AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Invité
Invité

MessageSujet: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Jeu 6 Fév - 12:52

Le téléphone sonne une nouvelle fois. Qu'est-ce qui m'est passé par la tête quand je leur ai dis d'insister pour me réveiller. Je décroche après le huitième appel. Oéééééé j'suis debout ... je me passe la main sur le visage. J'ai officiellement la tête dans le cul. Puis je réalise que je ne lui ai pas enore raccrocher à la gueule. Mais non. Je ne sais pas qui est au bout du fil. Si c'était Lexa ? Je prend une voix de miel et reprend le combiné. Après une trentaine de seconde d'attente. Euh ... merci mademoiselle. Bonne journée.. Je raccroche et du plus profond de moi même je lâche un Salope. Je déteste qu'on me réveille. Même quand c'est moi qui l'ai demandé.

Après une bonne et longue douche, je passe un moment très penseur devant ma valise. J'ai vraiment pas pris des masses de fringues intéressantes. Il faut dire que j'avais oublié le petit détail qui existe entre l’hémisphère Sud et l’hémisphère Nord ... Nouvel an en été hein. Quel crétin ... Heureusement j'ai quand même quelques fripes qui passe encore. J'attrape une chemise rose et ma paire de lunette favorite qui est assorti. Une chemise, un caleçon et une paire de lunettes de soleil. Rien de mieux. Je dois faire un tour à la boutique de l’hôtel. Je sors tel quel de ma chambre et retourne à l'accueil. J'ai un sourire aux lèvres malgré les regards vers moi dans le couloir.

J'arrive à la réception et une heureuse surprise m'attends. C'est Lexa qui est devant moi. Elle me voit arrivé juste habillé d'une chemise froissé rose, d'un sous-vêtement bariolé de comics et d'une paire de lunette de soleil vers elle. Je n'ose imaginé ce qui lui passe par la tête. Dans tout les cas, je pense qu'elle se souviendra de son client. Je suis heureux de la voir reprendre le travail seulement quelques jours après l'incident du nouvel an. Je m'accoude sur le comptoir et la regarde avec un large sourire.

Vous allez probablement pouvoir m'aider ma chère ... Je fais semblant de chercher son prénom sur son badge, Lexa ! Jolie prénom. Je cherche une boutique dans l'hôtel. Quelque chose qui vendrait quelques fripes pour aller avec ma si saillante tenue actuelle. Je fait un petit tour sur mi même comme une gravure de mode qui démontrerais l'infini beauté de la création qu'il porte. Qu'en pensez ? Vous pouvez faire quelque chose pour moi ?

Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexa Burton
Admin À votre service

❖ AGE : 26 ans
❖ ORIGINES : Américaine
❖ JOB : Réceptionniste au San Marco / Voleuse, chasseuse d'esprit, cartomancienne. Pour simplifier: arnaqueuse XD
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 202
❖ À J-BAY DEPUIS : 15/01/2014
❖ CRÉDITS : Your Design Diary & Jaifkncourtney
❖ DC : Samantha & Carry
❖ POINTS : 17

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Lun 10 Fév - 3:27

La journée était belle et avait commencé comme toutes les journées qui l’avaient précédé. J’étais d’une humeur plutôt joyeuse. La soirée du nouvel an n’était plus qu’un lointain souvenir. La vie avait repris au San Marco Hotel. J’étais arrivée ce matin-là un quart d’heure avant de prendre mon poste à la réception. J’en avais profité pour discuter avec quelques collègues ainsi qu’avec un client fortuné qui venait régulièrement à Jeffreys Bay pour ses affaires. Avec les années, nous n’étions pas devenus amis mais nous nous entendions bien et c’était toujours agréable de parler avec lui quelques minutes. Le début de matinée fut plutôt tranquille. Quelques clients avaient quitté leur chambre, d’autres étaient venus demander des renseignements. Puis, il y eut ce jeune homme… Quand je le vis arriver, je ne pus m’empêcher d’écarquiller les yeux puis de sourire. Quand on travaille à la réception d’un hôtel, on a souvent l’occasion de rencontrer d’étranges individus. Mais peu importe qui se présentait à ma réception, je devais rester souriante et garder mes commentaires pour moi. Le jeune homme qui s’approchait de moi n’était pas l’un des plus étranges que j’avais pu rencontrer en presque dix ans au San Marco Hotel. J’en avais vu des clients arriver en petite culotte à la réception pour qu’on leur ouvre la porte de leur chambre. Contrairement à ces clients, le jeune homme ne semblait pas gêné d’arpenter les couloirs de l’hôtel dans cette tenue.

