AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Aileen McCabe
Membre this is africa

❖ AGE : 21 Ans
❖ ORIGINES : Sud africaine de sa mère, irlandaise de son père.
❖ JOB : étudiante en mécanique.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 257
❖ À J-BAY DEPUIS : 03/01/2014
❖ CRÉDITS : your design diary
❖ DC : gab, cam, amy, johnny, joe, sacha.
❖ TOPICS : 3/3 free
❖ POINTS : 29

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   Ven 28 Fév - 16:54

Attendre, après avoir été relâchée fut la partie la plus dure. Ma tête me faisait mal et mon bras plus encore. Je savais que Hayden aurait paniqué en me voyant ainsi, et c'est sans doute pour ça que j’étais soulagée qu’il ne soit pas assez en forme pour y faire attention. Quand on me rappela à l’ordre, on me réveilla, je sentis mon coeur faiblir quand on m’annonça qu’il serait faible et qu’il ne fallait pas lui sauter dessus. Pas mon genre franchement, je ne m’appelle pas Kate moi. Je me levai et frottais mon bras. Un bleu, rien de plus, mais c’était susceptible de faire parler l’autre débile qui serait fichu de s’inquiéter pour moi tiens. Je ne savais pas grand-chose, je n’étais pas avec lui avant qu’on l’emmène, et Amy n’avait pas eu la force de décrire ce qui leur était arrivé. Ni de dire quoi que ce soit sur Nathan et son état. Je suivais l’infirmier, me focalisant sur son cul, parce que si je pensais à quelque chose de sérieux j’allais fondre en larme ou tomber raide. Une partie de moi était jalouse d’Amy pour avoir été là, et j’avais mal à l’idée qu’il ait vécu ça sans moi en s’inquiétant probablement pour mon sort à moi. J’entrais enfin dans la pièce, comme par hasard le médecin entra aussi et expliqua l’étendue de ses blessures. J’avais envie de vomir alors qu’il parlait. J’étais assise sur le lit, la main d’Hayden dans la mienne, la serrant autant que je pouvais. Il n’avait pas été épargné. Des côtes fêlées dont une qui avait perforé son poumon droit, une épaule en mauvais état, fractures multiples, son genou avait été abimé, plus qu’il ne l’était déjà et ça ne présageait rien de bon, il avait le tibia et la cheville fracturés. Il était couvert d’hématomes et avait souffert de plusieurs petite hémorragies internes plus la plaie qu’il avait à l’abdomen, en bref on m’expliquait qu’il revenait de loin. Marrant, moi aussi pour le coup. Il était resté inconscient depuis deux semaines et j’avais ressenti ça comme une éternité. Comme il s’agissait de l’épaule gauche, je pouvais aisément me poser doucement contre la droite, tout en faisant attention. Le médecin expliquait également qu’il ne pouvait pas quitter l’hôpital tout de suite et allait rester quelques jours voir plus ici. Pas ravie d’entendre ça. Je déposais un baiser sur sa joue pendant que le médecin nous expliquait qu’il allait souffrir encore un moment, et tout ce à quoi je pensais c’est que j’aurais bien pris la douleur pour moi, parce qu’il avait assez souffert jusqu’à présent. Ca ne présageait rien de bon pour sa jambe d’ailleurs. Et à cause de ses pertes de contrôle et ses vertiges il était sujet à des accidents, donc à surveiller. Bref de quoi bien me faire flipper. Quand il fut parti mes lèvres prirent d’assaut les siennes. Mon front vint se poser sur le sien et y rester un moment avant de l’embrasser de nouveau. « Tu es un idiot. Risquer sa vie de cette manière c’est stupide pas héroïque bébé.. » Je l’aurais bien frappé mais bon, il avait sans doute compris la leçon vu les dégâts causés par son insouciance. Un bon héros est un héros mort et mo jle préférais vivant. « J’ai une bonne nouvelle, t’as la meilleure des infirmières, même que celle-là elle te préfère tout nu.. » Oui oui perverse moi. Le perdre aurait été trop dur à avaler, trop dur à supporter, mais le voir ainsi était pas forcément facile non plus. « Nathan va bien au fait. Pendant que toi tu te tapais un somme façon beau au bois dormant –avoue tu voulais que jte réveille avec des baisers pervers - il a repris des couleurs l’idiot numéro deux, enfin, j’ai du me renseigner, Amy n’était pas capable d’en parler. »Je savais qu’Hayden et Amy avait été connecté ce soir là aussi, et qu’il avait du s’inquiéter pour elle aussi. Toute façon mon bébé s’inquiétait toujours pour le monde entier sauf lui. Je caressais son épaule blessée timidement. « Ca te fait mal mon ange ? » J’avais besoin su’il mente, qu’il me dise que tout irait bien, que tout rentrerait dans l’ordre, mais je doutais moi-même d’y croire.



