AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
J-Bay
Membre this is africa

❖ AGE : guess.
❖ JOB : Les intrigues & sujets admins.
❖ MESSAGES : 240
❖ À J-BAY DEPUIS : 09/09/2013
❖ CRÉDITS : blondie & tumblr
❖ POINTS : 15

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net
MessageSujet: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Jeu 13 Fév - 23:31




THAT'S WHAT THE PRESENT IS.
IT'S A LITTLE UNSATISFYING, BECAUSE LIFE'S A LITTLE UNSATISFYING.
------------✵-------------

Le chef était bien décidé à arrêter de jouer et avait pris la décision de séparer les invités en petits groupes. Il ordonna à ses camarades de prise d’otages de se dispenser dans tout l’hôtel pour mieux régner. Un homme, taillé comme un rugbyman et avec un air pas du tout sympathique prit Kate et Reed par le bras et les amena avec lui. Un autre homme, plus petit, dirigea son arme vers Chrys « Toi, avec moi ». Il fit signe de la tête pour lui indiquer d’avancer. Quand, il vit Aileen, un sourire sadique se déposa sur ses lèvres. « Toi, ma jolie, tu viens avec moi ». Il prit ensuite Aemi par le bras, déposa son arme dans le creux de ses reins et lui indiqua le couloir le plus proche.

Les cinq otages et leurs ravisseurs passèrent devant la porte qui menait à la cuisine du restaurant. Le plus petit des deux hommes s’arrêta. « Ici, c’est bien. En plus j’ai une faim de loup. » Il poussa avec force Aemi dans la cuisine et fit signe aux autres de la suivre. Il les fit s’asseoir près des fours puis tourna autour d’eux. « Ne tentez pas de jouer les héros car ça finira mal pour vous » Il s’arrêta au niveau d’Aileen, puis s’accroupit. Il passa l'extrémité de son arme sur la joue de la jeune femme. « Ca serait dommage d’abimer ce joli visage ». Le second homme s’installa devant la porte, les bras croisés, l’air sérieux.




Instructions

✧ Le pnj lancera le sujet et interviendra ensuite mais vous êtes celui qui mène votre personnage, le pnj réagira ou provoquera une réaction, il ne jouera pas l'action à votre place.. Vous serez livrés à vous même. L'issue sera donnée par les admins, mais vous ne saurez pas quand ni comment (a).




Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aileen McCabe
Membre this is africa

❖ AGE : 21 Ans
❖ ORIGINES : Sud africaine de sa mère, irlandaise de son père.
❖ JOB : étudiante en mécanique.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 257
❖ À J-BAY DEPUIS : 03/01/2014
❖ CRÉDITS : your design diary
❖ DC : gab, cam, amy, johnny, joe, sacha.
❖ TOPICS : 3/3 free
❖ POINTS : 29

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Ven 14 Fév - 23:39

L’espèce de tordu qui a du avoir le coup de foudre pour moi me suit de très près. Je n’ai eu que le temps de hurler et de voir Hayden s’écrouler. Entre son meilleur ami blessé, lui dans un sale état, je commence sérieusement à flipper moi. Mon coeur bat à tour rompre, j’aurais tant voulu être avec lui. Heureusement je suis avec Kate et je m’accroche à elle comme à une bouée de secours pour pas craquer. Je ne suis pas cette gamine qui pleure sur elle-même ou emmerde les autres avec ses problèmes, mais là, un ami à moi et mon petit ami risque dent de mourir et je ne peux rien y faire. Ma main serer si fort celle de Kate que je manque de lui broyer. « Jte jure ils vont m’entendre ces deux à risquer leur vie ! » Plus facile de maugréer contre eux que de s’inquiéter. Je regarde les autres pas mieux loti que moi-même s’ils n’ont pas le pervers sur le dos, eux. Ya la patronne de Nathan avec nous, un type pas commode et une jeune femme dont je ne sais absolument rien à part qu’elle est tatouée. Ça m’intrigue et sans le vouloir je la fixe. ]« Désolée je ne voulais pas être impolie. » Dis-je simplement. Après les abs d’un agent de sécu, je mate les filles, bien miss McCabe. Le type pas commode, c’est mon vrai père, et j’avoue que rester coincé avec lui ne me donne pas envie de rester là longtemps. Si je pouvais, je l’achèverais moi-même tiens. Je regarde le type qui me « caresse » avec le pistolet et crache sans peur. ]« Sans mains ce serait plus difficile non ? » Je sais que faire preuve d’impertinence et d’une langue bien pendue est ridicule, mais ils ont peut être tué deux amis à moi, alors les politesses, on s’en bat les steaks non ? Le type devient entreprenant et je souris.] « Ma mère m’a toujours dit que les hommes avaient tendance à ne pas comprendre les nuances. Touche à ton cul ça te sonne une cloche ? » Le type s’énerve et me met une claque. Je me tiens la joue et vocifère en silence. Celui-là, il finira mal, je le promets.