Le jeune homme s’accouda au comptoir et je lui rendis son sourire. Il me demanda où il pouvait trouver des vêtements à acheter qui irait avec ce qu’il portait déjà, puis il fit un tour sur lui-même pour me montrer ses vêtements, enfin plutôt le peu de vêtements qu’il portait. La première chose qui me vint à l’esprit était de me demander ce qu’il avait bien pu faire avec son pantalon. Il n’était tout de même pas arrivé sans rien sur les fesses. Mes collègues qui l’avaient accueilli m’en auraient forcément parlé. Toutes les idées même les plus saugrenues me passèrent dans la tête, du combat de boue au découpage du pantalon pour en faire un sac, tout y passa. « Je suppose que vous avez un pantalon trop sale pour être porté. Dans ce cas, je peux vous diriger vers les services de la blanchisserie que nous proposons à nos clients. Une fois, votre pantalon propre, je vous conseillerais d’aller dans le centre-ville, au Foutains Mall, le centre commercial. Vous y trouverez sûrement votre bonheur. » Je sortis un plan de la ville et fis une croix à l’endroit où se trouvait l’hôtel, ainsi que celui du centre commercial. « Ici, vous avez l’hôtel et là, le Foutains Mall. » disais-je en montrant le plan au jeune homme. Mon regard quitta ensuite le bout de papier que je lui tendais pour se poser sur ses yeux. « Après, si vous êtes adepte du sans pantalon, je peux vous appeler un taxi qui vous conduira au centre commercial. » Je lui souris à nouveau. Intérieurement, j’étais morte de rire, mais je devais rester impassible devant les clients de l’hôtel.


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Lun 17 Fév - 18:30

Je suppose que les clients à moitié à poil doivent être assez courants dans un aussi grand hôtel. Des idiots qui oublient leurs clefs dans la chambre avant de sortir. Je me suis toujours demandé comment ça pouvait arriver. Je me demande ce qui passe par la tête de ces idiots pour se retrouver dans cette situation. Moi si je me retrouve à poil dans un couloir c'est parce que je l'ai décidé. Aujourd'hui par exemple, je n'ai pas une fripe à me mettre sur les fesses. Alors je prends le taureau par les cornes et je vais voir à l'accueil pour changer ça ! Lexa qui m'accueille avec un large sourire ne manque pas d'humour. Elle me propose en premier lieu la blanchisserie.

« Je suppose que vous avez un pantalon trop sale pour être porté. Dans ce cas, je peux vous diriger vers les services de la blanchisserie que nous proposons à nos clients. Une fois, votre pantalon propre, je vous conseillerais d’aller dans le centre-ville, au Foutains Mall, le centre commercial. Vous y trouverez sûrement votre bonheur. »

Je réplique du tac au tac : Merci pour la blanchisserie, mais c'est surtout que j'ai totalement oublié le contraste de température en New York et ici. Et j'ai rien de bon à me mettre sur les fesses. Je vais mourir de chaud en jeans … Va pour le centre commercial ! Une carte de sortie plus tard, Lexa avait fait une marque là où était l’hôtel et une autre au centre commercial. Pas si loin que ça en voiture … En parlant de voiture, il serait de bon ton de m'en trouver une. « Après, si vous êtes adepte du sans pantalon, je peux vous appeler un taxi qui vous conduira au centre commercial. » Je ris e bon cœur avec elle. Je la regarde en penchant la tête. Qu'est-ce que je peux bien lui dire pour engager une conversation ? Un petit contact, c'est déjà bien ; surtout aussi romanesque que celui-ci, mais une première complicité peut-être avantageuse.