One kiss and everything changes
no matter what you'll be mine
can really live without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayden Foster
Membre this is africa

❖ AGE : 23 ans
❖ ORIGINES : Australien, Sud-Africain
❖ JOB : Professeur de surf
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 243
❖ À J-BAY DEPUIS : 04/01/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kate la bombasse
❖ TOPICS : 2/3 une place de libre ♥
❖ POINTS : 5

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   Ven 28 Fév - 22:56


Le réveil ? Il fut loin sauf d'être joyeux et tendre. Quand je vis ce fameux plafond blanc, je savais très bien où j'étais. Et il me suffisait de sentir la douleur dans ma gorge pour savoir que j'avais été intubé. Une sensation que je connaissais malheureusement. A croire que c'était une mauvaise habitude pour moi de finir dans les salles blanches. Je mis quand même quelques avant de reprendre totalement conscience. J'avais du mal à réaliser et à me replacer dans le temps. Je cherchais en vain des repères, les doigts de ma main gauche frôlèrent les draps du lit. Je sentis des tubulures courir les long de mes bras et à divers endroit de mon corps. Mes yeux parcoururent la pièce, je tombai rapidement sur le monitoring qui bipait de manière régulière. Des poches de divers médicaments, ce qui expliquait que je n'avais pas aussi mal que ce que j'avais ressenti pendant le fameux jour de l'an. Par contre ce machin sur mon nez était franchement dérangeant, je pensais bien que c'était nécessaire et que cela n'avait pas été mis dans un but esthétique mais c'était définitivement chiant.

Je fixais le plafond, j'entendais des bruits dans le couloir, sans vraiment entendre ce qu'il se passait. C'était fou comme on faisait attention à tous les bruits qui nous entouraient quand on était dans un lit. Je tournai la tête quand la porte s'ouvrit. Je reconnu tout de suite le premier visage qui arriva. Je souris doucement en voyant Aileen, elle était là. Ce n'était pas comme quand j'avais eu mon accident de moto, elle était là... Elle était vraiment là. Je ne pouvais pas m'empêcher de la regarder, j'avais du mal à y croire, j'avais presque l'impression d'être dans un rêve. Mais la sensation de sa peau chaude de sa main au creux de la mienne me remettait les pieds sur terre... oui l'expression était mal choisie. Mais il y eut une autre réalité qui me ramena sur la terre ferme, c'était tout ce que le médecin m'annonça. Je sentais la main d'Aileen se serrer dans la mienne, bizarrement elle m'aidait à tenir le coup dans cette épreuve. Même j'étais cependant assez choqué en entendant tout ça. Je ne m'étais pas imaginé avoir eu tout ça en même temps, j'étais resté inconscient deux semaines. Le poumon droit perforé, ma jambe qui devait être maintenant complètement HS, mon épaule gauche qui avait douillé aussi et je ne parlais même pas des hémorragies internes, à côté de ça les hématomes faisaient pâle figure... après tout cette liste de malheurs, je pouvais dire que j'avais surtout de la chance d'être encore vie. Et définitivement, j'allais avoir une carte de fidélité chez le kinésithérapeute. Je ne savais même pas si j'allais pouvoir remarcher un jour, mais pour la personne qui était à côté de moi, j'allais me battre pour. Je posai mon visage dans ses cheveux. Je savais bien que ça ne serait pas facile, sans compter que j'allais devoir rester ici un petit moment probablement plus longtemps que lors de ma première hospitalisation, mais au moins je savais que je serai bien entouré.