One kiss and everything changes
no matter what you'll be mine
can really live without you
Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Dim 16 Fév - 12:08

Les esprits commençaient sérieusement à s'échauffer. Les coups de feu commençaient à retentir un peu trop souvent. L'effet de groupe semblaient avoir un effet sur les gens en les rendant particulièrement stupides, ce qui avait tendance à mettre à cran les preneurs d'otages et cela était plutôt une mauvaise idée. Ils n'avaient clairement pas l'intention de rigoler et se foutre de leurs gueules de la sorte aurait probablement comme conclusion un carnage. Sentant la situation échapper à tout contrôle, le chef de bande décida de changer de méthode et scinda les otages en plusieurs petits groupes. Cela calmerait peut-être un peu les esprits. Les gens étaient regroupés en petits groupes de 5 à 6 personnes apparemment sous la surveillance de deux "Machomen". La cohue eut pour effet de voir Aemi se redresser sur son séant afin de mieux observer ce qui se passait dans le Hall de l'hôtel. Il vit passer une armoire à glace tailler comme un pilier de rugby avec deux otages. Puis un petit malin, plus dans le genre des ailiers de rugby passer des "prendre deux femmes avant qu'il l'attrape par le bras. Le bougre avait de la poigne et ne laissa pas le temps à la jeune asiatique de ramasser sa veste. Tant pis ! Le petit groupe déambula dans l'hôtel sans but particulier. Finalement, ils allaient passer leur captivité dans les cuisines de l'hôtel. Au moins, ils ne mourraient pas de faim ou de soif. Par contre, il faisait une chaleur étouffante. Si bien qu'Aemi commençait à transpirer. Alors, elle remonta ses manche au maximum, ouvrit un peu sa chemise et la remonta un peu, laissant voir son ventre. Dans un premier temps, elle ne remarqua pas qu'on l'observait. Quand son regard se posa sur l'une des otages, une jeune brune, celle-ci s'excusa.

- Aileen McCabe: Désolée je ne voulais pas être impolie.

Le jeune asiatique ne répondit pas, ne voulant pas provoquer de réactions agressives de la part de leurs geôlier, mais fit un petit signe de tête agrémenter un léger sourire. Le nabot, qui n'était pas si petit que ça, commençait à se montrer entreprenant avec la brunette qui semblait bien décidée à se faire respecter du malfrat. De son côté, le géant se tenait à côté de la porte les bras croisés sur sa poitrine sans rien dire observant les gens de son regard perçant. Contraste de personnalité entre les deux hommes. Aemi se hasarda à prendre la parole.

- Aemi Kurikawa: Je sais que ce n'est pas trop le moment, mais j'ai une petite faim. On pourrait profiter d'être en cuisine pour manger un morceaux. Je peux même faire un petit truc si vous voulez.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Dim 23 Fév - 22:34