Vous avez l'air bien pressé que je parte ! Je vous plais pas comme ça ? Dites-moi tout ! Vous préférez les clients en costume ou je dois me mettre à poil tout de suite ? Je pose mes mains sur mes hanches et mets mes indexes dans mon boxer. Je mime le geste de baisser mon sous-vêtement mais me redresse au dernier moment en riant. Je plaisante hein ! Vous devriez voir votre tête ! J'attrape la carte et la tourne vers Lexa. Par hasard vous savez pas où je pourrais m'acheter une voiture pas trop cher aussi ? Je compte rester un moment à J-Bay, je pense que je ferais mieux de me trouver une petite caisse d'occaz' que d'en louer une. Je n’imagine même pas la fortune que ce voyage va me coûter, heureusement que c'est la mère de la demoiselle en face de moi qui s'occupe des frais. J'attends sa réponse sourire aux lèvres. J’espère ne pas lui avoir fait trop peur … mais généralement le coup du mec sans gêne et un sur de lui ça plaît aux femmes.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexa Burton
Admin À votre service

❖ AGE : 26 ans
❖ ORIGINES : Américaine
❖ JOB : Réceptionniste au San Marco / Voleuse, chasseuse d'esprit, cartomancienne. Pour simplifier: arnaqueuse XD
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 202
❖ À J-BAY DEPUIS : 15/01/2014
❖ CRÉDITS : Your Design Diary & Jaifkncourtney
❖ DC : Samantha & Carry
❖ POINTS : 17

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Mer 5 Mar - 22:30


Il y a des jours où être réceptionniste n’est pas toujours facile. Quand ce ne sont pas les clients qui râlent parce que leur télévision ne fonctionne pas alors qu’ils n’appuyaient tout simplement pas sur le bon bouton, ce sont les clients fortunés qui demandent la lune et qu’on se doit de leur offrir, bien entendu. Cela peut paraître étrange de ma part de critiquer les personnes fortunées, sachant que ma famille possède plusieurs milliards de dollars, mais parfois certains exagèrent. Mais, il semblerait que l’argent permet de tout demander et de tout obtenir. Quand je vois certains clients exigeants, je ne peux m’empêcher de revoir certains amis de mes parents qui étaient capables d’exiger un coiffeur dans l’heure alors qu’il était trois heures du matin. Heureusement, la plupart des clients du San Marco étaient sympathiques, comme le jeune homme qui était arrivé à ma réception avec les fesses pratiquement à l’air. Je lui avais tout d’abord proposé d’utiliser le service de blanchisserie de l’hôtel. Il m’annonça qu’il venait de New York et qu’il n’avait pas prévu qu’il y aurait une telle différence de température entre les deux villes. Cela expliquait qu’il n’ait pas le bon pantalon et qu’il préférait se balader en caleçon dans les couloirs de l’hôtel. Le commun des mortels aurait tout de même mit le jean pour aller s’acheter un nouveau pantalon, quitte à mourir de chaud pendant quelques heures, mais ce jeune homme n’était pas comme tout le monde. Cela me faisait bien rire. Je lui proposais ensuite d’appeler un taxi qui l’emmènerait au centre commercial. Il me répondit que je semblais pressée de le voir partir. Pourquoi aurais-je envie qu’il parte ? Ces quelques instants passés en sa compagnie allaient faire une excellente histoire à raconter à mes amis. Qu’il reste ! Ça ne peut être que plus drôle. Le jeune homme fit mine de baisser son boxer en me demandant si je préférais les clients en costume ou à poil. Je restais un instant sans rien dire, pour voir s’il allait vraiment se mettre nu devant tout le monde. Heureusement pour mes yeux et ceux des personnes présentes dans le hall, il se ravisa. Je ne crois pas que la direction aurait apprécié avoir un client adepte du nudisme dans l’hôtel. Ma mère serait là, elle serait choquée de voir la scène. Comme elle le disait toujours, une personne bien élevée se conduit de manière décente en société. Elle aurait trouvé cela inadmissible de voir des clients en petite tenue dans le hall d’entrée. Mais, ma mère n’était pas là et ça me faisait du bien de ne pas l’entendre se plaindre du comportement des autres. Le jeune homme me demanda ensuite où il pouvait acheter une voiture. Je lui indiquais sur la carte quelques concessionnaires dans les environs de l’hôtel. Puis, je le regardais à nouveau et me demandais s’il allait vraiment sortir dans cette tenue pour acheter son pantalon. « Je peux peut-être vous trouver un pantalon en attendant que vous alliez au centre commercial vous en acheter un. Je suis sûre que l’un de nos clients accepterait de vous en prêter un. » Je me levais de ma chaise et me penchais pour voir de l’autre côté du comptoir de la réception. J’observais le jeune homme de la tête aux pieds, tentant d’évaluer la taille qu’il faisait. Je fouillais ensuite dans ma mémoire à la recherche d’un client qui serait susceptible de prêter un pantalon. « Je crois que vous faites la même taille que Mr Hillis. » Je pris le téléphone et cherchai dans l’ordinateur le numéro de sa chambre. « C’est l’un de nos habitués. Je suis sûre qu’il acceptera de vous prêter un pantalon. » disais-je en portant à nouveau mon regard sur le jeune homme. « Je m’en voudrais que vous attrapiez froid en allant au centre commercial. On ne sait jamais qu’il y ait du vent et que vos fesses prennent un coup de froid. » Je me mis à rire en composant le numéro de Mr Hillis. Pendant que le téléphone sonnait, et sans quitter mon sourire, je lui demandais : « Vous êtes de New York. Vous êtes là pour les affaires ou les vacances ? »