Une fois le médecin parti les lèvres de Leeleen vinrent se poser sur les miennes. Son front contre le mien, ses lèvres, tout ça m'avait terriblement manqué. Oui, clairement, je peux remballer mes collants et mon slip de Superman. Le rouge ça n'a jamais été ma couleur, affirmai-je avec un regard taquin. Bien sûr que j'avais été bête, mais pour protéger celle que j'aimais j'aurai été à refaire ça encore une fois. Mon ok, ça n'avait servit à rien elle avait bien raison. Je n'étais qu'imbécile amoureux, les deux allaient de paire à ce qu'il paraissait. Je ne pus m'empêcher de lui faire une moue mutine quand elle m’affirma que j'aurai le droit à la meilleure infirmière. Oh, si mademoiselle me préfère tout nu, je pense qu'on pourra s'arranger. Je posai ma main sur hanche comme pour appuyer mes propos. Je devais avouer c'était très alléchant comme proposition. Bon au final tout était bien qui finissait bien non ? L'important c'était que tout le monde soit en bonne santé... D'ailleurs... qu'en était-il de Nate ? En pensant à ça je le revis allonger sur le sol avec Lexa qui lui faisait un massage alors qu'Amy me tenait la main... J'espérais que ces deux-là allaient bien, j'eus même une pensée pour Kate. Mais ma douce répondit tout de suite, sans que j'eus à poser la question... Elle était forte pour lire dans ma tête. Je souris en apprenant que Nate allait bien, ainsi qu'Amy. Je n'ai pas pu résister à l'envie d'avoir un baiser de la princesse charmante, je plaide coupable. Je pouvais être serein maintenant, je savais que vraiment out le monde allait bien et c'était le plus important. Nous avions tous vécu l'enfer ce jour-là, maintenant il fallait aller de l'avant, moi j'avais Aileen. Et maintenant que j'avais que mon meilleur ami avait retrouvé Amy, j'étais rassuré, je savais qu'on allait pouvoir dépasser cette épreuve. Je frissonnai en sentant des doigts glisser sur la peau de mon épaule. Ma douce me demanda si j'avais mal, je haussais l'épaule me restait. Ça va, je sais pas ce qu'il y a dans leurs poches magiques, mais ça marche du tonnerre. Je souris pour la rassurer, mon ok je ne ressentais pas rien non plus, mais c'était parfaitement gérable, après ce qu'il s'était passé au San Marco, le reste c'était rien.... et ça ne serait rien face aux futures séances de kiné. Puis maintenant que tu es avec moi, je suis beaucoup mieux. Enlève moi cet air inquiet de ton visage tout ira bien. Surtout avec mon infirmière de première qualité, je lui envoyai un petit clin d’œil. Forcément qu'elle était inquiète, j'avais été dans un coma deux semaines... je n'osai même pas imaginer dans quel état j'aurai été si MA Leeleen avait été dans ce lit. Ça aurait été tout simplement intolérable. Mais là, je n'aimais pas la voir inquiète. Autant après mon accident de moto, j'avais été désespéré, je me sentais seul, j'avais eu peur de finir défiguré et handicapé à vie... Mais là, je croyais vraiment que tout finirai par aller mieux, même si ça prendrai du temps. Pour une fois que j'arrivais à avoir une attitude positive. Je finis par entrelacer mes doigts dans les siens, rapidement j'entraperçus un hématome sur son bras. Je me rappelais qu'elle aussi avait du vivre des choses pas faciles. J'espérais qu'elle n'avait pas vu les mêmes choses que moi. Je m'en veux quand même de pas avoir été avec toi. J'aurai aimé te protéger de ce gars. Je détaillais l'hématome sur son bras, j'osais juste qu'elle n'avait pas une fracture ou un truc dans ce genre. Comment ils t'ont fait ça ? Si ça te fait mal tu peux demander aux infirmiers puis passer une radio.... et tout.



Are you afraid of leaving tonight
Cause I am
I'm lost without you



Dernière édition par Hayden Foster le Lun 31 Mar - 15:23, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aileen McCabe
Membre this is africa

❖ AGE : 21 Ans
❖ ORIGINES : Sud africaine de sa mère, irlandaise de son père.
❖ JOB : étudiante en mécanique.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 257
❖ À J-BAY DEPUIS : 03/01/2014
❖ CRÉDITS : your design diary
❖ DC : gab, cam, amy, johnny, joe, sacha.
❖ TOPICS : 3/3 free
❖ POINTS : 29