Oké, c'était officiel la soirée tournait au vinaigre. C'était vraiment pas rassurant. Ces types avaient tiré sur Nate et ça j'avais du mal à m'en remettre. Mais quand un gars m'attrapa par le bras par le bras j'essayais de me libérer de sa prise. Mais sa oigne me remit vite en place. Outch. Je tournai le visage vers l'autre personne qui « m'accompagnait » ? Je reconnu le visage du père d'Aileen et merde. Qu'est-ce qu'il fichait là lui ? Non vraiment cette soirée était définitivement cachée et pourrie. Je levai les yeux en l'air et avançai sans rien dire. Une fois assis je remarquai que ma Leen était avec moi, par pur réflexe je la rejoins pour lui serrer la main, même si c'était plus elle qui m'écrasait la mienne. Tuer Hayden et Nathan. Clairement oui, j'allais les tuer tous les deux. C'était l'idée la plus stupide du monde et de l'univers. Le pire était probablement qu'on était tous séparé. Personne ne savait ce qu'il passait avec les autres. Je tremblais, j'étais même inquiète pour cet imbécile d'Hayden. Faites que personne y passe ce soir. Les hommes sont tous des crétins, définitivement. Enfin l'important c'était que j'étais avec ma Aileen, au moins je pouvais veiller sur elle. Après je ne connaissais que très peu... bon que devions-nous faire ? Dans notre situation rien du tout, jouer aux héroïnes n'était pas vraiment conseillé surtout nous tenions à la vie. Surtout que ces types étaient pas du genre à rigoler deux de nos amis l'avaient constatés par eux-même. J'eus une pensée pour Cameron dire que je m'inquiétais pour cet imbécile. Rahh. Mais quand le type met un baffe à ma meilleure amie je le regard d'un air hargneuse. Vous pensez vraiment qu'on va essayer de s'enfuir ? On tient à nos vies nous. Mauvais plan ? J'en savais trop rien. J'ai un peu peur de me prendre une claque moi aussi. J'espérais juste que ces types allaient pas dépasser les bornes des limites. Je savais juste que si on continuait à se faire remarquer, les choses allaient mal se finir, dans le genre vraiment.



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Chrys Di Marco
Admin À votre service

❖ AGE : 28
❖ ORIGINES : Italienne (cachez vous..)
❖ JOB : ex chanteuse / barmaid
❖ STATUT : handicapée de la vie, des sentiments, du savoir vivre aussi tiens.

❖ MESSAGES : 381
❖ À J-BAY DEPUIS : 21/10/2013
❖ CRÉDITS : Junkiie
❖ DC : Gab, Lena, Cam, Amy, Johnny.
❖ TOPICS : Maybe.
❖ POINTS : 0

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Lun 24 Fév - 2:17

HJ : Ann moore nous rejoint ^^

Est ce que je viens de voir ce que je viens de voir ? Je rêve ? Mon frère qui se lève, annonce qui il est, tout ça pour sauver des gens. Alessandro, ok je comprends, il est idiot. Mais Rafaele le suit. Merde ce n’est pas le jour pour être un héros putin. On a perdu un frère, je ne veux pas en perdre deux autres. Je suis furax et dès que tout part en couille je rêve de leur expliquer, mais je n’en ai pas l’occasion et bien vite on arrive dans la cuisine. Je regarde la gamine qui vient de voir son mec se faire exploser – soit c’est son mec soit cette fille a un don pour le drama - , la tache couverte de tatouages qu’elle fixe, la rousse que j’aime bien, parce qu’elle remet facilement les clients à sa place, puis il reste une qi est ans son coin, je finis par la reconnaître. C’est la ptite nouvelle engagée pour m’aider au bar. Ann truc machin chose. Un caractère bien comme il faut, bosseuse, tout ce qu’il faut pour un bar, assez sexy aussi mais bon. Je m’approche d’elle – toute façon Reed fait un somme offert par la maison braqueurs et associés et il ne risque rien – et entame la conversation, après tout, autant passer le temps non ? Qui a dit que je ne savais pas gérer en temps de crise. La rousse dit que les mecs sont des idiots et je souris. « Amen ! » Je viens de faire le rapport entre la sale gamine qui chiale et l’autre endormie. Marrant, je l’imaginais pas comme ça la gosse de l’idiot. La tatouée nous sort une aberration, je la regarde blasée. « Ah parce que toi ça t’ouvre l’appétit ? C’est pas parce que ces barjos – désolé les gars – ont décidés de nous les briser que tu vas fouiller dans ma cuisine. » Adorable je sais, tout un art, mais j’aime pas les gens qui profitent de ce genre de moment pour piquer dans le plat. Ca et le fait que sa tête ne me revient pas, reed ajouterait que j’aime pas grand monde de toute façon. « Bon c’est quoi les derniers potins Ann, tu as enfin revu ton ex, le beau gosse là ? » Oui oui parlons mecs en plein milieu d’un braquage, ça détend. « Tiens tatouée et la rousse, vous avez des mecs ? Tant qu'à rester coincés ici, autant faire connaissance.» Tu vois Reed que je suis sociable..


