AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 Café avec Modération | Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Jill Caulfield
Membre this is africa

❖ AGE : 33 ans
❖ ORIGINES : Sud-africaine
❖ JOB : Gynécologue
❖ STATUT : C'est compliqué

❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 15
❖ À J-BAY DEPUIS : 06/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kasey & Kalaya
❖ POINTS : 12

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Café avec Modération | Aiden   Dim 6 Avr - 21:59


Jill reposa son stylo sur son bureau et tendit le papier à la jeune femme de l'autre côté. Cette dernière l'attrapa, le regard plein de reconnaissance et encore rouge des larmes qui avaient coulé sur son beau visage. C'était la meilleure décision à prendre et elle le savait. Pour elle comme pour les autres. Elle remercia une fois de plus la médecin, lui serrant la main plus que de raison avant de quitter la pièce.

La blondinette s'enfonça alors dans son fauteuil. La petite était capricieuse aujourd'hui et prenait un malin plaisir à bourriner le ventre meurtrie de la jeune femme sans relâche, laissant la future mère penser qu'elle ne devait jamais se reposer, cette gamine, ce qui ne laissait rien présager de bon à sa sortie. La gynécologue parcourut un instant l'agenda de ses consultations et se découvrit un peu de temps avant la prochaine. La jeune femme soupira et s'appuya sur son bureau pour se relever. Il lui fallait un petit remontant - sous-entendre un café et un chocolat. Elle s'atteignit enfin la salle de repos et la cafetière. Cette dernière était vide et comme à chaque fois, elle n'était pas remplie. Un nouveau soupir se fit entendre. Au moins, le chocolat était dans le placard, c'était un lot de consolation. Le tout était maintenant de retrouver le paquet de café. Son regard bleu finit par se poser sur ce qu'elle cherchait. Elle avait beau évalué la distance qui les séparait, elle tenta quand même le coup, mais se rendit à l'évidence que ce n'était vraiment pas possible. A cet instant, elle aurait pu pleurer. Pleurer parce que ses hormones faisaient encore des siennes et parce que la petite n'arrêtait pas son manège. Finalement, alors qu'elle tournait la tête vers le couloir, elle aperçut une chance de remédier à son malheur.

Eh ! Aiden ! Tu peux m'attraper le café, s'il te plaît, j'ai un petit souci de taille.

Elle ne parlait pas seulement en hauteur. Elle avait beaucoup d'humour depuis qu'elle avait triplé de volume.


I'm lost
What should I do? What should I think? I don't know, I'm just lost in this darkness. Should I go back? Or start over? by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aiden Livingstone
Membre this is africa

❖ AGE : 35
❖ ORIGINES : irlandais /américain / espagnol
❖ JOB : Infirmier
❖ STATUT : ne sait pas garder une fille plus d'une nuit.

❖ MESSAGES : 44
❖ À J-BAY DEPUIS : 05/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Voir PA XD (gabriel)
❖ POINTS : 65

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Sam 3 Mai - 3:18

Trop de choses à penser, trop de choses à imaginer. Ma vie ne ressemblait plus à grand-chose. J’avançais sans vraiment comprendre comment je fonctionnais. La seule chose que je savais, c’est que today, je n’étais pas dans ce fichu fauteuil. J’étais debout, et après c’est tout ce qui comptait non ? Je me rendais dans la salle de pause, me tenant au mur un instant, posant la main sur ma hanche, puis continuais. J’arrivais dans la pièce, une belle brune tentait de récupérer du café. Elle était marrante, et sadique, je l’observais tenter. « T’es sure ? T’avais l’air d’y être presque tu sais. » Elle travaillait là depuis un moment et j’adorais l’emmerder, en fait qui je n’emmerdais pas ici ? Je finis par laisser ma béquille sur le côté du meuble, lève le bras et attraper le café. Je lui tendis et eus l’air d’un héros. « Tu sais que le café ce n’est pas génial pour lui, ou elle. » Je m’approche, regarde son bide. Elle devrait être chez elle à attendre que ça arrive, mais tout comme moins on avait tendance à n’écouter que nos tripes. Notre place était là, pas ailleurs. « Fille ou garçon ? » J’étais souvent venu en aide aux médecins pour sortir un bébé, j’avouais sans honte que je trouvais ça beau. Je finis par m’assoir et allonger ma jambe. Aujourd’hui avait été particulièrement fatiguant pour moi. Avant j’aurais fait cette journée les doigts dans le nez, mais courir partout m’épuisait à une vitesse, plus que je ne l’avouais à quiconque. « Tu n’as jamais pensé freiner, tout ça ? Pour le petit ? Gabriel est le père c’est ça ? » Dans le service, tout le monde connait le fameux docteur. Celui qui avait poussé ses limites jusqu’à ce que son corps ne le supporte plus. « Il va bien au fait ? Il s’habitue à ne plus bosser ? Je sais pas si je saurais faire.. » Je restais là, frottant ma jambe de mes mains. Ma pause serait plus longue. Je savais que je devais demander à rentrer, mais je ne le faisais jamais. Ma vie c’était sauver des gens. Pas rester à penser à mon « état ». si j’y pensais trop, jme lèverais pas le matin et dieu que c’était dur ces derniers temps. « Jprendrais bien un café aussi. Fais en un bien noir stp. »


