’avais développé une technique plutôt efficace pour me couper du reste du monde, ça avait magnifiquement échoué quand le plus sobre des deux combattants me rentra dedans –enfin, derrière, m’explosant les côtes contre la table de bois.
C’est à ce moment-là que je sortis respirer.

Une seconde fois en cinq minutes que le même type me tirais malgré lui de mon monde, de mon refuge. Qu’est-ce qu’il avait, maintenant, à beugler comme ça ? Regarder les nuages me permettait de lever les yeux au ciel tout mon saoul. Je pris la décision de prendre une autre inspiration avant de revenir parmi les vivants.
Je pris sur moi de lui demander de la fermer. C’était son droit de parler, faut croire qu’il en avait encore la force. Je le regardais s’énerver contre la porte close. T’es pitoyable. T’es plutôt mignon, à bien y regarder, même avec tes lèvres en sang, mais tu restes pitoyable.
Waouh. C’était bien la première fois que je pensais que quelqu’un était pitoyable. Pourtant, j’en avais vu des situations, même de ce genre, mais s’énerver contre une porte de bar fermée, c’était assez inédit. De la part de quelqu’un de sobre, je veux dire.
- Vous savez … y’a d’autres bars en ville … Alors allez voir ailleurs. Et arrêtez de marmonner comme ça.
Au moins j’avais attiré son attention. Je ne savais pas encore si c’était une bonne chose. Je ne savais pas si c’était Aiden. Voilà. Je ne savais rien. Ah si, que y’a d’autres bars en ville. Eh bien Calliope, il n’y a pas que lui à être pitoyable ce soir.
Mais un détail m’attire : ce bout de soleil sur son torse, comme une lumière qui scintille pour un papillon de nuit. Un phare en pleine nuit. Alors, je ne peux pas m’en empêcher. Je m’approche, hypnotisée, jusqu’à ce que je cache le soleil et que je puisse discerner l’objet : une simple pièce usée. Enfin ... probablement pas si simple, pour être portée autout du cou.
- C’est une jolie pièce. Elle a une histoire ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thane Breyten
Membre this is africa

❖ AGE : 32 ans
❖ ORIGINES : Sud Africaine
❖ JOB : Archéologue / Chasseur de trésor
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 165
❖ À J-BAY DEPUIS : 17/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Nathan Dewitt, Tobias Lamb
❖ POINTS : 67

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f110-174-maison-de-duma-breyten
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Jeu 1 Mai - 21:46

C'était totalement minable, se faire frapper par un mec totalement bourré. Enfin, ce mec avait tout de même voulu voler le pendentif de Thane, chose qui est impardonnable. S'il y a bien un objet auquel il tient énormément c'est à cette pièce. Pendant de longues années, elle a nourri son rêve d'aventure et d'histoire tout en le guidant dans sa passion : l'archéologie et l'histoire. Elle a été sa première trouvaille, celle qui lui a montré le chemin à suivre, une route sinueuse et surtout sans fin. Car voyez-vous, il y aura toujours des histoires à déterrer et toujours des reliques à trouver. Certes, cette pièce, il ne l'a pas trouvé en creusant dans la terre, il l'a achetée. D'ailleurs, à elle seule, elle veut des millions. Mais Thane ne la rendra jamais, sa valeur sentimentale est plus importante que ce qu'elle pourrait lui rapporter en la vendant à un collectionneur. Vouloir la lui voler, la toucher sans permission, c'est un peu comme s'en prendre à lui et son rêve. Ce petit morceau d'or n'est autre que la clef pour trouver le trésor perdu. Ce n'est pas étonnant qu'il ait repoussé violemment le type d'un coup de poing. La suite, n'est pas difficile à deviner, un coup + un mec bourré = baston. Les dégâts dans le bar étaient plutôt moches. Il faut dire que notre Nathan Drake n'est pas du genre à y aller de main morte. Au final, c'est lui qui fut jeté comme un mal propre alors qu'il était innocent dans cette histoire.

