AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Nate Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 31 YO.
❖ ORIGINES : Franco-anglaise.
❖ JOB : Photographe.
❖ STATUT : Mariée, malheureusement.

❖ MESSAGES : 29
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary (avatar) - unbreakable (signature)
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f94-chambre-4-nate-hoodwink
MessageSujet: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Sam 1 Mar - 11:18


He senses something call it desperation. Another dollar, another day. And if she would the proper word to say, she would tell him but she'd have nothing left to sell him. Say what you mean, tell me i'm right and let the sun rain down on me. Give me a sign, i wanna believe. There's nothing wrong with just a taste of what we paid for. Damian & Nate

GIVE ME A SIGN, I WANNA BELIEVE.

L'avion avait atterrit dans la matinée, aux allentours de dix heures. La première chose que Nate avait fait, c'était de se trouver un hôtel, et maintenant, elle savait pertinemment qu'il était trop tard pour faire demi-tours et retourner à Londres, de là où elle venait. Quoi qu'il en soit, elle avait un alibi pour sa soudaine disparition, un soi-disant, reportage photo à faire aux Etats-Unis qui lui prendrait plusieurs mois, et on l'avait appelé à la dernière minute, ce qui expliquait son départ soudain. Bon, c'est vrai, c'était un peu tirer par les cheveux, mais tant qu'on lui poserait pas de questions, alors elle ne rajouterait, en rien, de l'huile sur le feu. Et il était clair que dans le fond, ça l'arrangeait de pas avoir à fournir d'explication, surtout que depuis la nouvelle de sa grossesse était tombée, son mari ne lâchait plus la petite blonde, à tel point qu'il se mettait à paniquer pour un rien. Et ça avait le don d'énerver la blonde, si indépendante, enfin, presque totalement indépendante. Depuis quelques temps, elle sentait qu'elle avait des comptes à rendre, à plusieurs personnes. Mais la liste était trop longue.

Après avoir finie de s'installer, la petite blonde avait commencé des recherches intensives afin de retrouver la personne qu'elle était venue voir, à savoir, Damian. Elle devait lui parler, en urgence. Enfin, elle aurait pu garder un bon nombre de secret pour elle, mais étrangement, depuis quelques temps, elle n'arrivait plus du tout à regarder dans les yeux les gens qui pensaient que son mariage serait solide. Heureusement pour elle, elle jouait parfaitement bien la comédie, mais elle ne pouvait s'empêcher de détourner le regard quand on lui disait qu'elle et son mari étiez "fait pour être ensemble" ou encore "trop mignon." Ça lui donnait même plus envie de vomir qu'autre chose. Quoi qu'il en soit, après avoir parcouru les différents établissement scolaires, c'est vers 17heures qu'elle ressortie avec un post-it, et l'adresse de celui qu'elle recherchait désespérément. Une chance pour elle que ça soit Samedi, au moins, elle était sûre de le trouver. A moins qu'il soit sorti? Ça serait l'occasion de découvrir pas mal de chose, y comprit, la raison qui avait poussé le jeune homme à partir. Après tout, elle se sentait coupable de son départ si soudain, et elle était vexé de pas avoir été mise au courant, mais pouvait-elle réellement lui en vouloir? C'était en partie de sa faute à elle, si tant de problème survenait dans sa petite vie si paisible de base. Elle avait l'impression d'être l'héroïne d'une de ces mauvaises comédies romantiques, à la différence que les choses n'étaient pas aussi facile que dans les films, et dans le films, ça n'avait strictement aucun impact sur la vie des acteurs. Sachant qu'un secret fini toujours par être découvert, et un jour où l'autre, Monsieur Hoodwink finirait bien par découvrir la vérité quant au gamin que la blonde portait. Elle savait même pas quoi faire.

Appelant un taxi, elle montait dedans, et donnait l'adresse tant désirée. Vingt minutes après et quelques embouteillages derrière elle, la voila enfin à destination. Donnant alors la somme que réclamait le chauffeur, elle sortie du taxi, et regardait devant elle, en se pinçant doucement les lèvres. Elle n'avait plus qu'une seule envie, prendre ses jambes à son cou et partir, le plus rapidement, et surtout, s'enfermer dans sa chambre d'hôtel pour y être tranquille. Hiberner? Probablement, au moins, ça lui ferait du bien, quoi que ... Prenant son courage à deux mains, elle avançait doucement sur le perron, et enfin, son doigt appuyait sur la sonnette. Déglutissant, elle se mit à regarder ses pieds, et lorsque la porte s'ouvrit, elle savait plus où se foutre, littéralement. Elle gardait ses lèvres pincées et relevait doucement le regard jusqu'à tomber sur son beau-frère. « Salut. » Fut la seule chose qu'elle réussi à dire, bien que sa voix trahissait une certaine panique, et même peur. Avant de le laisser dire quoi que ça soit, elle se contentait d'enchaîner. « Je sais que ma présence ici est probablement surprenante, et ... j'suis venue toute seule. J'ai prétexté un voyage à faire pour le boulot qui me prendrait plusieurs semaines, ou plusieurs mois. Mais je sais même pas pourquoi je suis venue en fait. Quand ta famille m'a dit que t'avais décidé de venir ici, j'ai sauté dans le premier avion hier soir, et ... me voila. J'crois que, j'ai pas envie d'être loin de toi, enfin, c'est compliqué. » Se rendant compte qu'elle s'embrouillait un peu trop dans ses paroles, elle soupirait, histoire de se détendre, et elle renchérit enfin. « Il faut qu'on parle. C'est important. »
(c) Bloody Storm