I'm DONE RUNNING FROM YOU
i'm broken inside without a soul
can't realize i'm in love with you



Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Lun 24 Fév - 3:29

Comment en était-elle arrivée là ? Ann lança un regard orageux à l’homme qui venait de lui coller son .38 dans le dos, mais elle consentit à avancer. Ces gars venaient de démontrer, à de multiples reprises, qu’il ne fallait pas les prendre pour plus bêtes qu’ils ne l’étaient – ou qu’en tout cas, il ne servait strictement à rien de les provoquer. Elle devait combattre les pulsions qui bouillonnaient en elle, l’intimant à ouvrir sa grande gueule et à leur dire tout ce qu’elle pensait d’eux, mais la crainte de se prendre une balle suffisait à l’intimider pour le moment. Pour tout avouer… L’emmerdeuse de première était même en état de choc. Elle fixa ses mains pendant le trajet, ses prunelles sombres s’attardant sur les traces de sang sur ses doigts. Elle mit un moment avant de se rappeler ce qui s’était passé pendant la prise d’otage… L’un des braqueurs avait tiré deux fois sur un pauvre serveur, au sourire légèrement idiot, qui avait prétendu être un di Marco. Le pauvre gamin n’avait pas mérité ça. Personne ne méritait ce genre de violence gratuite. Instinctivement, Ann s’était rapprochée du corps pour tenter d’apporter un peu d’aide. Elle était sortie avec un docteur pendant un temps, un excellent médecin même. Elle avait appris quelques techniques de secourisme à ses côtés, comme l’élémentaire : appuyer sur la plaie pour empêcher la victime de se vider de son sang. Puisqu’elle ne portait que sa robe brodée noire à l’ourlet plongeant, elle n’avait pas pu sacrifier le moindre bout du tissu. Elle s’était simplement agenouillée aux côtés des autres personnes, silencieuse pour une fois, la paume pratiquement vissée sur l’un des trous d’où l’hémoglobine s’échappait à grandes giclées. Cela n’avait rien de réjouissant, mais sur l’instant, ça lui avait semblé être la meilleure chose à faire. Meilleure que hurler sur eux, comme l’avait fait la blonde écervelée et imprudente dès que son copain s’était effondré. Son copain, ou son ami. Elle ne la connaissait pas, cette fille, mais elle avait dû se mordre les lèvres pour ne pas lui dire de se la fermer si elle ne voulait pas aggraver leur cas. Le prénom du blessé ressurgit dans son esprit ; Nathan, c’était comme ça que l’autre l’avait appelé. Alors qu’ils franchissent les portes doubles menant à la cuisine, elle a le vague espoir qu’il s’en est sorti. Lui, et l’autre aussi, le brun qui s’est pris une balle dans la jambe en voulant rejoindre sa petite-amie. Idiots.