L'injustice ! Oui, c'était injuste que l'autre type soit encore dedans avec tout un tas de personne pour l'aider. Pfff, c'était navrant de voir ça. Ce type devait être un habitué et vu que Thane n'est pas vraiment souvent dans le coin pourquoi irait-on prendre sa défense. Le propriétaire du bar préfère perdre un client occasionnel qu'un habitué du bar. Breyten se mit à râler après la porte et donna même un coup de pied histoire de montrer son mécontentement. "Votre type a essayé de voler ! Vous devriez appeler la police plutôt que de le protéger." Il fourra ses mains dans ses poches et marmonna "Bande de bouseux..." et il s'appuya contre le mur quand une jeune femme lui expliqua qu'il y avait d'autre bar en ville. Oui c'est vrai, mais là, il n'avait plus tellement envie d'aller dans un bar. "Je crois que j'en ai assez des bars pour ce soir !" C'est toujours pareil avec lui, il n'arrive jamais à aller dans un endroit pour se détendre sans se faire frapper par un idiot. Il doit avoir une tête qui attire les ennuis. Doucement, il s'étira un peu le dos et les épaules pour décontracter ses muscles qui étaient bien tendus avec la bagarre qui venait d'avoir lieu. C'est là que la jeune femme se rapprocha de lui, son regard rivé sur son cou au niveau de son collier. Sa pièce lui porte peut-être malheur ? La demoiselle remarqua que c'était une pièce très ancienne et demanda si cette dernière possédait une histoire. A cette question, les lèvres du jeune homme s'étirèrent pour dire : "Bien sûr qu'elle a une histoire, comme n'importe quel objet ancien." Machinalement, il prit la pièce entre ses doigts et la regarda. Elle avait beau être vieille, abimé, usé et par endroit effacé, c'était pour lui le plus bel objet du monde. "C'est une pièce espagnole, elle date des années 1700. D'après les histoires qu'on raconte, un navire pirate aurait sombré avec tout coffre de pièce de ce genre. Peut-être même plusieurs coffres. Hélas, personne ne sait où ce navire a coulé. Ça fait de longue années que je le recherche... l'histoire de ma vie..." finit-il en soufflant doucement. Son regard quitta enfin la pièce pour regarder la jeune femme. "Vous vous intéressez au trésor ? C'était une simple question, mais elle avait remarqué que c'était une vieille pièce. D'ordinaire les gens prennent ça pour un pendentif fantaisie, mais pas elle.



Destiny turned her face

Destiny turned her face, Nightmares and fallen shapes, Stated of dreaming has left me numb. Blue eyes and wandering lips, True lies with fingertips, Hidden tales of forbidden love. You've left me miserable. Love, You've left me miserable. Maybe we're just sleepwalking
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calliope White
Membre this is africa

❖ AGE : +/- 20 ans
❖ ORIGINES : Irlando-américaine
❖ JOB : Aucun
❖ STATUT : Libre

❖ MESSAGES : 69
❖ À J-BAY DEPUIS : 10/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary tumblr
❖ DC : Upton
❖ POINTS : 69

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Sam 3 Mai - 18:07

Perceptions.

Il y avait des milliards de choses à faire, de personnes à rencontrer, de lieux à visiter, d’étoiles à compter, de cocktails à déguster. Mais non. Je parlais avec un type qui s’était passablement écrasé sur moi, et qui venait de se faire virer du bar. J’étudiais un nouveau patient, mine de rien. J’aimais beaucoup les gens, les inconnus, les amants, les ringards, les dépravés, les hommes, les femmes. J’avais une foi inconditionnelle en l’être humain, et chaque jour, je découvrais chez les autres une nouvelle facette d’un kaléidoscope émotionnel qui m’était proscrit. Je les enviais, et ils n’avaient absolument aucune conscience de la chance que tous avaient, dans leur parfaite et ennuyante normalitude.
Il y avait un milliard d’émotions à apprendre, de sentiments à comprendre.
Au moins, je n’avais pas le mec bourré en face de moi. Il est clairement plus compliqué de communiquer avec quelqu’un d’ivre mort que quelqu’un de pathétiquement vivant. Au moins ne partait-il pas à la recherche de d’autres bars. Je m’étais rapprochée de lui pour mieux voir ce qui scintillait de mille feux, ce qui se révéla être une pièce dorée. Il prit la pièce entre ses doigts d’un mouvement fluide, qui trahissait un geste maintes fois répété, et se lança dans le récit de cette pièce. Au-delà de l’histoire de cette pièce, qui, avouons-le, ne m’intérressait qu’à moitié, je percevais d’autres choses : il était fier de l’objet, pour l’arborer autour de son cou, et pour en parler comme ça, c’est que la pièce représentait quelque chose de vraiment important. Et puis, il y avait ce truc dans sa voix, tellement différente de lorsqu’il s’engueulait contre la porte. Je ne fus pas surprise d’apprendre que c’était l’histoire de sa vie. J’aurais pu le prédire.
Sa question finale me fit réfléchir quelques instants. Je me contentais de vriller mon regard sur la pièce en mettant de l’ordre dans mes pensées, avant de finalement soutenir son regard : Mais qu’est-ce qu’un trésor ? OK, c’est pas du jeu de répondre à une question par une autre question. Et j’étais assez douée à ce petit jeu.
Mais je comprends ta question, et ne peux y répondre. Oui et non seraient des mensonges car je n’ai jamais eu l’occasion de m’y intéresser. J’aime aller dans les musées par exemple, mais malgré les guides, je ne comprends pas ce que je vois. Je veux dire … Pourquoi accorde-t-on plus de valeur à un tableau ou une pièce, qu’à une langue ou … qu’à un bar de Jeffrey’s Bay ? Et pourquoi les gens achetaient des voitures de luxe, des nouveaux seins et des peaux de bêtes, au lieu d’aider financièrement les énergies renouvelables, les maladies et la protection de l’environnement ? Mais j’étais contente pour cet inconnu, n’allez pas croire le contraire. Il a d’ors-et-déjà trouvé son trésor, son Graal, son but. Tant mieux pour lui et tant pis pour moi. Et je n’étais toujours pas sûre, que le trésor était le bonheur. Si le trésor est plus une quête, un désir puissant, plutôt qu’une source de bonheur … Alors l’histoire de sa vie se résumerait à un simple désir obsessionnel ? Nous sommes perdus.
Je m’étais retrouvée assise sur le rebord d’une des fenêtres du bar sans avoir aucune idée de comment j’étais arrivée là. J’avais instinctivement dû mettre de la distance entre moi et cet inconnu. Peu importe. Il m’avait lancée sur un sujet plutôt intéressant, j’avais hâte d’entendre sa réaction … et si, oui ou non, il allait me prendre pour une folle et tourner les talons.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thane Breyten
Membre this is africa