nate ✖ oh, calamity ✟
» You don't care if it's wrong or if it's right D'abord il y a le désir. Puis la passion. Puis, le soupçon. La jalousie, la colère, la trahison. Quand l'amour va au plus offrant, la confiance est impossible, et sans confiance, il n'y a pas d'amour. La jalousie ... la jalousie peut rendre fou!   •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damian Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 35 ans
❖ JOB : Professeur
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 25
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Mar 4 Mar - 15:15

Un nouveau continent. Un nouvel endroit à découvrir. Un nouveau lieu de vie. C’est tout à fait ainsi qu’il considère l’Afrique. L’idée lui trottait dans la tête depuis le mariage de son frère de s’y rendre mais pas du tout avant. S’il pouvait visiter un endroit cela n’aurait surement pas été celui là en premier. Cependant il voulait bouger et mettre ça également sur le dos de son métier, de la nécessité de bouger pour quelque chose d’utile et non simplement pour sa petite personne. En allant en Afrique il pouvait partir de sa ville natale et donc faire quelque chose de bon pour lui mais également donner des cours à des gens qui n’ont pas spécialement la possibilité d’étudier et pour lui c’est là qu’est l’utilité. Les cours qu’il donne ici sont à vrai dire un petit peu différents de ceux qu’ils donnaient avant car ce n’est pas le même pays et des fois il aimerait pouvoir faire une partie de cours sur le pays, le continent où il se trouve mais il ne maîtrise pas encore assez l’endroit pour pouvoir faire quelque chose de correcte et complet. Cependant comme il compte passer une bonne partie de son temps en Afrique il essaye de se faire un petit cercle d’amis, de personnes connaissant bien les environs, l’endroit et la culture. Et puis les élèves sont vraiment très aimables car le jour où Damian leur a dit qu’il ne connaissait pas tellement de chose sur l’endroit mais qu’il voulait s’y intéresser en tant que professeur et leur faire cours dessus ces derniers ont eut une petite idée. Laquelle ? A vrai dire c’est très simple mais ils se sont proposé afin de faire un exposé chacun afin de faire connaître l’endroit à leur professeur. Ainsi les rôles étaient échangés. Ils étaient les professeurs de Damian et celui-ci pouvait donc noter les élèves sur leur capacité à résumé et surtout à présenter des choses intéressantes à leur professeur. Depuis son arrivé il a eut l’occasion d’entendre deux exposés et la liste est loin de se terminé.

Damian ne peut pas nier penser encore à Nate et se sentir coupable d’avoir quitté son pays mais d’après lui c’était la meilleure solution. D’une part parce qu’il craint de ne plus pouvoir regarder son frère en face et d’autre part parce qu’il est mieux pour sa belle-sœur qu’il ne soit plus dans les parages. Imaginez un repas de famille avec les deux installés à la même table. Damien n’avait pas de nouvelles de sa famille depuis son départ et il en avait mit quelques uns au courant mais le moins possible restait le mieux. Il avait bien entendu prit un forfait pour son téléphone qui concorde avec le pays histoire de ne pas avoir des dépenses mirobolantes au niveau du téléphone. En ce samedi, Damian se trouvait chez lui en profitant un petit peu de n’avoir pas grand-chose à faire. Bien évidemment il devait s’attaquer au travail pour les élèves et ses cours mais il en avait déjà fait une bonne partie la veille au soir et comptait s’y attaquer plus tard dans la journée ou alors le lendemain. Le week-end est composé de deux jours alors autant profiter de ces deux jours et ne pas tout faire le même jour. Il était devant la télévision mais finalement il la laissa avec un feuilleton et prit son ordinateur sur lequel il se mit à rédiger quelques petites choses pour ses cours. Les femmes aiment vanner les hommes sur leur capacité à ne faire qu’une chose à la fois mais pour le coup Damian est de ceux qui aiment bien faire plusieurs choses à la fois de temps en temps. Il était vraiment bien posé et seul l’appel du ventre, le téléphone ou la porte pourrait le faire bouger de sa place. Effectivement ce fut l’un d’entre eux qui l’obligea à bouger. La sonnette retentit et il éteignit la télévision et déposa son ordinateur sur la petite table basse qui se trouvait devant lui.

