AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Kasey Stanton
Membre this is africa

❖ AGE : 27 ans
❖ ORIGINES : Néo-zélandaise
❖ JOB : Mécanicienne
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 38
❖ À J-BAY DEPUIS : 08/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Jill Caulfield
❖ POINTS : 6

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f99-appartement-de-kasey-stanton
MessageSujet: Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron   Lun 17 Mar - 5:16


Le plus dans les vacances, c'était qu'on n'avait plus à se soucier de ce qui pouvait arriver d'autres choses que de profiter d'un peu de temps libre. Pas de réveil tôt le matin, pas d'appel de clients en panne qui voulait une intervention sur la route, pas de râleurs qui donnaient envie de leur lancer une clé de douze sur le coin de la figure, rien. Rien que le soleil qui dorait la peau en bikini sur une plage de sable fin, les yeux masqués par des lunettes de soleil aviateur, à siroter un cocktail spécialement fait pour elle par le barman avec qui elle avait sympathisé quelques années plus tôt.

Ses retours en Nouvelle-Zélande étaient rares, mais quand ils arrivaient, Kasey en profitait. Beaucoup. Elle avait prévenu son patron - comprendre ici son propre père -, elle prenait deux semaines pour se resourcer et se détendre - comprendre ici faire la fête avec Samantha, son amie d'enfance. Avec elle, la jeune femme avait encore fait les 400 coups, retrouvant les habitudes des soirées néozélandaises, passant la nouvelle année sur une plage d'Auckland, avec un inconnu à propos duquel elle hésitait toujours sur le prénom - elle l'appelera donc Josh à quiconque lui demandera. Elle n'avait aucune idée de ce qui se passait en Afrique du Sud, son portable s'étant retrouvé enfoui au fin fond de sa valise pour toute la durée de son séjour. Elle était libre de tout, de sa famille comme de ses relations. S'il y avait urgence grave et seulement urgence grave, la plupart connaissait le numéro de Sam qui gardait toujours son téléphone avec elle.

Ce fut bronzée et requinquée que la mécanicienne s'était présentée à l'aéroport pour son long voyage du retour. Elle avait eu du mal à dire au revoir à son amie, mais toutes deux avaient déjà prévu leurs prochaines retrouvailles, en Afrique du Sud cette fois-ci. La blondinette s'installa donc dans son premier avion et se prépara mentalement à passer les premières de sa trentaire d'heures de vol à côté d'un homme louche qui cherchait à la draguer de manière plutôt lourde et insistante. Par chance, le steward mignon qui servait sa partie de l'avion parvint à lui rendre le vol plus agréable, l'éloignant du pervers aux cheveux gras.

A son arrivée à Port-Elizabeth, Jerry l'attendait. Jerry était une sorte de bras droit pour John Stanton, une sorte d'oncle pour Kasey. C'est aussi la personne qui avait une voiture et du temps à perdre pour faire l'aller-retour. Le climat d'Afrique du Sud était, heureusement pour elle - ou malheureusement, tout dépend - le même qu'en Nouvelle-Zélande, aussi n'eut-elle aucun souci de vêtement, profitant encore des rayons du soleil qui continuaient de colorer ses jambes et ses bras nus. Elle finit par retrouver son moyen de communication sur le chemin vers J-Bay, mais aussi la dizaine de messages que lui avait laissé ses parents. Elle les écouta, assise sur le siège passager de la voiture de Jerry. Elle n'en revenait pas ce qu'elle entendait. Une prise d'otages au San Marco le jour de la Saint-Sylvestre, des blessés, une enquête. Tout était flou, mais la blondinette voyait le topo. Au moins, les Stanton n'avaient rien. Qu'en était-il du reste de ses connaissances. Vraisemblablement, aucun des employés n'avaient été touchés non plus, mais ce n'était pas ce qui importait le plus pour la jeune femme. Elle n'hésita pas une seule seconde et envoya un sms alors qu'ils franchissaient les limites de J-Bay.