❖ AGE : 32 ans
❖ ORIGINES : Sud Africaine
❖ JOB : Archéologue / Chasseur de trésor
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 165
❖ À J-BAY DEPUIS : 17/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Nathan Dewitt, Tobias Lamb
❖ POINTS : 67

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f110-174-maison-de-duma-breyten
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Jeu 8 Mai - 23:04

Pour le jeune homme, c'était assez rare de parler de cette pièce d'or qui trônait autour de son cou depuis si longtemps. En général, quand les gens posent les yeux dessus, ils ne s'y attardent pas réellement. Pour eux, c'est qu'une babiole ou un simple cadeau faire par un proche pour une occasion banale tel que Noël ou un anniversaire. Jamais personne ne s'était penché dessus pour y voir que c'était tout sauf un simple pendentif comme on en voit autour de chaque cou. Non, pour Thane c'était bien plus qu'un bijou. C'était un objet précieux qui lui donne une sorte de but. Lui qui est archéologue, il aimerait vraiment trouver un jour ce fabuleux trésor. Oh, ce n'est surement pas le trésor le plus important du monde, aucun historien ne s'y intéresse vraiment. Mais lui, c'est une histoire qui l'a toujours fasciné et puis on parle de la période de la piraterie qui est selon lui pas assez "exploité" dans les musées et souvent oublié. On parle souvent de la renaissance, de la révolution ou des deux grandes guerres. Hors, le monde n'a pas connu que ça, l'âge d'or des pirates à bel et bien existé. Thane n'ira pas jusqu'à dire que c'est sa période de l'histoire qu'il préfère, c'est juste qu'il s'y intéresse. Cette pièce étant le premier "vrai" trésor qu'il a trouvé, retrouver le reste serait pour lui comme l'aboutissement de quelque chose. En fait, c'est un rêve de gosse.

La jeune femme répondit à Thane d'une manière assez énigmatique par une question qui lui fit arquer un sourcil. Qu'est-ce qu'un trésor ? Chacun à sa réponse. D'une personne à l'autre c'est différent c'est évident. Pour l'un ça sera la richesse, pour l'autre une amitié éternelle et pour les plus rêveur le grand amour. La définition de ce mot et propre à chacun. Breyten voit ça comme son rêve de gosse, tout simplement. Pour la suite, il pouvait répondre à la question sur le pourquoi certaine chose ont plus de valeur que d'autre. "C'est vrai que ça peut paraitre assez flou. Pourquoi un vieux tableau représente-t-il plus que ce que nous avons aujourd'hui. C'est une question d'histoire. Les tableaux, les sculptures, certains monuments... tout ceci retracent notre passé. Ça nous parle ! Ça nous explique comment c'était avant et nous permet de comprendre un peu mieux notre évolution ou ce par quoi nous avons dû passer pour en arriver là. Mais je ne suis pas d'accord quand vous dites que les langues ou certain endroit actuel ne sont pas des trésors. J'ai des confrères qui étudient de vielles langues mortes et aujourd'hui on fait en sorte de ne pas trop dénaturé notre langue actuelle. Et ce bar, aussi nul qu'il peut être, il contribue à écrire l'histoire de cette ville. Qui sait, peut-être qu'un jour une révolution y aura lieu, ou qu'un célèbre écrivain y verra le jour. Tout peut être un trésor, il a juste différente signification." Un peu longue comme explication, mais Thane est un véritable passionné alors, il n'a pas eu de mal à exprimer ce qu'il pensait. La jeune femme avait pris le temps de s'asseoir, il espérait ne pas avoir été trop ennuyeux. "Je m'appelle Thane !" finit-il par dire pour se présenter en lui tendant sa main avec un doux sourire.