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Mer 26 Mar - 23:39

Mes techniques d'approche sont, je le sais, assez original. Se mettre à nu n'est pas donner à tout le monde. Surtout quand on parle de façon littérale. Je n’imagine même pas la réaction de ma cliente. Imaginez : Une riche et vieille femme bien prude engage à plus que contre-cœur un ex-repris de justice pour retrouver sa fille. Une fois fait elle lui demande de se lier à elle pour la convaincre de rejoindre le doux nid familial qu'elle a fui il y a des années. Une bonne blague. Maintenant pensez à sa réaction si elle tombait sur le dit repris de justice en petite tenue face à sa fille ... J'en ris d'avance. Heureusement pour moi, aucune chance qu'elle sache. Et pour le moment, mes objectifs commencent à avancer. Le contact est pris avec Lexa, j'ai maintenant son attention. Encore quelques efforts et j'arriverais probablement à lui demander de prendre un verre avec moi. Pour le moment j'avais besoin d'un pantalon, d'une voiture et de refaire ma garde-robe. Une fois repéré la concession la plus proche et une petite idée du petit bijou que j'allais m'offrir, je me décidai à me diriger vers le fameux taxi. Puis un tilt ... je suis en caleçon et Lexa comme moi, même si ça ne nous dérange apparemment pas, nous pensons qu'il serait plus sage que je parte avec un pantalon sur les fesses.
« Je peux peut-être vous trouver un pantalon en attendant que vous alliez au centre commercial vous en acheter un. Je suis sûre que l’un de nos clients accepterait de vous en prêter un. »
La belle se lève et me détail des pieds à la tête. Je me prête au jeu en tournant sur moi-même, tel un mannequin. Je dois avouer que ce genre de situation me plaît. Je suis beau, il n'y a pas à chier, et j'aime bien plaire. Alors qu'une aussi belle femme me détail, ce n'est pas pour me déplaire. Est-ce que la drague serait une bonne idée pour l'atteindre ? Peut-être. Mais le jeu de l'amour est plus dangereux encore. De plus gros risques pour de plus gros résultats ? C'est à voir. Peut-être dans un avenir plus ... éloigné. Dans tous les cas, un vrai moment de plaisir.
« Je crois que vous faites la même taille que Mr Hillis. C’est l’un de nos habitués. Je suis sûre qu’il acceptera de vous prêter un pantalon. » Elle décroche le combiné avec un large sourire. L'idée d'avoir les fesses dans le pantalon de Mr Hillis n'est pas pour m'enchanter pourtant, je vais devoir faire avec. « Je m’en voudrais que vous attrapiez froid en allant au centre commercial. On ne sait jamais qu’il y a du vent et que vos fesses prennent un coup de froid. » Je souris pendant son petit rire si charmant. J'ai tout de même peu de chances de tomber malade avec le temps qu'il fait en ce moment. Un vrai sauna dehors. Pas pour me déplaire non plus, j'ai mon bronzage à refaire totalement. Je pense que c'est un des rares trucs qui me manquent du Brésil.
« Vous êtes de New York. Vous êtes là pour les affaires ou les vacances . »
Et merde ... Qu'est-ce qui me prend à lui dire la vérité. Bon, New York c'est grand, j'ai peu de chances qu'elle soupçonne d’emblée un lien entre sa mère et moi. J'avoue que jusqu'ici je n'avais jamais pensé à ce que j'allais dire pour justifier mon voyage ici et mon rythme de vie. Restons vague pour le moment et surtout, pas de signe de mensonge dans le regard Keith, tu commences à avoir l'habitude.
Vacances ! Enfin ... à long terme, j'ai assez travaillé pour m'offrir quelque temps de pure glandouille et à première vue, ce petit coin de paradis à l'air tout à fait parfait pour ça ! Le plus triste c'est de passer mes vacances seul. je connais personne dans le coin ... En dehors de certain invité du nouvel an ... mais ... bref ! Par hasard ça ne vous dira pas de prendre un verre avec moi vous ?
Pas le temps d'avoir une réaction, une réponse, un semblant de piste. Monsieur Hillis choisit ce moment pour décrocher. Je laisse faire Lexa. Elle a un talent fou pour les négociations, c'est indéniable. Elle manie les mots avec une aisance terrible, presque terrifiante. Je me targue d'avoir un certain talent pour le verbiage, mais je suis assez déconcerté d'un coup. Pourtant, rien d’impressionnant de demander un pantalon à un client habituel, mais elle arrive à donner assez de puissance à ses mots pour que ça paraisse d'une importance vitale qu'il me prête son vêtement. Elle obtient gain de cause, il accepte avec une vitesse déconcertante. Je reste bouche bée devant la démonstration. Je suis pendu à ses lèvres dès qu'elle pose le combiné. Je ne sais pas si j'attends la marche à suivre pour le futal ou sa réponse pour mon invitation. Dans un petit mouvement de panique complètement incontrôlé, je me mets à dire quelque chose. Comme si quelqu'un d'autre avait pris mon corps et prononcer ces mots à ma place :
Vous savez, je tente pas de vous draguer, vous n'êtes pas mon genre, monsieur Hillis par contre, s'il est aussi bien foutu que moi !
Pourquoi lui dire que je suis gay ? JE NE SAIS PAS ! Il paraît que les filles leur font plus facilement confiance ... Pourtant c'est débile vu que je ne le suis pas ... ou ... Non mais où ai-je la tête des fois ?
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexa Burton
Admin À votre service