Curieusement, elle se retrouva non loin d’Aileen et de Kate qui discutaient – peut-on vraiment bavasser dans ce genre de situation ? – bientôt rejointes par Chrys qui semblait très remontée. Pour la côtoyer régulièrement depuis qu’elle bossait au Bradburys, elle savait que l’héritière di Marco avait le sang chaud et qu’elle ne supporterait pas bien longtemps la pseudo-autorité des hommes qui les escortaient jusqu’aux cuisines. Contrairement à ses deux frères, elle n’a pas esquissé un geste pour se dénoncer aux braqueurs. Etait-ce de l’intelligence ou de la lâcheté ? Aux yeux d’Ann, tout cela n’avait plus d’importance. Ce qu’il fallait faire, c’était sortir de là au plus vite. Elle regretta presque que les autorités ne leur soient pas tombées dessus au moment où les coups de feu avaient retenti. Y a-t-il un flic pour sauver la situation ? Faut croire que non. La sixième fille, une Japonaise aux tatouages colorés lance une idée aussitôt renvoyée par Chrys. Sa réaction peut paraître exécrable, mais elle arrache un sourire instinctif à la barmaid. Chassez le naturel et il revient au galop. Au moins, Chrys a le mérite de ne pas se laisser marcher sur les pieds… Sauf que. Dans « sa » cuisine ? Ann jeta un rapide coup d’œil aux deux hommes, inquiète à l’idée qu’ils ne comprennent que la brunette est liée d’une quelconque façon à l’hôtel. Elle ne serait pas rassurée à l’idée de la savoir seule avec eux. Alors dès que l’Italienne tente de changer de sujet, elle saute sur l’occasion pour détourner l’attention. Attention, ça va faire mal aux yeux… et aux oreilles. Son visage s’illuminant pour l’occasion, elle osa un regard faussement ravi et plaqua un sourire idiot sur ses lèvres. Une comédienne en puissance. « Gabriel ? Non… Il faut dire que je suis pratiquement sûre qu’il m’évite, le crétin. Il ne sait pas ce qu’il rate. » Son œillade coquine ne passa pas inaperçu auprès des gardes, puisqu’elle joua volontairement la garde de la jeune fille éméchée et libertine. Parler de Gabriel ainsi ne lui plaisait pas réellement, d’autant plus qu’elle ne connaissait aucune de ces filles, mais c’était un moyen comme un autre de faire diversion. Qui plus est, si elle pouvait faire en sorte que le petit – qui avait tout de même déjà cinq bons centimètres de plus qu’elle – cesse de tourner autour de la brunette en pleurs, elles gagneraient toutes un peu de répit. « Je meurs de faim ! Je crois que c’est l’alcool, ça me rend toujours toute bizarre… Dites, y’aurait pas un truc à manger ? Se remplir l’estomac, c’est bon pour combattre l’ébriété. » Le ton de sa voix était léger, vaguement hésitant comme si elle était effectivement saoule, mais le regard qu’elle lança en cachette à Chrys était tout ce qu’il y avait de plus sérieux. La seconde d’après, la voilà qui reprenait son jeu d’actrice. Elle fronça les sourcils en observant les tatouages d’Aemi, marmonnant au passage qu’ils étaient vraiment beaux, puis elle fit signe à l’autre homme, apparemment plus calme : « Vous vous appelez comment ? Non parce que, vous savez, vous m’rappelez vraiment quelqu’un… Lui aussi, il tirait tout l’temps la tronche. Gabriel qui s’appelait. Vous vous appelez Gabriel vous aussi ? Nan, pas possible. Y’a pas deux crétins qui portent le même nom. Remarquez, ça vous irait bien, vous avez une belle gueule. » Le flot de paroles qui sortait de sa bouche ne semblait pas vouloir s’arrêter, l’emmerdeuse était en marche. Ann remercia le ciel d’être assise ; ses jambes seraient probablement en train de trembler vicieusement si elle tentait de tenir debout. Elle crèvait de peur. Et pourtant elle jouait parfaitement la comédie.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
J-Bay
Membre this is africa

❖ AGE : guess.
❖ JOB : Les intrigues & sujets admins.
❖ MESSAGES : 240
❖ À J-BAY DEPUIS : 09/09/2013
❖ CRÉDITS : blondie & tumblr
❖ POINTS : 15