Destiny turned her face

Destiny turned her face, Nightmares and fallen shapes, Stated of dreaming has left me numb. Blue eyes and wandering lips, True lies with fingertips, Hidden tales of forbidden love. You've left me miserable. Love, You've left me miserable. Maybe we're just sleepwalking
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calliope White
Membre this is africa

❖ AGE : +/- 20 ans
❖ ORIGINES : Irlando-américaine
❖ JOB : Aucun
❖ STATUT : Libre

❖ MESSAGES : 69
❖ À J-BAY DEPUIS : 10/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary tumblr
❖ DC : Upton
❖ POINTS : 69

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Lun 12 Mai - 20:03

Soft moves.

Je devais avouer que j’aimais la façon dont ses sourcils s’étaient arqués, révélant la réflexion intérieure du chasseur de trésor. Je veux dire, sans l’air suspicieux d’un type qui souhaite juste s’enfuir face à quelque chose qui le dégoûte. Dans son raisonnement à lui, il y avait un peu du mien, un peu de mauvaise compréhension de mes mots, beaucoup de passion. Ses mots à lui franchissaient ses lèvres avec hâte, comme des pensées qui étaient déjà rangées, prêtes à sortir. Je le savais, ça m’était arrivé quelques fois. Comme un lion qui protège ses petits, il défendait sa passion. C’était admirable. Moi, par exemple, je ne pouvais pas vraiment faire la même chose : je n’avais pas vraiment de choses, de raisonnement qui tenaient la route comme le sien, qui étaient défendables comme les siennes. Mais j’aimais ses pensées. Exiguës, mais pleines de sens.
J’avais suivi le fil de ses pensées, mais ne put m’empêcher de rectifier une partie de son speech. Non, je voulais dire … Qu’on privilégie « l'art » … Je dessinais les guillemets dans le vide devant moi. Aux autres trésors, comme ce bar. Pas qu’ils ne sont pas des trésors eux aussi. Mais ce n’était pas si grave, après tout, le résultat était le même. Rien sur quoi on puisse s’attarder pendant encore trois heures.

Finalement, il tendit sa main et se présenta. Serrer des mains m’avait toujours semblé particulièrement formel, car je l’associais principalement à mon enfance. Lors de mes voyages, j’avais associé des saluts aux endroits que j’avais visité : froids, chaleureux, les embrassades, toute la gestuelle des mains et du corps, au final. Mais c’était une poignée de main et un sourire. Alors je complétais nos présentations, avec ma main et mon prénom : Enchantée, Thane. Je suis Calliope. Et si j’ai bien suivi, vous cherchez ce trésor ? Vous avez une idée d’où il se cache ? Je supposais qu’il avait visité une bonne partie du globe à la recherche de son trésor, une quête bien bizarre, mais qui aboutirait sûrement un jour. J’aimerais que ma quête prenne fin un jour aussi, en le retrouvant … Mais là tout de suite, nous parlions d’une pièce d’or et de ses semblables, pas d’un frère en chair et en os. Thane. Donc je pouvais l’évincer, celui-ci – enfin, façon de parler, hein : sa compagnie était vraiment agréable, il était plutôt bien foutu et il pouvait le connaître. Il pouvait le connaître.
Les derniers rayons du soleil jouaient dans ses cheveux, les éclaircissant par endroits, et hypnotisaient mon regard, encore une fois, au niveau de la pièce dorée. Il devait l’avoir portée souvent, elle semblait comme appartenir à son propre corps, comme si elle avait été toujours là, comme un membre à part entière. Donc, je suppose que vous avez pas mal voyagé … ?
Je voulais tout savoir de lui, mais c’était une curiosité saine. Je voulais savoir s’il avait vu les mêmes endroits que moi, s’il avait eu les mêmes expériences, je voulais connaître d’autres anecdotes, parce qu’il semblait parler facilement, et que ça faisait plaisir. Et parce que je n'avais rien d'autre à faire que de l'écouter pendant des heures, s'il le voulait.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thane Breyten
Membre this is africa