Damian se dirigea vers la porte d’entrée où il tourna la clé pour déverrouiller la porte puis il abaissa la poignée. Il était loin de s’attendre à tomber sur sa belle-sœur et il eut du mal à le cacher. Son visage devait difficilement cacher cette surprise dont il était prit. Il voulu lui poser des questions ou du moins savoir ce qu’elle faisait et puis si les autres étaient au courant mais il n’eut pas le temps de faire quoique ce soit qu’elle ouvrit la bouche pour enchaîner sur des tas de choses. Il l’écouta sans avoir vraiment le choix. La seule chose qui parvint à sortir de sa bouche fut à vrai dire quelque chose de non réfléchit mais expliquant ça surprise.


« Mais tu es dingue ! »

Finalement il lui fit signe de rentrer et referma la porte à clé juste derrière elle. Il fallait qu’ils parlent et c’était très important. Mais de quoi pouvait-elle être en train de parler. Elle était mariée et c’était ça la chose la plus importante dans sa vie depuis son mariage. Qu’avait-elle à lui annoncer de plus important que cela ?

« Que veux tu dires par il faut qu’on parle c’est important ? »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 31 YO.
❖ ORIGINES : Franco-anglaise.
❖ JOB : Photographe.
❖ STATUT : Mariée, malheureusement.

❖ MESSAGES : 29
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary (avatar) - unbreakable (signature)
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f94-chambre-4-nate-hoodwink
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Sam 15 Mar - 10:18


He senses something call it desperation. Another dollar, another day. And if she would the proper word to say, she would tell him but she'd have nothing left to sell him. Say what you mean, tell me i'm right and let the sun rain down on me. Give me a sign, i wanna believe. There's nothing wrong with just a taste of what we paid for. Damian & Nate

GIVE ME A SIGN, I WANNA BELIEVE.

La, elle se retenait de faire demi-tours et de ressauter dans le premier avion en direction de l'angleterre. La bouche ouverte elle s'apprêtait à parler, mais rien ne sortait, les sons restaient coincés dans sa gorge. Refermant alors la bouche, elle prit une grande inspiration, son regard trahissant un certains stress, une certaine peur aussi. La peur de quoi? Oui, c'est vrai, de quoi devait-elle avoir peur? Peut-être celle d'être rejeté, et c'était l'option la plus probable d'ailleurs. Oh non, tout sauf ça. Déglutissant, et prenant une grande inspiration, elle commençait enfin à parler. « Je ... heu ... je crois que tu ferais mieux de t'assoir en fait. » Ça sentait la mauvaise nouvelle. Nate avait même l'impression d'être ce genre de nana que l'on voyait dans les films, non, en fait, Nate était l'héroïne d'un film, mais rien ne garantissait que ça finirait bien, au contraire. Déglutissant à nouveau, elle s'installait sur le canapé, détournant plus ou moins le regard, et jouant nerveusement avec ses doigts. « Je ... je sais pas vraiment comment dire ça. Mais tout ce que je te demande, c'est de m'écouter, jusqu'au bout. Vraiment, c'est important. Et c'est probablement une des raisons qui m'ont poussé à venir jusqu'ici. »

Elle marquait une pause, avant de relever doucement la tête, et d'enfin commencer avec les explications. Elle remit une mèche de cheveux derrière son oreille et se mordit une dernière fois la lèvre. « Je ... Je suis nulle en maths. J'ai horreur de ça même. Mais j'ai un minimum de logique, et j'ai compris une chose il y a quelque temps. Enfin, c'est pas compliqué à comprendre qu'il y a un truc qui clochait. » Balayant la tête de gauche à droite, elle se contentait de venir aux faits. « Je suis enceinte. » Et détournant encore le regard, elle laissait le silence pesant s'imposer pendant quelques secondes avant de continuer simplement. « Je sais pas si tu étais au courant, mais ton frère à mis tous le monde au courant dés qu'il l'a su. Je voulais gardé ça secret pour moi quelque temps encore, mais il a fini par le découvrir. Longue histoire. Et quand je l'ai appris, d'après le médecin ça faisait déjà un mois, ce qui, aujourd'hui fais presque deux. Je sais que j'aurais du être heureuse, et vu que je suis mariée, ça aurait du arriver un jour où l'autre, mais ... le problème c'est que ... j'ai essayé de me convaincre que c'était quelque chose de bien, et j'aurais du réussir. Mais il y avait un truc, une ombre qui venait fausser le tableau. C'était pas logique, il y avait quelque chose d'illogique dedans. Dans une semaine ça fera un mois et demi que je suis mariée. » Croisant enfin le regard du jeune homme, elle murmurait doucement de peur qu'on l'entende. « Il n'y a rien qui te semble illogique dans tout ça? »