« Toi, ton petit cul, my place, now! »

Elle en profita aussi pour avertir son père de son retour et de la bonne réception de son employé à l'aéroport. Jerry ne mit pas longtemps à traverser la ville et à la déposer chez elle. Il l'aida même à monter son unique valise pendant qu'elle attendait un quelconque signe de vie. Lorsqu'elle rentra dans son appartement, elle se dirigea vers la porte-fenêtre qui menait à son balcon et l'ouvrit en grand, aérant le lieu clos pendant ses deux semaines. Elle avait laissé sa valise dans sa chambre sans prendre la peine de la défaire. Elle était à présent dans sa cuisine, le nez dans ses placards presque vides. Elle était morte de faim et fatiguée, mais elle allait tenir. Par habitude, elle laissa la porte de son appartement entrouverte pour signaler qu'il pouvait entrer sans prendre la peine de frapper. C'était quoi encore l'expression en espagnol ? "Mi casa es tu casa" ?


I'm not in love
I will try until I die to convince myself that I don't feel anything for you because it seems impossible to love the monster you are. by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cameron Heigh
Admin À votre service

❖ AGE : 28 Ans
❖ ORIGINES : Américain
❖ JOB : ex barman, ne fiche plus rien, est une grosse feignasse /loque.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 507
❖ À J-BAY DEPUIS : 20/10/2013
❖ CRÉDITS : Junkiie
❖ DC : Voir PA XD
❖ TOPICS : A plus rp, je sers à rien XD (ellie /kasey /reagan)
❖ POINTS : 39

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron   Mar 1 Avr - 15:20

Le mal de crane, la jambe qui part en couille et une envie de boire à en oublier mon prénom, pas sur que ça aide côté mal de crane cela dit. Je me traine presque là où Kasey m’a demandé d’aller. Après Ellie, voilà la meilleure amie qui s’en mêle, jvais pas pouvoir enfin dormir c’est ça ? Je râle, je peste, j’ai juste envie de lui dire va chier. Mais quand on connait Kas, on sait, qu’on ne peut pas lui dire ça. Elle aurait pu se pointer à l’appart, ça aurait été plus aisé. Je filais chez elle, en transport cette fois ci. Les gens me regardaient, comme si j’avais une tronche à faire peur, sans doute, peut-être, mais je m’en fichais pas mal. Enfin presque. Parfois je savais même plus si mes pensées m’appartenaient encore. Je me leve, me tiens à la barre et souris. « Allez-vous faire mettre. » Je suis devant l’appart de la chieuse, je me stoppe là, souris et entre. Elle a laissé la porte ouverte exprès, j’en suis sûr. J’arrive dans la pièce où madame s’apprête à manger, peut-être, ou tout autre chose. Dans un sens, avec la soirée d’hier, je m’en fous. « Jpeux savoir ce qu’il ya d’urgent ? T’as un nouveau mec ? Adopté un pingouin ? Tu vas te marier au facteur ? JE SAIS ! Tu veux déménager en antarctique c’est ca ? » Gueule d’abruti au top, elle va me taper dessus, jle sens gros comme une maison. Mais sérieusement, je n’ai pas pensé une minute à autre chose que des conneries. Toute façon c’est pas comme si je pensais grand-chose d’autre. « Ou c’est parce que j’ai disparu hier ? Tu vas rire, on m’a assommé, c’est tout, tu vois, rien d’alarmant ! » Je chope une pomme bien rouge sur sa table dans le panier à fruit et croque dedans, je m’adosse à un de ses meubles. Ce sourire, elle le déteste. Quand je prends tout à la légère, quand je me fiche de tout, et que j’avance, sans sourciller, comme si rien n’avait d’importance. Fut une époque, certaines choses en avaient, e puis, tout a foutu le camp, et j’ai jamais tenté de rattraper le temps. Je sais que je suis qu’un crevard, que je mourrais seul, dans une allée sombre, mais depuis un moment ya prescription, mon corps est fichu, mon esprit l’est, et mon cœur ne bat plus depuis long. J’aurais jamais du me réveiller, foutu médecin qui osent faire le job. Peuvent pas laisser crever ceux qui le veulent ? Si la plupart savaient ce que je pense, ils me diraient, que je suis qu’un con. Et pour le coup. Ils auraient raison.