❖ AGE : 26 ans
❖ ORIGINES : Américaine
❖ JOB : Réceptionniste au San Marco / Voleuse, chasseuse d'esprit, cartomancienne. Pour simplifier: arnaqueuse XD
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 202
❖ À J-BAY DEPUIS : 15/01/2014
❖ CRÉDITS : Your Design Diary & Jaifkncourtney
❖ DC : Samantha & Carry
❖ POINTS : 17

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   Ven 9 Mai - 21:52

Si dans trente ans, on me demande quel a été mon moment mémorable au San Marco, je crois bien que la réponse sera celle du jour où ce jeune homme est apparu dans le hall d’entrée sans son pantalon. Je n’étais pas prête d’oublier ce moment. Je ne savais pas comment tout ceci allait se terminer mais je n’avais pas de doute qu’il allait finir avec quelque chose sur les fesses car j’étais déjà en train de composer le numéro de Mr Hillis avant d’avoir une réponse de sa part. En attendant que mon futur prêteur de pantalon ne décroche le téléphone, je demandais au jeune homme s’il était là pour les vacances. Il l’était mais semblait être venu seul. C’était bien dommage. C’est sûr que passer ses vacances seul ce n’est pas toujours drôle, mais, il n’y avait pas de doute qu’il se ferait rapidement des amis ici. Il parla, ensuite, de quelques rencontres faites lors de la soirée du nouvel an. J’eus soudainement comme un flash. J’avais beaucoup d’alcool dans les veines ce soir-là mais j’en étais sûre, je l’avais vu à la fête du San Marco. Comment avais-je pu retenir son visage parmi tous les invités alors que la soirée avait été un succès et qu’il y avait eu du monde ? Je n’en avais pas la moindre idée, mais je n’eus pas le temps d’approfondir la question car mon client sans pantalon me demanda de prendre un verre avec lui. Se faire draguer par les clients, ça peut arriver mais là, je ne m’y attendais pas. Avait-il paradé en petite tenue devant moi pour engager la conversation et glisser la question du verre comme si de rien n’était, style « j’ai pas d’ami, deviens la mienne » ? Pas le temps de lui répondre car Mr Hillis venait de décrocher le téléphone.