❖ AGE : 32 ans
❖ ORIGINES : Sud Africaine
❖ JOB : Archéologue / Chasseur de trésor
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 165
❖ À J-BAY DEPUIS : 17/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Nathan Dewitt, Tobias Lamb
❖ POINTS : 67

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f110-174-maison-de-duma-breyten
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Sam 17 Mai - 23:05

Sans même s'en rendre compte, Thane s'était transformé en un véritable moulin à parole. Quand il s'agit de parler de sa passion, de son métier ou de sa fameuse pièce il peut parler pendant des heures. En fait, il pourrait tenir une conférence de plusieurs heures à lui tout seul sans se demander si les personnes qui l'écoutent si intéresse ou pas. C'était justement ce qui était en train de se passer avec la jeune femme qui l'avait interrogé sur la pièce qu'il avait autour du cou. Et en lançant la suite sur les trésors en général, elle s'était embarquée sur la mauvaise pente vu que c'est le coeur même du métier du jeune homme, chose qu'elle ignore pour le moment. Il fallut qu'il expose son point de vue presque en long, en large et en travers avant de se taire. Fort heureusement, elle ne s'était pas endormie et ne semblait pas s'être ennuyé. Oh serait-il tombé sur une perle rare ou fait-elle seulement exprès de donner l'impression d'avoir écouté. Peut-être qu'elle est en train de le supplier de se taire et de ne pas recommencer. Mais non, elle avait vraiment tout écouté du début à la fin et elle lui répondait. Pour une fois qu'il ne clou pas le bec à quelqu'un c'est fort sympathique à voir ce qui fit grandir son sourire. En général, sa famille ne l'écoute plus quand il s'embarque trop dans un sujet.

Ceci valait donc le coup de se présenter et c'est toujours mieux de mettre un nom sur le visage de quelqu'un. La demoiselle se prénommait donc Calliope. Oh quel joli prénom. Celui-ci n'était pas sans faire penser à la mythologie Grecque à notre cher archéologue. "Vous avez là un jolie prénom, celui de la muse de la poésie et de l'éloquence dans la mythologie Grecque." Thane ne lui apprenait surement rien. Quand on porte un tel prénom, on ne peut pas être sans connaitre son origine et l'histoire qui va avec. Quant aux nouvelles questions au sujet de sa pièce et du trésor, elle ne peut pas imaginer à quel point il travaille dur pour trouver ou il se cache. Depuis des années, il cherche de vieille carte, il plonge pour explorer des fonds marins à la recherche des restes du navire, mais sans la moindre réussite. "Je cherche depuis longtemps. Pour le moment, j'ignore où il se trouve. J'ai cherché aux caraïbes et rien. A présent, je t'attaque aux cotes de l'Afrique du Sud, j'ai trouvé d'anciens documents attestant de la présence de navire pirate dans le coin. Avec un peu de chance, je finirai pas trouver l'épave que je cherche." Autant dire que pour le moment, c'est très loin d'être gagné. La jeune femme enchaina peu après sur une question au sujet des voyages. Un petit rire s'échappa de sa gorge. Bien sûr qu'il a beaucoup voyagé, c'est même le coeur de son boulot. Depuis qu'il est archéologue, il est parti sur tous les continents et plus d'une fois. Ceux où il va le plus étant l'Amérique du Sud, l'Asie et l'Afrique. "Disons que si je veux trouver des vestiges à exposer aux musées ou pour écrire des dossiers sur d'anciennes civilisations, je suis bien obligé de voyager," déclara-t-il avant d'ajouter pour qu'elle comprenne mieux "je suis archéologue." Là, il pourrait parier être le premier qu'elle rencontre. Ce n'est pas comme-ci on croisait des gens comme lui un peu partout. D'accord, il se peut que dans les musées ont puissent en croiser, après tout, il bosse dans celui de la ville. Mais certain on des bureaux hors de musée et n'y vont que rarement ou juste pour montrer leur découvertes. "Je suis allée un peu partout : Pérou, Mexique, Nouvelle-Zélande, Inde, Chine, Égypte, Angleterre, Laos... si j'énumère tout, demain on y est encore !" plaisanta-t-il avec un sourire amusé. "Vous voyagez beaucoup également ? Ne me dites pas que vous êtes-vous aussi archéologue ?" demanda-t-il tout à coup. Après tout, elle s'était intéressée à la pièce qu'il portait, au trésor et maintenant elle lui demande s'il voyage. Ce n'est peut-être pas une coïncidence ? Zut, c'était trop beau pour être vrai et penser qu'une fille "normale" s'intéresse à son boulot avec passion.