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   Lun 31 Mar - 14:56

« En plus t’es affreux dans un accoutrement pareil alors tu oublies. » Voilà qu’il répondait à mes avances. Un sourire, léger mais bien là, vint se poser sur mon visage. Mes lèvres vinrent se frotter à son nez, puis capturer ses lèvres. Sans lui je ne me voyais pas respirer, et il était là, à mes côtés, il était toujours là, et c’était tout ce qui comptait après tout ? « Je te préfère toujours nu idiot.. » Enfin ça dépendait, il avait des habits qui le mettaient en valeur, notamment son cul à damner une nonne. Je me marrais en comprenant qu’il était complètement shooté par les médicaments. Il devait légèrement planer. « Tu me préviens quand tu commences à voir des éléphants roses ok ? » Il était mignon quand il tentait de me rassurer, il ne supportait pas que je puisse m’inquiéter, paniquer. Je ne supportais pas non plus qu’il puisse avoir mal. Et puis l’air paniqué c’était juste parce que c’était un fichu idiot. Il lia mes doigts aux siens. Un simple contact me rendait fabuleusement sereine et pourtant, je serais sa main, me souvenant la main de Kate que j’avais broyé. « Cesse de dire des âneries. J’avais Kate et sa louche. Personne pouvait rien contre nous tu vois ! » Dis-je en riant, imaginant encore et encore ma meilleur amie une louche à la main. Il commençait à tripoter mon bras, s’inquiéter à son tour, je dus esquisser un sourire face à son inquiétude. « C’est rien abruti. Un bleu, on n’en meurt pas. Ils m’ont rien fait ok ? Oublie ça. » Je caresse sa joue, l’embrasse à nouveau. Quand on commençait, dur de cesser tant ça faisait un bien fou. J’oubliais sa chute en hurlant mon nom, j’oubliais le moment où l’arme avait effleuré mon visage, les cris, les tirs, les pleurs. Tout disparaissait. Seul nos lèvres avaient leur place en notre monde. Je pose ma tête sur son épaule indemne et serre sa main dans la mienne, quitte à ne jamais lâcher. « Dis, tu as couché avec..amy ? Dis-moi la vérité. » Je ne savais pas si je devais vraiment le savoir. C’était de la curiosité malsaine, mais bon, on se refait pas, n’est ce pas ? J’étais prête à parier que Nathan avait voulu savoir aussi pour lui et amy… On était plus ou moins similaires, sauf le côté idiot. Parfois jme disais que je n’étais vraiment pas nette d’aimer un mec pareil ! L’infirmière vient et elle avait une piqure dans les mains, c’était l’heure du dodo. Je sortais de la pièce pour le laisser récupérer, j’aurais probablement ma réponses plus tard.

(on continue dans le même rp la suite quand elle te récupères pour t'emmener chez elle ?)



One kiss and everything changes
no matter what you'll be mine
can really live without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Hayden Foster
Membre this is africa

❖ AGE : 23 ans
❖ ORIGINES : Australien, Sud-Africain
❖ JOB : Professeur de surf
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 243
❖ À J-BAY DEPUIS : 04/01/2014
❖ CRÉDITS : yourdesigndiary
❖ DC : Kate la bombasse
❖ TOPICS : 2/3 une place de libre ♥
❖ POINTS : 5

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   Mar 22 Avr - 21:59

La patience est une vertu parait-il. Pour mon cas il fallu pas mal de patience. Petit à petit j'avais perdu des fils au niveau de mes bras. On m'avait officiellement remis aux séances de kinésithérapie. Dire qu'avant je râlais parce que je trouvais ça douloureux, cette fois on peut dire que c'était franchement la pire des tortures de toute ma vie. Enfin par chance j'avais le meilleur soutien du monde, Leeleen. L'air de rien sa présence arrivait vraiment à me faire relativiser ma situation. Autant mon premier accident m'avait littéralement mis au fond moralement, ça avait été une épreuve particulièrement dure à surmonter. Mais cette fois, je le vivais plutôt bien je devais dire. Elle était à côté de moi et ça me suffisait pour que j'aille bien, pour que je me dise que même si ma rééducation prendrait du temps, ça finirait par s'arranger. Mais ce matin c'était mon jour de liberté. Après une visite des médecins et des petits internes et externes, j'étais officiellement près à sortir de l'hôpital. Et je devais avouer que j'en étais assez content. Même si à force j'étais un habitué des lieux, ce n'était pas vraiment une bonne habitude.

Je fis cependant une légère grimace quand on m'apporta le fauteuil roulant. Bon ce n'était pas aussi réjouissant que ça de me dire que j'allais devoir mettre mon derrière sur cette chaise pendant un petit mom[/color]ent. Au moins ça me donnait la motivation d'en sortir le plus rapidement possible. D'ailleurs ma motivation principale te tarda pas à arriver. Je souris en voyant celle qui allait me sortir de cette prison blanche, autrement dit Aileen. Bon alors à ce qu'il paraît, j'ai le droit à un séjour dans un palace, annonçai-je avec un grand sourire aux lèvres. Je suppose qu'on va aller dans la limousine ! Je ne pu m'empêcher d'avoir un léger rire. J'étais dans un fauteuil, il fallait au moins relativiser la situation hein. Le point positif dans cette affaire c'était que j'allais passer un long moment avec Aileen. Nous nous dirigeâmes vers la voiture, il me fallut un petit coup de main pour le passage du levé. Je n'étais encore franchement très assuré sur mes jambes. Bon c'est quoi le programme Infirmière Leeleen ? Direction chez elle, j'osais juste espérer que je n'allais pas déranger. Après tout avec je sais pas.... ses études, ses révisions ce genre de trucs. Je ne voulais pas représenter un poids quand même. Enfin même si ce n'était pas le cas. La situation n'était quand même pas facile. Rapidement nous arrivâmes chez elle. Avant de sortir dans mon fauteuil qui me faisait vraiment passer pour un petit vieux, je posais un baiser les lèvres de ma brunette. Je crève je faim ! Je mangerais tout et n'importe quoi, tant que ça ne ressemble pas à la bouffe de l'hôpital !