i'm not there yet
but you're nearly the only one
who can save me from myself
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jill Caulfield
Membre this is africa

❖ AGE : 33 ans
❖ ORIGINES : Sud-africaine
❖ JOB : Gynécologue
❖ STATUT : C'est compliqué

❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 15
❖ À J-BAY DEPUIS : 06/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kasey & Kalaya
❖ POINTS : 12

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Dim 4 Mai - 3:29


La réplique d'Aiden avait tonné. La jeune femme le regarda fixement avec l'air de lui dire "Sérieusement, tu te fous de ma gueule ?" Elle connaissait suffisamment l'infirmier pour savoir qu'il la charriait, comme il le faisait avec tout le monde, mais le fait de voir son objectif si proche et pourtant inaccessible l'irritait. Elle allait répliquer quand finalement Aiden lui tendit le paquet de café. Ca avait été si facile pour lui, même avec un corps en vrac. Elle maudissait sa taille. 300 mg par jour, j'ai le droit à deux tasses, un peu moins avec le chocolat. Jill connaissait son métier, en plus de ne pas en être à sa première grossesse. Elle n'avait pas besoin qu'on lui fasse la morale sur les choses à faire ou à ne pas faire quand on attendait un enfant, elle était sûrement une des personnes les mieux placées pour le savoir. Elle observait l'infirmier qui observait son ventre proche de l'explosion. A croire qu'il ne l'avait jamais remarqué avant. Une future princesse. Instinctivement, elle posa sa main sur son ventre, le fixant d'un air songeur. Elle pensait à tout ce que cet enfant représentait et la sensation de perte la submergea un court instant. Elle fut sortie de cette courte torpeur par l'infirmier qui continuait les questions. Je pourrais te retourner la question, vu que tu passes par toutes les phases en si peu de temps. Tu dois donc savoir la réponse.

Le prénom de son mari fut alors prononcé, provoquant chez la gynécologue une petite grimace. Parler de lui, c'était se rappeler leur situation, leurs problèmes. Qui d'autre... Jill, contrairement à Gabriel, n'avait jamais eu de relation extraconjugale - elle ne comptait pas vraiment l'erreur qu'elle avait faite avec Jace. Elle n'en avait jamais ressenti le besoin, jamais trouvé la force, pas comme lorsqu'elle avait laissé Gab' filer dans les bras de sa meilleure amie - elle considérait que, malgré leur séparation, ils étaient toujours ensemble, vu qu'ils n'avaient jamais divorcé. De nouvelles questions sur Gabriel arriver. Pendant ce temps, la future maman avait lancé la machine à café. La dernière fois qu'on s'est vus, il allait bien, merci de t'inquiéter pour lui. Il n'a pas vraiment arrêté de bosser si tu veux mon avis. La brunette connaissait son mari. Elle savait qu'après la prise d'otages du San Marco, il avait repris du service "pour aider" qu'il avait argumenté. Mais la jeune femme le sentait, s'il n'avait pas encore repris une activité régulière, il n'allait pas tarder. Le café était prêt et Jill se servit une tasse, contrôlant la quantité. Lorsque l'infirmier lui demanda un café noir, la gynécologue esquissa un petit sourire. Tu sais que le café, ce n'est pas génial pour lui, ou elle.

Elle parlait du traitement de l'infirmer, ou de sa jambe. Mais elle finit par lui servir une tasse et s'approcher pour la lui tendre, prenant à son tour place sur une chaise en soufflant de soulagement. T'as de la chance, je le bois bien noir aussi ces derniers temps. Jill grimaça. La petite venait de donner un violent coup de pied du côté des reins, ce qui n'était pas vraiment agréable. Elle prit un peu de temps pour gérer la douleur avant de boire une gorgée. Sinon ta journée, t'as eu des cas passionnants ?

Elle voulait parler d'autres choses, pour éviter de retomber sur le sujet Gabriel, pour éviter de penser à la petite qui s'énervait dans son ventre.