Le pantalon obtenu et bientôt sur les fesses du jeune homme, ce dernier tenta de se rattraper en m’avouant qu’il ne me draguait pas car je n’étais pas son style. Tous les dragueurs disent ça pour faire croire qu’ils ne le font pas. Il n’était pas le premier et ne sera pas le dernier à me sortir cette excuse, sortie tout droit de la bible du parfait dragueur, mais quelle ne fut pas ma surprise quand il annonça que son style était plutôt Mr Hillis. Je ne m’attendais pas du tout à ce que son excuse soit celle-là. Là, je ne pouvais pas dire le contraire, c’était une bonne raison pour ne pas me draguer. « Si vous aimez les hommes murs, vous allez aimer Mr Hillis. Par contre, je ne pense pas que vous soyez son style. » Je souris au jeune homme et ajoutai : « Je l’ai vu hier en galante compagnie et la dame ne vous ressemblait pas du tout. Désolée. » Je pris un faux air gêné pour appuyer mes propos. Alors que je le regardais, la soirée du nouvel an me revint en pleine figure. Je savais maintenant pourquoi son visage me disait quelque chose. Un homme était venu nous aider dans le local électrique de l’hôtel. Il me semblait que c’était lui. C’était encore flou dans mon esprit mais j’en étais persuadée, c’était bien le même homme qui se trouvait devant moi en cet instant. « Je me rappelle de vous maintenant. » disais-je en reprenant mon sérieux. « J’avais quelques verres dans le nez mais c’était vous dans le local de l’hôtel, n’est-ce pas ? » S’il n’était pas intervenu, avec Nathan et les autres otages, nous serions peut-être aujourd’hui six pieds sous terre. Personne ne peut dire si nous aurions survécu à l’attaque mais nous étions en mauvaise posture avant l’arrivée de cet homme. « Vous nous avez sauvé, cette nuit-là. Rien que pour ça, c’est moi qui vous paye un verre. » Quelques minutes plus tôt, j’allais refuser comme il se doit sa proposition de prendre un verre, mais maintenant, c’était le moins que je puisse faire. Chassant de mon esprit cette maudite soirée, un sourire se dessina à nouveau sur mes lèvres. « Mais avant ça, nous allons mettre vos jolies fesses à l’abri des coups de soleil. Votre pantalon ne devrait plus tarder à arriver. » Je détournais le regard vers les ascenseurs, là où devait bientôt apparaître Mr Hillis. Une jeune femme était en train de prendre une photo du client sans pantalon. Je me levai et fis le tour du comptoir pour me mettre entre la paparazzi et le jeune homme. Avec mes cinquante kilos toute mouillée, je n'allais pas cacher grand chose, mais je comptais bien essayer de cacher la partie "sensible" de l'anatomie de Keith avec mon corps. Ça c'est du dévouement à son travail ! « Vous n'êtes pas une grande star de la chanson, j'espère, car vos miches sont déjà dans son appareil photo. » disais-je en indiquant la jeune femme dans mon dos d'une signe de la tête. « Et demain, elles pourraient bien être en une des journaux du monde entier. »


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]   

Revenir en haut Aller en bas
 

Kexa - First Target [Ft. Lexa Burton]

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» Exposition Tim Burton
» Expo Tim Burton à la Cinémathèque de Paris
» Elinor O'Vinson ► Hilarie Burton
» #Run for your life#S.O.McFear feat hilarie Burton {%100}
» Il y a du bon dans ce monde, et il faut se battre pour y arriver ✘Lexa

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: San Marco Hotel :: Hall-