Are you afraid of leaving tonight
Cause I am
I'm lost without you

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aileen McCabe
Membre this is africa

❖ AGE : 21 Ans
❖ ORIGINES : Sud africaine de sa mère, irlandaise de son père.
❖ JOB : étudiante en mécanique.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 257
❖ À J-BAY DEPUIS : 03/01/2014
❖ CRÉDITS : your design diary
❖ DC : gab, cam, amy, johnny, joe, sacha.
❖ TOPICS : 3/3 free
❖ POINTS : 29

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   Dim 25 Mai - 16:57

Il sortait. Pour moi c’était forcement joyeux. Comment pouvait-il en être autrement ? J’aimais mon ptit bouchon et il allait être chouchouté chez moi. Et puis quoi encore. « Vous pouvez choisir de prendre une infirmière. » Mais bien sûr ! Et puis la laisser le laver aussi ? Et c’était quoi après. Dormir dans son lit ? Nan, pas question, je ne prête pas, même si c’est une pute diplômée. Il ne fut pas des plus ravi envoyant le fauteuil. Mais c’était comme ça et pas autrement. . Je le regarde dire sa connerie. « Ouais bien sûr et moi j’ai gagné au loto idiot. » Ses blagues pourries ne m’avaient pas manquée, elles. « Le programme ? Les blagues à chier tu les oublies. Ça m’énerve et je pourrais bien devenir ton pire cauchemar monsieur ! » Je savais qu’il plaisantait pour pas penser au reste mais au final ça me gonflait. Ou peut-être que je n’étais pas d’humeur. Aucune idée. Il m’embrasse et se lève, tu sais, pour m’endormir, il pense que m’embrasser ça va marcher. « Hey, mister. Jte rappelle que marcher est pas au programme mister je fais n’importe quoi. Alors on évite de faire l’idiot ou j’assomme. » Je l’aide à se mettre sur le canapé et à pas bouger. Je fronce les yeux d’un air de dire tu merde je tape. Encore heureux son épaule va mieux, c’est plus sa jambe qui fout la merde. Je lui pose sur un, oreiller, qu’il râle, m’en tape. Je commande 3 pizzas - sinon il pourrait bien tenter de me manger toute crue.


Je finis par m’installer contre lui et lui voler un baiser. « T’es con tu sais ? » Ma façon, sans doute, à moi, de lui je t’aime espèce de pas doué. J’y pouvais rien, j’avais passé trop de temps avec Kate moi, je jouais les hard to get, même si il m’avait déjà à sa merci le débile brun. Ma main partit jouer sous son t-shirt, une habitude. Toucher sa peau de mes doigts, tripoter, caresser, passer un doigt ou deux sur sa cicatrice. Il était avec moi, il était à moi. Jme penchais sur lui quand la sonnette retentit. Comme sur un ressort e me levais d’un bond et allait chercher les pizzas que je déposais sur la table. Bien sûr, parce que j’avais envie de jouer, je lui tendis un bout avec mes dents… Allez viens chercher si tu veux manger avais je l’air de dire. La belle et le clochard revisité façon pizza. Mes lèvres se posèrent du coup sur ses lèvres. « Moi aussi j’ai faim.. Pas de pizza » que je dis en tripotant le haut du col de son t-shirt que j’avais une sacré envie d’ôter… Après tout, il pouvait peut être pas encore marcher à cause de sa cheville etc, mais il pouvait bouger..et j’aimais bien quand il gigotais moi…



One kiss and everything changes
no matter what you'll be mine
can really live without you
Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.   

Revenir en haut Aller en bas
 

don'y ever try to leave me again. love you too much. ~ bébé d'amour.

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Leave the pain behind and let your life be your own again ♥ THYBALT & HEIDI
» 02. You can leave your hat on
» the life may leave my lungs but my heart will stay with you (azazel)
» Ricardo Seitenfus claims coup against Préval was suggested
» PEOPLE ALWAYS LEAVE (15/03 14h55)

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: Downtown :: J-Bay Medical Center-