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Lun 17 Mar - 22:55




THAT'S WHAT THE PRESENT IS.
IT'S A LITTLE UNSATISFYING, BECAUSE LIFE'S A LITTLE UNSATISFYING.
------------✵-------------

Non mais c’était qui ces mégères qui parlaient chiffon et problèmes de cœur pendant une prise d’otages. Les deux ravisseurs se regardèrent un instant puis le plus petit s’avança vers les jeunes femmes. Il pointa son flingue en direction d’Ann, puis du revers de la main, la gifla. Il sortit un deuxième pistolet et le colla entre les deux yeux de Chrys. « VOUS ALLEZ LA FERMER ! » Qu’avait-il fait pour mériter ça ? Pourquoi avait-il fallu qu’il soit avec ses cinq femmes. Où étaient les vrais otages, ceux qui ont tellement peur des ravisseurs qu’ils n’ouvrent pas la bouche et tremblent comme des feuilles ? « Personne ne va manger quoique ce soit et toi… » Il dirigea son regard vers Ann « … si tu lui adresses encore la parole… » D’un signe de la tête, il montra l’armoire à glace près de la porte d’entrée, qui émit un grognement « … la prochaine fois que ton p’tit Gabriel te verra, ce sera à ton enterrement. » Puis, il se tourna vers son collègue « Surveille les pendant que je me mets un truc sous la dent » Le plus grand des deux ravisseurs s’approcha, décroisa enfin les bras et pointa son arme vers la jeune femme qui lui avait adressé la parole. Il s’arrêta à quelques centimètres de la jeune femme et son imposante carrure lui fit de l’ombre. Le plus petit des deux hommes se pencha vers Chrys et de son regard perçant, il la regarda quelques instants pour tenter de la décrypter. Il ne la sentait pas. Elle semblait confiante. Elle ne semblait pas avoir peur d’eux. Il déposa le canon de son pistolet sur le buste de la jeune femme et fit le bruitage d’un coup de feu. Il lui adressa un sourire mesquin puis se releva et se dirigea vers le réfrigérateur.

Instructions

✧ L'intrigue ici présente se termine, ce seront vos derniers posts et le pnj n'interviendra plus. Libérez vous comme vous le souhaitez, arrivée de la police ou autre, soyez crédible tout de même , svp.


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Aileen McCabe
Membre this is africa

❖ AGE : 21 Ans
❖ ORIGINES : Sud africaine de sa mère, irlandaise de son père.
❖ JOB : étudiante en mécanique.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 257
❖ À J-BAY DEPUIS : 03/01/2014
❖ CRÉDITS : your design diary
❖ DC : gab, cam, amy, johnny, joe, sacha.
❖ TOPICS : 3/3 free
❖ POINTS : 29

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Mer 26 Mar - 0:36

La claque est toujours là, chauffant ma joue, mais c’est la suite qui ne plait pas. Je n’ai pas mon grand baraqué marron ! Rien de tel qu’un type comme lui pour se sentir bien et protégé. Je regarde autour de moi, des filles, super. On est mal barré moi je le dis. Quoi que Chrys ne semble pas vraiment très, comment dire, avenante et coopérative. Elle va se faire frapper si elle continue ainsi. Pas sure qu’elle s’en préoccupe cela dit. Je serrais la main de ma chérie, fort, parce que sans elle, je serais déjà en train de leur sauter à la gorge. Ou de pleurer. Elle ne savait même pas que bien souvent elle était la force qui mouvait me manquer. Nous étions si proches, et pourtant, c’était plu dur de s’imaginer que si je bougeais le ptit doigt, elle pourrait être blessée. J’avais vu l’homme que j’aime tomber, il n’était pas question de perdre un autre membre de ma famille. Je croisais les doigts pour que Nathan s’en sorte aussi, même si dans ma tête je m’attendais à perdre les deux. Je lui écrasais la main, l’incitant à la fermer. Trop bavarde celle-là ! Et là Chrys commence à taper la discute, je ris presque. « Le mec qu’on a vu tombé là, c’était mon petit ami.. » Je regardais d’un air distrait ma meilleure amie, écrasant sa main encore, cette fois ci pour me donner envie de me battre, pas d’abandonner. Perdre Hayden, je m’en remettrais probablement pas. Il y avait une autre jeune femme douce et belle, mais qui semblait plus forte qu’elle ne le semblait au premier abord. Elle commença à parler à tort et à travers. Elle aurait du la ferme, parce que la suite tomba assez vite. Une baffe dans la tronche et pouf. L’un deux, le gringalet fit mine de tirer sur Chrys, mon sang ne fit qu’un tour. « Vous devriez vraiment vous barrer, on vous a jamais dit qu’il n’y a rien de pire qu’une femme en colère ? » Complètement stupide, et inconsciente. Mais de toute façon, sans Hayden, autant crever en se défendant non ? Sans mes repères, sans mon coeur, autant se battre.