Destiny turned her face

Destiny turned her face, Nightmares and fallen shapes, Stated of dreaming has left me numb. Blue eyes and wandering lips, True lies with fingertips, Hidden tales of forbidden love. You've left me miserable. Love, You've left me miserable. Maybe we're just sleepwalking
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calliope White
Membre this is africa

❖ AGE : +/- 20 ans
❖ ORIGINES : Irlando-américaine
❖ JOB : Aucun
❖ STATUT : Libre

❖ MESSAGES : 69
❖ À J-BAY DEPUIS : 10/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary tumblr
❖ DC : Upton
❖ POINTS : 69

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Dim 18 Mai - 15:38

Découverte.

Le fait qu’il connaisse les origines de mon prénom n’aurait pas dû m’étonner, et pourtant. La plupart font une remarque à propos de la mythologie, sans réellement en dire plus que ça. J’étais vraiment impressionnée : surtout parce que moi-même, je ne savais pas ce que signifiait mon prénom avant l’année dernière. - Vous êtes vraiment bien renseigné ! Je continuais en le lançant sur sa profession, parce qu’il était bien renseigné.
Et il était vraiment bien renseigné.
- Vous m’avez vraiment l’air … fin connaisseur. Je vous souhaite de trouver ce trésor, ou au moins cette épave ! Au moins, il serait fixé. Cela ne changerait rien pour moi, mais je devais avouer que j’aimais le fait qu’il ait cet objectif, cette idée fixe dans le coin de sa tête, et qu’il croie vraiment en ce trésor. Qui sait ? Je pourrais le revoir dans les journaux tôt ou tard, en première de couverture, à exposer son trésor après des années de recherche. Une partie de moi serait fière de lui, de Thane, alors qu’il n’est qu’un hasard rencontré dans un bar.
La discussion tourna autour des voyages, il me révéla qu’il était archéologue. C’était une première, mais ça expliquait son engouement pour les voyages, pour son trésor. Tout, en fait. Je le voyais en revanche très mal les genoux dans la terre glaise, les lunettes sur le bout du nez, en train de racler un rocher avec ses doigts. Plus comme directeur de recherches, ou un truc comme ça. Ce qui collait avec ce qu’il m’avait dit à propos des musées. - Evidemment.
Il cita quelques pays sauvages, quelques pays lointains, une partie seulement de ceux qu’il avait réellement traversé. Voyager autant devait être fantastique. Je ne pouvais pas me vanter d’avoir été dans de tels pays, ou plutôt, de tels arrière-pays. - Non, je ne peux pas dire que j’ai autant voyagé ! Mais … j’ai grandi quelque part dans les îles anglaises pendant mes dix-huit premières années, sans voyager. Alors depuis … je le fait ! Mais pour autant … j’étais loin d’être archéologue. Je n’avais pas suffisamment de connaissances, culturelles ou historiques, pour ça. Mais … évoquer mon passé, même superficiellement, me faisait penser … Mais, non, je ne suis pas archéologue ! Loin de là. Je suis à la recherche de quelqu’un, en fait … quelqu’un d’ici. Chacun nos trésors ! Euh … ouais. Autant que je lui demande directement s’il le connaissait. Au moins, je serai fixée, et on pourrait retourner à notre conversation initiale. Il y avait chez Thane un truc quand il parlait, il me fascinait, d’une certaine manière. Comme s’il savait exactement ce qu’il faisait, alors que son truc, c’est plutôt les découvertes. Un certain Aiden Livingstone ? Il n’y avait pas beaucoup de chance qu’il le connaisse, je le savais. C’était mon aiguille dans une botte de foin à moi. OK, moi, elle se limitait à Jeffreys Bay, lui … a à peu près tous les océans. Mais quand même.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Thane Breyten
Membre this is africa

❖ AGE : 32 ans
❖ ORIGINES : Sud Africaine
❖ JOB : Archéologue / Chasseur de trésor
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 165
❖ À J-BAY DEPUIS : 17/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Nathan Dewitt, Tobias Lamb
❖ POINTS : 67