You're a pain in my ass
more i keep falling for you again
but more you run more i run


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kasey Stanton
Membre this is africa

❖ AGE : 27 ans
❖ ORIGINES : Néo-zélandaise
❖ JOB : Mécanicienne
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 38
❖ À J-BAY DEPUIS : 08/03/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Jill Caulfield
❖ POINTS : 6

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f99-appartement-de-kasey-stanton
MessageSujet: Re: Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron   Sam 5 Avr - 5:56


Kasey entendit son visiteur entrer. Il n'était pas l'homme le plus discret qu'elle avait rencontré de toute façon. Elle ne s'était pas occupée de lui dans les premières minutes. A la place, elle était toujours en quête d'une idée pour se faire à manger de manière potable sans y passer trois heures et avec le peu de restes qu'elle pouvait avoir dans ses placards.

Cameron finit par ouvrir la bouche, preuve qu'il pouvait au moins toujours le faire, c'était une bonne chose. La blondinette l'écouta sortir des âneries qui n'avaient aucun sens sans broncher avant de finalement sortir la tête du placard, accompagnée d'un paquet encore scellé de biscuits au chocolat.

Quand bien même toutes ses choses devaient arriver, tu ne serais pas mis au courant.

Elle se tourna ensuite vers le jeune homme pour le voir pour la première fois depuis qu'elle était partie en vacances. Il avait une tête affreuse et Kasey ne put s'empêcher d'afficher une mine de dégoût. Elle avait hésité à lui lancer quelque chose au visage pour le faire cesser de raconter ces débilités sans sens, mais en voyant à présent le résultat des événements, elle regrettait presque de ne pas l'avoir effectivement fait. Elle batailla un court instant contre le papier qui recouvrait les biscuits avant de finalement atteindre le Saint-Graal. Elle glissa un biscuit chocolaté entre ses dents et croqua d'un coup sec, laissant fondre ensuite le tout dans sa bouche. C'était tellement plus agréable que la nourriture douteuse de l'avion. Elle laissa échapper un petit soupir de contentement tandis que l'autre continuait de faire le pitre. Elle tentait de rester calme, mais c'était assez difficile. Elle croqua une nouvelle fois dans son repas avant de reprendre.

Je pars deux semaines et tu trouves le moyen de t'attirer les emmerdes. T'es vraiment pas possible...

Mais ça, c'était avant qu'elle ne voit le sourire qu'il affichait sur son visage. Son sang ne fit qu'un tour et elle posa le paquet de gâteaux sur le plan de travail.

Ah bah oui, bien sûr. Monsieur se fait prendre en otage par des fous furieux et se prendre un coup sur la tête, mais tout va bien ! Il t'a caressé les cheveux tendrement aussi ?

Elle avait les sourcils froncés, elle semblait vraiment énervée. Sans hésitation aucune, elle s'était rapprochée du jeune homme. Dans son regard brillait une étincelle de colère, mais aussi des traces de l'inquiétude qu'elle avait eu en apprenant tout ça.

Arrête de jouer au con pour qui rien n'est grave ! Cette putain de prise d'otages aurait pu être pire que la merde qu'elle n'a été ! Alors non, je ne ris pas car ce n'est pas drôle, putain ! T'aurais pu te faire tuer, bordel de merde !

Elle avait cette envie de le frapper, plutôt fort, mais elle se contenait. A la place, elle jurait. C'était une façon comme une autre de passer ses nerfs. Et puis finalement, elle craqua rapidement et frappa le poignet de Cameron qui tenait la pomme pour le faire lâcher. Le fruit tomba sur le sol dans un bruit sourd, roulant un peu plus loin et Kasey observait toujours son meilleur ami avec son regard noir.

Quelque chose pour ta défense, Monsieur Heigh ?


I'm not in love
I will try until I die to convince myself that I don't feel anything for you because it seems impossible to love the monster you are. by SilverLungs
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron   

Revenir en haut Aller en bas
 

Toi, ton petit cul, my place, now! | Cameron

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» JOEL POURQUOI VOTRE PETIT INOSANG A SI PEUR DE LA PRISON ET DE L'EXIL ???
» Petit besoin (d'un Courant) d'air
» Un petit caniche ou bichon ? 3 ans maltraité (60) ADOPTE
» MILOU petit croisé bichon gris 7 ans au Beaussart ADOPTE
» recherche chien/chienne de petit poids (environ 2-3 kg)REGLE

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: The coast :: Randpark Lane :: Appartement de Kasey Stanton-