I'm lost
What should I do? What should I think? I don't know, I'm just lost in this darkness. Should I go back? Or start over? by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aiden Livingstone
Membre this is africa

❖ AGE : 35
❖ ORIGINES : irlandais /américain / espagnol
❖ JOB : Infirmier
❖ STATUT : ne sait pas garder une fille plus d'une nuit.

❖ MESSAGES : 44
❖ À J-BAY DEPUIS : 05/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Voir PA XD (gabriel)
❖ POINTS : 65

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Dim 4 Mai - 17:40

Je n’étais plus vraiment de ceux qui savent parler aux gens parfois. J’étais, out. Comme si ma vie défilait devant mes yeux sans que je sache comment rattraper le temps que je perdais. Jil était toujours plus ou moins de bonne humeur, un brin sarcastique et intriguant. Elle répondit qu’elle avait droit à deux tasses, j’en ris presque. La gourmande avait calculé. Ça ne m’étonnait pas d’elle après tout. Moi c’était plus, oh diable, on y va. Parce que j’avais déjà du mal à passer chaque journée, si en plus je faisais régime, autant m’achever immédiatement. « Ah je vois. Moi c’est autant que je le supporte, autant dire que j’ai plus d café en moi que d’eau.. » Le café me boostait et ça m’évitait de commencer avec de l’alcool. Elle m’annonça une future petite fille. On sourire s’élargit. Les petites filles, un bonheur. Je ne m’étais jamais imaginé ni en couple ni père, mais je devais avouer, avoir une petite fille, je préfèrerai pour le coup. La protéger, la chérir, merde elle allait me rendre marshmallow. « Félicitations alors. »

La question qui fâche, elle parla de mes « problèmes ». Le sujet que j’évitais au possible. Pour dire quoi ? Que je continuais de bosser tout en souffrant parce que j’étais trop impliqué et masochiste pour arrêter ? Je souris. Elle avait visé juste. « Ça ne concerne que ma propre santé. Tant que je sers à quelque chose, je ne vais pas m’apitoyer. Mais toi tu as un ptit bout, c’est différent mais je comprends. On se verrait plus, jte manquerais trop. » Dis-je avec le sourire ravageur que je sortais pour faire sourire les filles ou draguer, mais pas de façon sérieuse. Je compris vite que Gabriel était un sujet tabou. Nous ne savions pas tout de leur situation, part que c’était drôlement complexe. « Désolé, je n’ai pas réfléchi avant d’en parler. Quant au café, c’est ça ou la vodka, et mon médecin risque une attaque si je prends l’autre option. » Si je toujours avec ce petit sourire que je sortais à toutes occasion. Parce que c’était juste plus facile que de leur donner le visage qui se cachait derrière.


Je ne comptais pas en rajouter et j’avais dû voir Gabriel aider mais être repoussé par d’autres en lui disant de rentrer chez lui. Elle finit par me filer une tasse et s’assoir devant moi. Elle avait toujours eu cette aura. Je ne savais pas les détails avec son mari, mais je me doutais qu’il ne l’avait appréciée comme il aurait dû. Mais loin de moi de juger, ce n’était pas ma vie et je n’étais pas mieux que Gabriel sur certains points. Je la vis grimacer, visiblement la petite avait du punch. Elle me demanda si j’avais eu des cas intéressant aujourd’hui. « Non, enfin rien de différent. Ah si un infirmier qui fait un malaise stupide parce qu’il n’est pas fichu de rentrer chez lui ou de se poser quand on le lui demande. Un vrai idiot celui-là. » Dis-je en souriant. J’étais stupide, je le savais, mais, who cares ? Tant que le boulot est fait.


i'm not there yet
but you're nearly the only one
who can save me from myself
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jill Caulfield
Membre this is africa

❖ AGE : 33 ans
❖ ORIGINES : Sud-africaine
❖ JOB : Gynécologue
❖ STATUT : C'est compliqué

❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 15
❖ À J-BAY DEPUIS : 06/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kasey & Kalaya
❖ POINTS : 12

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Mar 6 Mai - 0:32


Jill sourit doucement à Aidan lorsque celui-ci la félicita. Elle ne savait pas trop si elle devait être félicitée avec tous les événements qui avait jalonné son parcours, mais c'était quand même gentil de la part de l'infirmier. Elle secoua la tête d'un air désapprobateur en l'entendant se vanter qu'il lui manquerait si elle devait prendre son congé maternité. Tu es au courant quand même qu'à un moment, je vais devoir m'absenter quand la petite se décidera à découvrir notre monde ? Je vais être tellement occupée qu'au final, c'est moi qui te manquerais ! Occupée à s'occuper de la petite, occupée à batailler pour la garder auprès d'elle le plus longtemps possible, ne pas faire comme Sarah et la laisser chez son père.