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f110-174-maison-de-duma-breyten
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Jeu 22 Mai - 23:41

Heureusement que Thane était aussi bien renseigné qu'il l'est. Au moins, ça montre que c'est un bon archéologue et qu'il s'intéresse vraiment à l'histoire. Certains sont plus spécialisés dans tel ou tel période. La mythologie n'est pas celle qu'il préfère mais toute les histoires qui en découlent ont un petit quelque chose de passionnant. C'est pour ça qu'il connait la plupart des dieux et déesses Grecque ainsi que les créatures qui peuplent les récits mythologiques. Il afficha juste un sourire modeste quand elle disait le trouver "fin connaisseur" et qu'elle lui souhaitait de trouver son trésor. Oh, si seulement ceci pouvait être vrai. Qu'est-ce qu'il aimerait pouvoir au cours d'une plongée trouver l'épave de ce navire et ce trésor. Le trésor en lui-même n'a rien d'extraordinaire. Juste des coffres remplies d'or et peut-être des bijoux ainsi que des pierres précieuses. C'est toute la quête autour de celui-ci qui est fantastique. Il aimerait également pouvoir découvrir à quoi ressemblait ce bateau pirate et trouver le cadavre de celui qui le commandait. Si les récits sont justes, le pirate en question écrivait ces voyages. En espérant qu'il trouve les carnets dans un état convenable, il pourrait retracer toute une partie de l'histoire des pirates. Rien que d'y penser ça le fait rêver, mais il est loin d'y être. "Je l'espère aussi !"

A présent, ça devait paraitre plus logique pour la jeune femme de savoir pourquoi il tenait tellement à trouver son trésor. Le fait qu'il soit archéologue était la meilleure réponse. C'était aussi la raison pour tous les voyages qu'il a fait un peu partout dans le monde. Contrairement à certain archéologue qui se limite à une civilisation et une zone, lui il vise plus large. Son truc c'est de se rendre dans les endroits le plus inaccessible pour en faire ressurgir l'histoire. Ces plus belles recherches ont eu lieu au fin fond du Pérou et des forêts Amazoniennes à la recherche d'anciens temples Maya. Calliope avait moins voyagé qu'elle mais c'était normal, personne d'autre que lui ne peut voyager autant hormis peut-être les personnes qui ses assistants. Ce n'était pas non plus une consoeur, elle n'exerçait pas le même métier que lui. C'était d'ailleurs étrange qu'elle ne le soit pas alors qu'elle s'intéresse autant à son histoire de trésor. Quoi qu'il en soit, elle recherchait aussi quelque chose ou plutôt quelqu'un. Pendant un instant, il se demanda s'il devait l'interroger sur cette personne. Ça pouvait être de la famille ou pourquoi pas quelqu'un qu'elle vient tuer. Oh oui, elle pourrait être une tueuse à gage. Son regard se fit plus insistant, jolie comme elle est, avec son charme elle ne passe pas inaperçu, mais personne ne pourrait imaginer que c'est une tueuse ! Bon sang Thane, arrête de t'imaginer des trucs débiles, ce n'est pas une tueuse ! Il va falloir penser à éviter de regarder des films d'espionnage. C'est d'elle-même qu'elle donna le nom de l'homme qu'elle cherchait. Hélas, il ne le connaissait pas. En même temps, Thane passe assez peu de temps dans le pays, trop occupé à partir des semaines dans d'autres pays pour ses recherches. "Désolé, jamais entendu parlé ! Vous avez essayé de chercher sur internet ? Des Aiden Livingstone, il doit en avoir plusieurs. Peut-être qu'il a un compte facebook !" Oui, il venait bien de dire facebook. Ben quoi ! Ce n'est pas une idée débile. Si elle peut trouver plusieurs personnes de ce nom là et qu'ils sont à J-Bay, elle trouvera peut-être le sien. Mais, elle devait déjà y avoir pensé. "Vous devriez peut-être demander à la police ou engager un privé ? Je sais qu'il y a un détective en ville, il pourra surement vous aider." Le jeune homme ne connaissait pas le détective, mais il était déjà passé devant son bureau, ça vaut peut-être le coup d'essayer.





Destiny turned her face

Destiny turned her face, Nightmares and fallen shapes, Stated of dreaming has left me numb. Blue eyes and wandering lips, True lies with fingertips, Hidden tales of forbidden love. You've left me miserable. Love, You've left me miserable. Maybe we're just sleepwalking
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Calliope White
Membre this is africa

❖ AGE : +/- 20 ans
❖ ORIGINES : Irlando-américaine
❖ JOB : Aucun
❖ STATUT : Libre

❖ MESSAGES : 69
❖ À J-BAY DEPUIS : 10/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary tumblr
❖ DC : Upton
❖ POINTS : 69

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   Dim 25 Mai - 19:54

Conseils.