Se levant enfin, elle se mit à faire les cents pas dans l'appartement, ne sachant plus vraiment quoi faire, quoi dire. Il lui restait à dire la chose finale, le dernier petit -plutôt gros non?- détail qui l'avait poussé à venir jusqu'ici. Elle se devait de venir droit au but, mais elle n'y arrivait pas, et la panique s'emparait d'elle. S'arrêtant enfin, elle déclarait simplement. « Oublis ce que j'ai dis. Je vais ... je vais faire plus simple. » Elle s'assit à nouveau et posait son sac sur ses genoux. Elle se mit à chercher dedans pour finalement sortir une enveloppe déchirée, et à l'intérieur, se trouvait une lettre. Elle fixait cette enveloppe quelques secondes avant de finalement la tendre doucement à Damian, la main légèrement tremblante. « Je crois que .. tu devrais lire ça. Et si j'étais toi, je resterais assis.» Reposant alors son sac au sol, elle se pinçait encore les lèvres, et fixant ses pieds, tandis qu'elle avait ses sens totalement éveillé. A tel point qu'elle entendit le papier annonçant la véritable identité du père se déplier, et elle retint même sa respiration en l'attente d'une quelconque réaction.
(c) Bloody Storm



nate ✖ oh, calamity ✟
» You don't care if it's wrong or if it's right D'abord il y a le désir. Puis la passion. Puis, le soupçon. La jalousie, la colère, la trahison. Quand l'amour va au plus offrant, la confiance est impossible, et sans confiance, il n'y a pas d'amour. La jalousie ... la jalousie peut rendre fou!   •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damian Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 35 ans
❖ JOB : Professeur
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 25
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Lun 17 Mar - 21:48

Pour une visite inattendue on peut dire que c’était le cas. A vrai dire il était loin de se douter que quelqu’un de sa famille et même s’il s’agit de quelqu’un qui ne l’est que par le biais d’un mariage et bien ça compte comme la famille pour lui, il était loin de s’imaginer que quelqu’un de la famille allait se bouger jusqu’ici pour venir le voir. Cependant Damian trouvait quand même cela un petit peu bizarre qu’on vienne lui rendre visite ainsi alors que c’est normalement à des kilomètres de chez lui, de sa ville natale. Il y a forcément quelque chose qui se passe pour avoir une telle visite après il ne lui reste plus qu’à poser la question ou laisser le sujet arriver sur le tapis par soi-même. Finalement elle lui dit qu’il fallait qu’elle lui parle, effectivement cela nous amène à comprendre que quelque chose ne va pas pour elle ou que quelque chose cloche que ce soit pour elle ou pour ce qui est la belle famille de Nate. Maintenant il ne reste plus qu’à attendre qu’elle lui en parle et qu’il soit au courant du dit problème pour savoir s’il peut l’aider pour lui permettre de rejoindre son mari le plus rapidement possible. Il faut dire que rien que la phrase qu’elle utilisa juste après confirmait l’idée que c’était surprenant et assez dur à encaisser. Si elle lui demandait de s’assoir c’était que quelque chose n’allait pas et qu’il devait s’assoir de peur qu’il ne supporte pas l’annonce de la nouvelle et nous fasse une petite chute. Il n’y avait même pas à réfléchir trois plombes pour comprendre la gravité de la situation. Il ne chercha pas à discuter pendant trois plombes et l’écouta en prenant place sur le canapé et la laissa parler.

Bon au moins il n’avait pas tort dans sa petite réflexion et ce sont les paroles de sa belle-sœur qui vinrent confirmer que son idée était bonne. Elle était bien là pour une bonne raison, elle était bien là parce que quelque chose clochait et pour cette petite chose qui semblait être un problème dans sa vie. Après tout sans problème il n’y a aucunes raisons qu’elle soit présente chez lui avec un tel stress. Encore une pause de sa part, il ne pouvait pas du tout la blâmer de faire une pause après tout si ce qu’elle a à lui dire est réellement d’une importance capitale à ses yeux alors il est vraiment compréhensible qu’elle prenne son temps avant de dévoiler la raison de sa venue, avant d’annoncer le pourquoi au jeune professeur. Il l’écoutait attentivement mais il avait l’impression de ne pas comprendre ou alors d’être à côté de la plaque. Il craignait même que l’information soit assez facile à comprendre mais qu’il soit tellement sur la hâte de savoir ce qui clochait qu’il se prenait peut être trop la tête et qu’il était évident de la comprendre. Damian continuait de la fixer en attendant que cela fasse potentiellement tilt dans sa petite tête. Après tout rien n’empêche qu’il comprenne d’une seconde à l’autre même si elle n’a rien dit d’autres qui puissent lui faire comprendre. Cependant il faut que les mots entiers sortent pour qu’il assimile l’information. Elle est enceinte. Okay, ça s’est enfin ancré dans sa petite tête cependant il a encore du mal à comprendre en quoi cela est quelque chose de négatif. N’aime-t-elle pas son mari au point d’avoir un enfant avec lui et de former sa petite famille ?