La future mère haussa simplement les épaules aux excuses du jeune homme. Après tout, il n'était au courant en rien de sa vie privée, il ne pouvait pas savoir. Elle gardait son alliance malgré tout et Gabriel avait souvent travaillé à la clinique avant qu'ils ne décident de mettre en pause leur relation, la plupart l'avait vu en tant que mari en plus du docteur. Elle fronça alors les sourcils. L'alcool, ce n'était pas son truc depuis son aventure avec Jace et elle avait assez de mal avec ceux qui se réfugiaient dans l'alcool, menaçant de faire la même bêtise qu'elle. L'alcool peut te faire faire des conneries que tu regretterais, crois-moi, reste au café.

Soudain, la réplique de l'infirmier provoqua une réaction étrange chez la jeune femme. Elle se pencha en avant et ce malgré l'immense bidon qui la gênait pour se rapprocher d'Aidan. Elle se saisit de la tasse de l'infirmier et lui arracha des mains, en faisant déborder un peu sur ses doigts. Elle resta proche de l'infirmier, mais éloignant la boisson à bout de bras. Son regard se voulait autoritaire. Tu comptes arrêter quand les conneries, Aidan ? Ca aurait pu être très grave. Imagine tu aurais eu une seringue dans les mains et que, dans ton évanouissement, tu te la plantes on ne sait où ? Dans sa voix, il y avait de la colère, mais aussi de l'inquiétude. Elle se donnait le droit de lui faire la morale car sa situation pouvait être dangereuse aussi bien pour lui-même que pour les autres. Pas de café pour toi, il faut que tu te reposes, maintenant ! Elle avait toujours la tasse à bout de bras, la sienne posée sur ce qui avait été précédemment sa chaise.


I'm lost
What should I do? What should I think? I don't know, I'm just lost in this darkness. Should I go back? Or start over? by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aiden Livingstone
Membre this is africa

❖ AGE : 35
❖ ORIGINES : irlandais /américain / espagnol
❖ JOB : Infirmier
❖ STATUT : ne sait pas garder une fille plus d'une nuit.

❖ MESSAGES : 44
❖ À J-BAY DEPUIS : 05/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Voir PA XD (gabriel)
❖ POINTS : 65

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Ven 9 Mai - 3:33

Voilà que c’est moi qui était en cause. Genre ce serait moi, à qui elle manquerait. Bon ok, c’était vrai, très vrai même, pare que nos gamineries, elles n’étaient qu’à nous, je n’avais pas ça avec le reste des filles. Une partie voulait aller dans mon lit, une autre l’avait déjà fait et le reste ne me supportait pas, enfin j’exagérais, certains m’aimaient bien. Pas comme elle. « Peut-être. Ou je trouverais quelqu’un d’autre à embêter. » Elle se met à parler d’alcool et de trucs ratés, je fronce les sourcils et ne relève pas. De toute j’ai déjà tenté médicaments et alcool et e résultat est assez douloureux, alors je n’essaye pas. Mais se mettre à l’eau serait pas tellement mieux en fait. Jpourrais rouiller. Voilà qu’elle prenait ma tasse de café et me la retirais. Comme un gosse à qui on a pris le jouet je regarde matasse s’éloigner. « Hey ma tasse. » Que je dis pas content. Limite j’aurais pu faire une colère, s j’avais eu six ans. Elle m’engueule et me sors que je fais des conneries et que j’aurais pu avoir une seringue ou je sais pas quoi. « Oui parce qu’avec ton bide, tu es parfaitement en sécurité tu vas me dire ? Au passage, ça n’engage que moi, et je n’étais pas non plus en train de bosser quand je suis tombé. J’étais juste crevé, ce n’est pas dur quand on ne dort presque pas. » Je n’arrivais pas des masses à dormir des nuits entières. A douleur me réveillait sans arrêt, et pour éviter d’être un vieux junkie de merde, j’évitais de prendre un cachet à chaque fois. Je reprenais la tass et la bus d’une traite. « C’est pas le café qui changera quelque chose, ça m’aide à justement tenir debout. Tu veux la différence entre toi et moi ? La petite va grandir, elle va se démerder, tu vas reprendre ton job, ma hanche se remettra pas, et ne guérira pas. Tu peux prendre un congé de quelques mois, je peux pas prendre congé de ma vie. Je sais que pour tout cet hôpital, je suis fou de vouloir bosser. Peut-être, mais je le serais plus de compter les moutons chez moi. Si tu me cherches je serais en train de me planter une aiguille dans le cul par inadvertance. » Je me lève brusquement, mais ma hanche me rattrape, et lache. Sans même le prévenir ou avoir le temps de me rendre compte je suis au sol, et pour me relever, il faudrait un miracle. « Laisse-moi là. Je me démerderais. » Ya pas pire pour moi, que d’être coincé, au sol, devant une fille que pour le coup, me plait. Je tente une mouvement et pousse un juron. Quad je dis que crever ce jour-là aurait été bien mieux. J’arrive à me mettre en position assise, tout en ayant l’impression qu’on enfonce un couteau dans ma hanche et reste là, comme un con avec la ferme intention d’y rester.