Je ne savais pas si j’avais pris la bonne décision. Si parler de lui allait m’apporter quelque chose de nouveau, ou quelque chose de bizarre. Les personnes ont des réactions tellement … variées. Tellement différentes. Certaines sont désolées, proposent d’aider, et bien souvent, je ne les revois plus jamais. D’autres me trouvent bizarre, posent des questions. Ceux-là sont les plus agaçants. Surtout quand ils n’abandonnent pas, quand ils insistent, quand ils se nourrissent de bonnes histoires à raconter à leurs copains ou leurs collègues. « Eh, tu sais pas, j’ai rencontré une fille qui cherchait son frère, blablabla ». Ils me rendent malade.
Moi, je leur demandais juste s’ils le connaissaient. Oui, non, merci, au revoir.
Avec Thane, c’était un peu plus, c’était un peu mieux. J’espérais qu’il ne raisonne pas sur le fait unique que je le cherchais, j’espérais qu’il ne pense pas que mon seul intérêt, à travers son histoire, avait été de me mener vers cette question. C’était … partiellement faux. Mon frère occupait toutes mes pensées … donc difficile d’y faire abstraction. Mais j’avais vraiment apprécié son histoire, sa quête. Je le pensais sincèrement.
Mais, comme tous les autres avant lui, qui me faisaient penser que je courrais derrière un parfait fantôme en drap de soie, il ne le connaissait pas. Si ça se trouve, il ne se présentait pas sous ce nom … Thane le chercheur proposa facebook. - J’ai essayé mais … rien de très convaincant. A peine quelques photos, pas de très bonne qualité … et puis, je n’étais pas grandement douée avec tous ces trucs connectés. J’avais vécu dix-huit ans sans entendre parler de télévision, alors … internet restait un concept abstrait, utile pour trouver des billets d’avions, des hôtels et des bons plans, principalement grâce à mes amis américains qui m’avaient initié à ça. Mais sinon …
Alors, il me proposa autre chose, la police ou un détective. Comme Sherlock ? Je ne pus m’empêcher. C’était … une vraie profession, ça ? Enquêteur, détective, c’était du pareil au même, des chasseurs de trésors … avec une autre sorte d’objectifs. Je commençais à croire qu’il y avait pas mal de gens dont la passion ou le boulot était de chercher, parfois en vain, des trucs supposés exister. Je veux dire, les chercheurs de labos, de ce que j’en sais, ils cherchent la formule de la pierre philosophale ou comment soigner des maladies incurables. Le mystère réside sur ce qu’ils cherchent, en fait. Et sur ce qu’ils trouvent, aussi. Mais là, plein de gens cherchaient quelque chose, ou quelqu’un d’existant … et le temps avant de trouver cette chose était le seul inconnu. Peut-être. Si je deviens vraiment désespérée, alors j’irais voir la police ou ce détective. Qui sait ? Il est peut-être flic. Ou … détective. Ou pas.
La porte du bar s’ouvrit, le son de la musique diffusée s’échappant augmenta soudainement. Je tournais la tête par réflexe, reconnaissant le type que Thane avait frappé à l’intérieur. Et visiblement, ils n’avaient pas réussi à le calmer, là-dedans. Ou, très certainement, il s’était enfilé une autre bouteille entre temps. Je descendis de mon rebord, et sans quitter le type des yeux, demandais au chercheur derrière moi : Euh … ça vous dirait pas de partir ? Il ne pourrait pas tenir la distance, cet alcoolique. Mais, surtout, je ne me voyais pas vraiment enchantée à l’idée qu’ils puissent se battre, encore une fois. Là, je n’étais pas sûre d’échapper à la crise de panique. Je reculais, hypnotisée. Je monterais probablement sur les pieds de Thane sous peu, mais tant pis. Il fallait que je m’éloigne, c’est tout.
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Une pièce d'or et une jolie demoiselle [feat. Calliope]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Jolie demoiselle... Je vous présente le Loup c'est-à-dire moi! [Jade]
» Me feriez-vous l'honneur, jolie demoiselle ?
» myrtille , jolie petite caniche noire 2 ans ( thiernay 58)
» Pour la jolie et rebelle Jade Campbell
» ANGÉLIQUE___ «Marquise des Anges »[5%]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: Downtown :: Ozone coffee-