Elle venait de lancer l’information mais ce n’est pas pour autant que Damian répondit à ce qu’elle venait de lui annoncer après tout peut être qu’il pouvait en savoir davantage, peut être que s’il la laissait poursuivre il allait comprendre ce qui clochait dans l’annonce de cette nouvelle et de ce qu’on est censé considérer comme un heureux évènement. Est-ce que l’annonce du fait qu’elle était enceinte depuis un mois et demi presque deux devrait l’alerter ou alors est-ce qu’elle peut avoir peut être couché avec son mari légitime et donc être enceinte de ce dernier. Dans quel cas alors il ne doit pas y avoir de problème. Il l’entendit brièvement murmurer quelque chose. Etait-il alors possible que cet enfant soit le sien ? Mais n’aurait-elle pas put avoir une relation avant la leur et qui pourrait amener à ce que le petit soit celui de son frère ? A vrai dire il ne peut pas le savoir, il n’est pas non plus du genre à avoir ce genre de confidence de la part de la jeune femme et ce n’est pas forcément le genre de chose que l’on s’amuse à annoncer de partout. Il se contente alors de froncer le regard,

« Est-ce que c’est… »

Impossible de terminer sa phrase et à vrai dire la crainte de dire une bêtise aidait à se taire. Heureusement pour lui, Nate reprit la parole en lui disant d’oublier ce qu’elle venait d’ajouter et lui tendit simplement un papier lui conseillant de rester dans cette position. Apparemment il était inutile de se lever car le choc pouvait être aussi difficile à encaisser à l’écrit qu’à oral. Une fois que le papier fut lu dans son intégralité, il ferma les yeux un petit instant respirant calmement.

« Comme si garder le secret n’était pas assez difficile…j’ai pourtant essayé de partir histoire que nous n’ayons pas trop de difficulté à supporter la situation, à ne plus avoir à se voir et à ressentir ce malaise entre nous deux en la présence de mon frère. Qu’est-ce que tu vas faire ? En quoi puis-je t’aider ? »

Il relève alors la tête après avoir rouvert les yeux et fixé la jeune femme.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 31 YO.
❖ ORIGINES : Franco-anglaise.
❖ JOB : Photographe.
❖ STATUT : Mariée, malheureusement.

❖ MESSAGES : 29
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary (avatar) - unbreakable (signature)
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f94-chambre-4-nate-hoodwink
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Lun 24 Mar - 18:58


He senses something call it desperation. Another dollar, another day. And if she would the proper word to say, she would tell him but she'd have nothing left to sell him. Say what you mean, tell me i'm right and let the sun rain down on me. Give me a sign, i wanna believe. There's nothing wrong with just a taste of what we paid for. Damian & Nate

GIVE ME A SIGN, I WANNA BELIEVE.

La blondinette ouvrit la bouche pour parler, mais elle ne tardait pas à la refermer. Oui, en quoi pouvait-il l'aider? Elle même n'en avait aucune idée. Elle était venue ici mais elle n'aurait probablement pas du, et rester chez elle aurait été la meilleure solution. Prise au dépourvu elle commençait simplement à bafouiller. « Je ... heu ... je sais pas. » Elle haussait doucement les épaules, cherchant à trouver une explication rationnelle à tout ça. Elle fermait même les yeux en espérant que ça ne soit qu'un mauvais rêve et qu'elle se réveillerait dans son lit mais quand elle ouvrit les yeux, elle était toujours là. Puis haussant de nouveau les épaules elle déclarait. « Je sais pas quoi faire. Et je sais pas comment tu peux m'aider... J'ai agis spontanément car je n'avais rien d'autre à faire, aucunes autre solution. Je sais pas, j'étais perdue, totalement. » Regardant un peu autour d'elle, elle faisait tout pour éviter le regard du jeune homme. « Je ... tu sais, je serais tenté de le garder. Mais j'pourrais jamais avoir la conscience tranquille et puis ton frère finirait bien par découvrir la vérité un jour. Alors, je sais pas quoi faire. » Elle balayait la tête de gauche à droite, et elle se levait, passant ses mains sur sa robe histoire de la lisser. « Excuses moi, c'était ridicule de venir. J'aurais ... j'aurais pas du. Je vais probablement retourner à l'hôtel et puis, je sais pas. Peut-être que je ferais un peu de tourisme! » Elle eu un petit rire nerveux avant de soupirer doucement. « Je retournerais en Angleterre. Et je dirais la vérité à ton frère. C'est la meilleure des choses à faire, je pense. On sera plus ou moins libéré de ce lourd fardeau et on pourra recommencer à vivre normalement. » Oui, enfin, c'était beau de rêver. Là, elle appréhendait littéralement la réaction de son mari? Et si il se mettait à réagir beaucoup trop mal. Oh, non, elle ne voulait pas l'envisager. Et pourtant, elle ne pouvait s'empêcher d'avoir peur de sa réaction. Pourtant, c'était pas quelqu'un de violent, ou quoi. Mais Nate psychotait un peu trop, c'était une parano de nature, mais alors là...
(c) Bloody Storm



nate ✖ oh, calamity ✟
» You don't care if it's wrong or if it's right D'abord il y a le désir. Puis la passion. Puis, le soupçon. La jalousie, la colère, la trahison. Quand l'amour va au plus offrant, la confiance est impossible, et sans confiance, il n'y a pas d'amour. La jalousie ... la jalousie peut rendre fou!   •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damian Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 35 ans
❖ JOB : Professeur
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 25
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Lun 24 Mar - 21:00