One kiss and everything changes
no matter what you'll be mine
can really live without you
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Dim 30 Mar - 20:42

Je levais les yeux au plafond, après tout il n'y avait plus que ça à faire. Sauf qu'entre la nana asiatiques qui voulaient manger et Chrys qui avait décidé de taper la causette... bref on était vraiment pas sorties de l'auberge. Je sentis la main d'Aileen se serrer d'autant plus sur la mienne quand elle parla d'Hayden. Mon regard se posa sur elle. Rien qu'à la voir je savais qu'elle allait des trucs bêtes. Vous m’excuserez l'expression, mais ça sentait de plus en plus la merde. Je n'ai pas de copain, je ne ressens pas le besoin d'avoir un animal de compagnie, annonçai-je en levant les épaules. Cette conversation n'avait vraiment pas le moindre sens. Puis ce n'était vraiment le moment de taper la causette autour d'une tasse de thé. Et voilà que la dernière femme commença à péter un câble, à draguer le ravisseur. Non mais quelle idée. La punition tomba directement. Je ne savais vraiment pas quoi faire. Mais Aileen réagit en interloquant le gringalet qui semblait bien stressé. Forcément, il s'approcha de nous, mauvaise idée, mauvaise idée. Il allait lui faire des trucs j'en étais sûre. Par pure réaction je me levai et lui envoyai un gros coup de pied dans le cacahuètes. Par réflexe il se pencha pour signaler sa douleur.... oui les bouts de chaussures pointus dans les bijoux de famille. Par réflexe, je pris la première choses qui tomba sous ma main et porta le plus gros coup que je pus sur la tête du gars avec mon arme mortelle... une louche ? Quand le type tomba, je me rendis compte que j'avais peut-être frappé avec beaucoup plus de force que ce que je pensais. Je ne savais pas que j'avais un super ninja en moi. Sans réfléchir plus que ça je prenais des mains l'arme du gars inconscient rapidement et pris la main d'Aileen dans la mienne. Histoire qu'on file avant que l'autre gros porc remarque ce qu'il s'était passé. Il nous fallait sauver nos miches et celles des deux crétins.... et aussi celles de cet imbécile de Cameron. Je courrais comme je pouvais, en gardant ma main dans celle d'Aileen. J'osai à peine regarder derrière moi en me disant que le dernier type était peut-être en train de nous suivre. Cette idée me paniquai franchement. Où est-ce qu'il est tombé ton prince charmant ? Rapidement les premiers policiers arrivèrent, je ne savais pas ce qui s'était passé pour les autres filles. Mon regard parcourait la foule de long en large cherchant des visages que je pourrai reconnaître, n'importe qui à vrai dire. Puis plus rien, le choses étaient floues. Plus vraiment de souvenir. Je souvenais juste que cette soirée était définitivement la pire de toute ma vie.



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Cameron Heigh
Admin À votre service

❖ AGE : 28 Ans
❖ ORIGINES : Américain
❖ JOB : ex barman, ne fiche plus rien, est une grosse feignasse /loque.
❖ STATUT : célibataire

❖ MESSAGES : 507
❖ À J-BAY DEPUIS : 20/10/2013
❖ CRÉDITS : Junkiie
❖ DC : Voir PA XD
❖ TOPICS : A plus rp, je sers à rien XD (ellie /kasey /reagan)
❖ POINTS : 39

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   Lun 21 Avr - 13:25


Instructions

Un résumé sera fait pour chacun des groupes ainsi que le rp commun. L'intrigue est terminée, MERCI, d'y avoir participé. Pour ceux n'y étant pas, n'oubliez pas que ce qu'il s'est passé COMPTE dans vos rps. L'intrigue suivante est par ICI, n'hésitez pas, vous la découvrirez pur les 6mois du forum.




You're a pain in my ass
more i keep falling for you again
but more you run more i run


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: [Cuisine du restaurant] GROUPE N°4   

Revenir en haut Aller en bas
 

[Cuisine du restaurant] GROUPE N°4

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» PAS: Inauguration d’un restaurant communautaire à Delmas
» Joueur cherche groupe D&D ou Vampire ou Exalted ou SW
» BLINK-182[Groupe de Musique Punk Rock]
» MJ Dédale[Groupe Matt]
» La cuisine du bonheur

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: San Marco Hotel :: Restaurant :: Kitchens-