i'm not there yet
but you're nearly the only one
who can save me from myself
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Jill Caulfield
Membre this is africa

❖ AGE : 33 ans
❖ ORIGINES : Sud-africaine
❖ JOB : Gynécologue
❖ STATUT : C'est compliqué

❖ AGE : 24
❖ MESSAGES : 15
❖ À J-BAY DEPUIS : 06/04/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kasey & Kalaya
❖ POINTS : 12

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   Sam 10 Mai - 7:03


Elle venait de toucher la corde sensible du trentenaire. Il répliquait à son attaque, véhément. Il tentait de retourner la conversation pour que la future mère soit le centre des accusations. Il n'avait pas tort dans l'ensemble, elle aurait très bien pu démarrer son congé plus tôt, mais elle n'arrivait pas à rester chez elle alors que dehors, il y avait des filles qui se faisaient engrosser et qui ne savaient pas quoi faire. Moi j'ai la vie de personne entre les mains, je n'ai pas de seringue. A la limite, j'aurais mes mains sur leur partie génitale. Ainsi était son quotidien. Elle se mesurait pas les perf', elle ne recousait pas les blessures ouvertes. Elle regardait juste des vagins. Pas très dangereux en soi. Il faut que tu te reposes, ça ne veut pas dire qu'il faut absolument que tu dormes 12h. Tu peux prendre des jours de repos, demander un aménagement d'horaires, n'importe quoi. Finalement, le bras de Jill n'était pas assez long puisqu'Aiden parvint facilement à lui reprendre son bien et a en vidé le contenu dans son corps. Il finit par reprendre la parole.

Arrête tes conneries, Aiden. Elle redressa son buste, posant ses mains sur ses hanches pour s'aider. Elle remit ensuite sa main droite sur son ventre et se dirigea vers la porte de la salle avant de quitter la pièce dans un mot. A première vue, tout aurait pu laisser penser qu'elle était partie à d'autres occupations, à une patiente. Et pourtant, quelques secondes plus tard, à peine une minute, deux au grand maximum, elle était retour, le poing clos. Elle s'approcha de l'infirmier et s'assit sur le sol avec toute la grâce dont elle pouvait être capable - celle de l'éléphant dans un magasin de porcelaine.
Arrête de penser que tu peux tout faire tout seul. Tu as besoin d'aide, comme Sarah a besoin d'aide quand elle n'arrive pas à lacer ses chaussures, comme la petite pourra avoir besoin que je lui donne le sein 4-5 fois par jour, comme j'ai eu besoin de toi pour m'attraper ce fichu sachet de café. Tout le monde a besoin d'aide à un moment où à un autre. Quand tu arrêteras de jouer les gros durs qui pensent pouvoir tout gérer et qui clament leur sort haut et fort pour justifier leurs actes, tu te sentiras beaucoup mieux.
Elle soupira. Elle avait fait tout ce speech en pensant à sa propre situation, à celle de Gabriel. Dans un sens, Aiden et lui étaient similaires - en plus d'être sacrément cons. Elle finit par tendre son poing fermer en direction du trentenaire et ouvrit la main, paume vers le ciel. Prends-le. Dans sa paume exposée roulait une pilule.


I'm lost
What should I do? What should I think? I don't know, I'm just lost in this darkness. Should I go back? Or start over? by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Café avec Modération | Aiden   

Revenir en haut Aller en bas
 

Café avec Modération | Aiden

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Erreur de modération.
» On m'a toujours dit de boire avec modération, mais, il est jamais venu (Maxadin)
» Consommer avec modération. Qui est Modération? [Libre]
» A consommer avec Modération.
» LISTE DE TROUBLES ☩ à utiliser avec modération, non obligatoire

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: Downtown :: J-Bay Medical Center-