Les paroles de Damian n’était pas utilisées dans le sens de blesser la jeune femme. Il voulait juste savoir le fond de sa pensée, juste connaitre ces intentions après tout il est bizarre qu’elle se pointe chez lui sans avoir une idée derrière la tête. Du moins pour lui c’était ainsi. Il pensait réellement qu’elle était venue chez lui histoire de régler le problème avec une solution qu’elle avait potentiellement en tête. Mais il semble que cela ne soit pas le cas. Il était peut être en train de réalisé qu’elle était venu le trouver mais sans avoir pour autant une petite idée en tête de comment régler le problème. Peut être que justement elle venait le voir histoire d’avoir son soutien mais surtout histoire de trouver une solution à deux et non seule. C’est normal de vouloir de l’aider dans une situation comme celle-ci. Il n’est pas du tout étonnant que la jeune femme soit présente ici histoire d’avoir l’aide d’une autre personne et qui plus est d’une personne également concerné par le problème qui se présente à leurs yeux. Il regardait la jeune femme en attendant qu’elle termine de parler mais tout ce qu’il constatait en la regardant c’était surtout qu’elle était stressée, qu’elle était également perdue. Cette femme est à vrai dire dépassé par la situation et cela allait bientôt être le tour de notre cher Damian. En venant elle l’amener à réaliser qu’ils sont tout les deux dans le même sac. Lorsqu’elle lui dit qu’elle trouvait ça stupide et qu’elle devrait simplement retourner à l’hôtel, il écarquiller les yeux soudainement et se relever pour lui attraper le poignet.

» Wow wow wow je refuse de te laisser aller à l’hôtel. Pourquoi vas-tu payer un hôtel alors que tu peux vivre gratuitement ici. Oublies cette histoire d’hôtel et ramène tes affaires ici, on va bien finir par… »

Oui il aurait bien aimé dire qu’ils allaient finir par trouver une solution mais à vrai dire ce serait surtout la chose dont il rêverait. Elle était tellement perdue et cela se voyait rien qu’en la regardant. Il l’observait sans rien dire pendant un petit moment. Il se sentait tellement coupable de l’avoir mit dans une telle situation. Il se mordilla la lèvre et se frotta la nuque un instant, réfléchissant longuement.

« Ecoute…c’est de ma faute si tu es dans un merdier pareil. T’avais pas besoin de ça dans ta vie après tout. Je ne sais pas si lui dire la vérité est le mieux…après tout on a quand même…enfin je sais pas si dans le genre trahison on peut faire mieux. S’il apprend la vérité c’est ta vie et la mienne avec cette famille qui va être réduit à néant. Ma famille va te détester même si mon frère peut potentiellement te pardonner je t’avoue que je ne sais pas du tout comment il peut réagir. Quant à moi je pense que je vais littéralement être la honte de ma famille à ce niveau là mais bon étant en Afrique je pense que je n’aurais pas à endurer les gens qui parlent sur mon dos. »

Il était vraiment navré de l’avoir mit dans une panade pareil. Ce n’était pas cool du tout sachant qu’elle semblait avoir trouvé l’homme dont elle avait besoin dans sa vie. Elle avait peut être justement en tête d’avoir un enfant avec lui et d’ailleurs la nouvelle d’être père semblait ravir son mari et voilà que le père de cet enfant n’est malheureusement pas celui avec qui elle est lié normalement jusqu’à ce que la mort les sépare. Finalement il regarde la jeune femme et lui demande sérieusement.

« Tu m’en veux d’être parti sans rien dire ? Je pensais vraiment faire le bon choix pour te permettre de vivre heureuse avec mon frère. »
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Nate Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 31 YO.
❖ ORIGINES : Franco-anglaise.
❖ JOB : Photographe.
❖ STATUT : Mariée, malheureusement.

❖ MESSAGES : 29
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary (avatar) - unbreakable (signature)
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f94-chambre-4-nate-hoodwink
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Dim 11 Mai - 14:24


He senses something call it desperation. Another dollar, another day. And if she would the proper word to say, she would tell him but she'd have nothing left to sell him. Say what you mean, tell me i'm right and let the sun rain down on me. Give me a sign, i wanna believe. There's nothing wrong with just a taste of what we paid for. Damian & Nate

GIVE ME A SIGN, I WANNA BELIEVE.

Elle fit un petit sourire forcé, signe qu'elle n'était pas spécialement sûre que ça soit une bonne idée de rester dans l'appartement, surtout pas avec ce qui se passait actuellement. Remettant une mèche de cheveux en arrière de son oreille, elle détournait le regard, se grattant alors l'avant bras, signe qu'elle stressait légèrement. « Je .. je sais pas si rester ici est une bonne idée en fait. Disons que ... tu sais ... après tout ce qui s'est passé, on sait pas ce qui pourrait se passer. » Rien n'était garanti que ça arrive encore, tout comme rien n'était garanti que ça n'arrive pas. Après tout, tout était possible, et elle s'était déjà enfoncé dans la merde jusqu'au cou, et si elle pouvait éviter de s'y enfoncer totalement, ça serait génial. Quoi que ... au point où elle en était elle ne risquait plus rien. Déglutissant alors légèrement, elle soupirait avant d'hausser les épaules. « Quoi que ... ça sera sans doute plus facile pour trouver une solution si on reste ensemble. » La blondinette fit un second sourire forcé avant de se mettre à écouter le long monologue du jeune homme. Elle en vint même jusqu'à se ronger les ongles, chose qu'elle ne faisait que lorsqu'elle était nerveuse. Car oui, là, c'était même plus de la nervosité, c'était une vraie boule de nerf, et rien, oh non, rien ne pouvait lui permettre de quitter cette phase de stress intense. Et les paroles ne firent qu'accentuer ce sentiment de stress, au point que ça en devienne presque étouffant. Ouais, elle avait littéralement l'impression de suffoquer, comme si quelque chose l'entourait et se resserrait, peu à peu, comme si ... une pression de plus en plus puissante l'enfermait dans une bulle de panique et d'ondes négatives. Puis elle aussi, elle était coupable après tout. C'est probablement pour ça qu'elle se sentait autant coupable, et qu'elle était autant nerveuse. Car si elle avait été raisonnable ça ne serait pas arrivé, rien ne serait arrivé. Elle aurait du faire attention, et elle aurait du réfléchir avant de sauter dans l'avion. Peut-être aurait-elle même du garder le secret pour elle définitivement.

« C'est aussi de ma faute tu sais ... Mais ... si je lui dis pas la vérité ... qu'est ce que je peux dire? J'veux dire, imaginons qu'il finisse par le découvrir.. Car tout se sait un jour ou l'autre.. Ou bien, peut-être que nous devons attendre qu'il finisse par l'apprendre? » Elle haussait les épaules. Nate avait été éduqué dans cette optique; tout se sait. Elle avait été élevé comme ça pour qu'elle puisse toujours être le plus honnête dans sa vie, mais on lui avait jamais enseigné comment se sortir d'une situation comme celle-ci. C'est alors que la blonde cherchait à retrouver son calme, après tout, si le secret était assez bien garder, personne ne le découvrirait. Oui, personne n'était contraint de le découvrir, et le garder secret serait la meilleure chose à faire, probablement. Balayant ensuite la tête de gauche à droite, elle haussait doucement les épaules.
« Non, je t'en veux pas. Tu avais tes raisons, et j'aurais probablement agit de la même manière. Mais dans le fond, c'était peut-être un signe du destin, qui tenterait de me dire que j'me suis trompé. Enfin, j'sais pas, j'suis fatigué de chercher des explications rationnelles car la réalité c'est qu'il y en a aucune mise à part le fait que j'ai totalement merdé, que je suis totalement irresponsable et incapable d'assumer mes responsabilité. J'me sens tellement mal que j'aimerais m'enterrer et ressortir une fois que les soucis sont réglés. »
(c) Bloody Storm



nate ✖ oh, calamity ✟
» You don't care if it's wrong or if it's right D'abord il y a le désir. Puis la passion. Puis, le soupçon. La jalousie, la colère, la trahison. Quand l'amour va au plus offrant, la confiance est impossible, et sans confiance, il n'y a pas d'amour. La jalousie ... la jalousie peut rendre fou!   •• unbreakable.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Damian Hoodwink
Membre this is africa

❖ AGE : 35 ans
❖ JOB : Professeur
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 25
❖ À J-BAY DEPUIS : 18/02/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ POINTS : 2

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    Jeu 22 Mai - 23:25

Certes ce n’est pas une très très bonne idée enfin c’est une bonne idée mais quand on sait ce qui est arrivé et ce qui est la cause de leur problème en ce moment bien évidemment cela à lieu d’être considéré comme étant un problème et une idée pas très intelligente. Mais en même temps c’est sa belle-sœur malgré ce qui s’est passé il trouve cela assez déplacé, pas cool du tout de la laisser dormir dans un autre endroit, la faire payer pour dormir ailleurs en sachant qu’elle va devoir en plus de cela payer la nourriture et que les conditions pour dormir ne seront peut être pas meilleures que si elle vient à dormir dans la chambre de Damian. Bien évidemment il est prêt à lui céder son lit et dormir sur le canapé. Déjà de base il la laisserait dormir dans la chambre mais le fait qu’elle soit enceinte accentue encore plus le fait qu’elle nécessite du confort au niveau du logement.

« Oui je sais bien…je sais que c’est un peu déplacé de te faire ce genre de proposition mais je ne veux pas te laisser aller chercher un hôtel et dormir dans des conditions aléatoires…et puis tu es enceinte alors raison de plus. Je te laisse ma chambre et tout son confort et je m’occuperais du canapé si c’est ce qui te dérange. »


Bien évidemment ce n’est pas pas parce qu’elle dormira dans la chambre que cela empêche quelques choses mais elle est venu pour lui annoncer le problème, elle est venu pour le mettre au courant parce qu’après tout il est concerné par ce qui se passe dans sa vie, parce qu’il est le père de l’enfant qu’elle porte et qu’elle voulait le mettre au courant. D’ailleurs Damian l’en remercie grandement pour ça. Il ne lui en veut pas après tout elle aurait très bien put ne rien dire à personne et laisser son beau-frère dans l’ignorance mais non. De toutes manières il lui dit ce qui lui passe par la tête, il lui dit ce qu’il pense au lieu de garder cela pour lui. Cela ne servirait à rien qu’il s’amuse à dire des choses juste pour que cela lui plaise, autant lui dire la vérité comme elle se présente dans sa petite tête. Finalement elle haussa les épaules avant de reprendre parole à l’adresse de Damian, chose logique à qui s’adresserait-elle sinon.


« Effectivement cela sera plus aisé que de devoir se donner rendez-vous tout le temps ou que de se téléphoner pour en discuter. »


Alors qu’il lui disait tout ce qui tronait dans sa petite tête, alors que des excuses se présentaient parce qu’elle avait bien le droit d’en avoir après ce qui s’était passé, il l’observait de temps en temps et se rendit compte qu’elle était en train de se ronger les ongles. Avait-il dit quelque chose qui était en train de la stresser ou était-ce tout simplement la situation dans laquelle ils se trouvent qui font qu’elle est dans cet état ? Elle disait que c’était également de sa faute mais en même temps ce genre de chose se fit à deux alors il ne peut pas la contredire en lui disant que ce n’est pas de sa faute et qu’il en porte lui seul le fardeau. Cependant alors qu’elle lui demande ce qu’elle pourrait bien lui dire si elle vient à avouer la vérité à son mari, ce dernier n’en a pas la moindre idée. Se mordant la lèvre en réfléchissant, il fini par lui répondre du tac au tac.

« Je ne sais pas…je ne sais pas du tout ce que tu pourrais lui dire. Je ne sais pas du tout ce qui est le mieux pour toi. Quoiqu’il arrive il va nous en vouloir et comme je te disais je pense que pour moi c’est foutu mais peut être que si tu lui avoue tout il te pardonnera avec un peu de temps mais peut être effectivement que c’est du suicide et qu’il vaut mieux attendre qu’il l’apprenne par lui-même si jamais cela arrive un jour. Je ne peux pas te dicter ce que tu dois faire…je ne voudrais pas t’indiquer quelque chose qui te ferait du tort et que tu regretterais après. »



A vrai dire c’est peut être un peu stupide à dire mais même s’ils sont à présent adulte, même s’ils n’ont plus l’âge d’avoir peur des aînés sous peine d’être frappé comme cela pouvait être le cas quand ils étaient petit et bien notre cher Damian a quelque peu peur de son frère. Il n’a jamais voulu le décevoir, il n’a jamais voulu le blesser, il n’a jamais voulu lui faire du mal et pourtant en couchant avec sa belle-sœur c’est ce qu’il fait.


En vrai il faudrait qu’ils soient calmes. Il est nécessaire de réfléchir calmement à la situation mais quand on y réfléchit bien est-ce que le fait de réfléchir de manière posée va les aider grandement à trouver une solution dans la rapidité. Est-ce que cela va réellement leur permettre de trouver la meilleure solution qui soit juste parce qu’ils parviennent à se poser. Encore une fois elle reprend la parole et Damian l’écoute attentivement. Il se sent à vrai dire très mal quand il l’entend parler, l’entendre dire qu’elle est fatigué de réfléchir à une bonne solution, fatiguée de ne pas y parvenir également. I la comprend tout à fait et il s’en veut beaucoup. Il se rend alors vers elle et la prend sans rien dire dans les bras, posant son menton contre la tête de Nate.

Peut importe ton choix…peu importe ce qui arrivera pour moi vis-à-vis de ma famille ou toi vis-à-vis de ma famille…je vais être là pour t’aider. Ne te crois-pas seule Nate…d’accord…tu ne le seras jamais. Parce que l’on est jamais seul dans ce genre de situation du moins pas quand je suis concerné par la situation. Tu veux aller te reposer un peu après ce long voyage ? »
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.    

Revenir en haut Aller en bas
 

give me a sign, i wanna believe † ft. Damian.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» SHOULD PRESIDENT OBAMA SIGN THE ORDER WHEN IT COMES TO WIKILEAKS?
» I'LL GIVE YOU ANYYYYYYYYYTHING, I'LL GIVE YOU ANY RING.
» [Photoshop][Difficile]The Power Sign'
» Anathéa — Do not give up your dream, you know you can go, you have to ...
» 01. Girls just wanna have fun !

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: The coast :: Randpark Lane :: Maison de Damian S. Hoodwink-