AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Envie de filer un petit coup de pouce à TIA ? (xtd) (xtd) (xtd)
N'hésitez pas à remonter nos sujets ici PUB PARTY ou à voter pour nous sur le top-site
Merci <3 

Et un nouveau design /css + la maj des SIX MOIS
Des animations ont été mises en place pour fêter l'occasion, par là ! Toutes questions et avis, c'est par ici.
Vous voulez rester parmi nous ? Pensez à recenser vos personnages dans ce sujet.
ELEONORE ET SHOSHANNA, MEMBRES DU MOIS ! Bonne lecture et have fun <3

L'intrigue est lancée alors on met ses plus beaux atouts en valeur et on file au Bradburys
Envie de vous tenir au courant de ce qui se passe sous le soleil de Jeffreys Bay ? Le journal, c'est par
Merci de penser aux saturday night (clients permanents ou temporaires), métiers de l'hôtellerie & autres. <3
Design en cours

Partagez | 
 

 Hangover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
avatar
Upton Kadebe
Membre this is africa

❖ AGE : 25 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Agent de sécurité
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 394
❖ À J-BAY DEPUIS : 09/01/2014
❖ CRÉDITS : tumblr + yourdesigndiary
❖ DC : Calliope
❖ POINTS : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f87-location-de-upton-kadebe
MessageSujet: Hangover   Jeu 23 Jan - 14:54

Non Waterproof - mon Réveil.

Il y a ces matins, où tu te réveilles, tu te prépares comme un robot auto-guidé le temps d'émerger de ton dernier rêve, et tu pars travailler.
Et il y a ceux … brutaux.

Je me redressais brutalement, noyé momentanément sous l'eau que quelqu'un m'avait envoyé. Il me fallut un certain temps pour me demander où je me trouvais, et qui m'avait infligé un tel sévice. Le tout alors que mes neurones semblaient engluées (ou portées disparues) et certaines s'amusaient avec un marteau-piqueur à l'arrière de mon crâne. Le quelqu'un était une jolie rousse qui me semblait familière, mais dont le nom m'échappait ... Pour le moment. Sinon, je me trouvais dans une pièce assez luxueuse, comme en témoignait le beau parquet -trempé- sur lequel j'avais visiblement dormi. Je reconnus assez vite la décoration comme celle appartenant à l'espace bien-être de l'hôtel – probablement aidé par le fait que je portais une (ou plusieurs, qui sait) longue serviette éponge blanche comme une toge grecque. Euuuh …
- Qu'est-ce que je fous habillé comme ça ? Et qu'est-ce que je fous là ? Et qu'est-ce que tu fous là aussi ? Ah putain ... Mon mal de tête avait décidé de s'intensifier, comme quoi poser trop de questions dès le matin, est mauvais pour la santé. Mais c'était quoi ce délire aussi ? Je n'avais à peu près … aucun souvenir, aucune idée de comment je m'étais retrouvé là. Ah, si, y'en avait bien une qui expliquait ce mal de crâne : la gueule de bois. Une bien forte, pour n'avoir aussi peu de souvenirs.
Je savais que je ne risquais pas de tenir debout si je me levais. J'aurais quand même bien essayé si seulement … Je reportais mon attention sur ma toge improvisée. C'était assez perturbant, quand même. Pas vraiment mon genre de fringues. Je tâtais au niveau de mes hanches, essayant de sentir la présence d'un sous-vêtements. Faites que je ne sois pas à poil là-dessous. S'il me reste un peu de dignité -qui sait ce que j'ai bien pu faire cette nuit pour me retrouver, d'une, dans un espace bien-être au petit matin, de deux, dans cette tenue, de trois, avec une fille. Pas que ce soit bizarre de se réveiller à cause d'une fille qui a décidé de revivre Titanic, non - mais un peu quand même, quand on en a aucun souvenir. Je la regardais, perplexe.
- Pardon, bonjour, qu'est-ce qu'il se passe au juste ? Et ... Quelque chose derrière elle m'interpella. Dans une pièce adjacente où la porte était grande ouverte. Parce que ça ressemblait légèrement à ... ... Une jambe ? finis-je en montrant cette baignoire ou quoi que ce soit, vaguement. Une jambe féminine, ou celle d'un mec, plutôt fin, parfaitement épilé. Si c'était la jambe d'un mec, alors je crois que plus rien ne pourrait me surprendre avant un très long moment.

HJ:
 



Et rappelez-vous toujours
qu’un sourire coûte
moins cher qu’une balle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hangover   Ven 31 Jan - 18:19


Je me regardai dans le miroir, ajusta ma coiffure et appliqua une pointe de gloss sur mes lèvres. Un dernier coup de d’œil. Malgré la soirée qui avait été mouvementée. Ça ne se lisait pas sur mon visage. Pourtant e n'avais que très peu dormi, voire même pas du tout. Même contrairement à certains je n'avais pas bu une seule goutte d'alcool et oui, ce soir c'était moi le « capitaine de soirée ». Enfin vu l'état dans lequel certains étaient, j'étais plutôt contente de ne pas boire. Autant que mon portable était pleines de photos particulièrement compromettantes des personnes qui avaient festoyé ce soir. Le sobriété avait des grand avantages. Je finis par sortir de la salle de bain. Il fallait quand même réveiller toutes cette joyeuse bande, histoire de ne pas se faire pincer par le patron. Parce que faire la fête sur son lieu de travail ça pouvait être assez mal perçu par le grand chef. Le personnel s'amusait mais il fallait que tout soit clean le lendemain, sinon la clientèle aller râler. Mon dévolu se jeta sur Upton dans un premier temps. Je le touchai du bout du pied, voir s'il était encore vivant. Vu ses gémissements bizarres c'était le cas. J'essayai de le secouer plusieurs fois.... Mais rien. Une affaire qui était perdue d'avance. Bon tant pis, je pris la bouteille la plus proche et la remplis d'eau dans la salle de bain. Avec un grand sourire je versai le contenu sur le visage de l'agent de la sécurité. Eh beh c'est pas trop tôt ! Victoire Kate.

Bon ok cet homme avait l'air d'avoir complètement perdu la raison. Bon certes, avec sa tenue bien grecque et dénudée, il n'avait pas l'air très malin. Bien que l'ensemble fut agréable si je tenais compte de la vue qu'elle m'offrait. Je me devais de lui rafraîchir la mémoire avec autre chose que de l'eau. De la glace ? Non, c'était de trop mauvais goût. Petite fête entre membres du personnel du San Marco. Et vu ton état tu as bien profité. Et maintenant.... Une jambe ? Quoi un jambe ? Je me retournai pour voir ce qui avait interpellé Upton. Ah oui, une jambe. Apparemment quelqu'un avait décidé de taper un petit somme dans la baignoire. Je me frottai les mains. Je me fichai que ça soit une fichais que ça soit une personne du sexe féminin ou masculin, sans forme de pitié, j'ouvris l'eau qui coula directement sur la personne. Debout là-dedans. Si les Di Marco voient ce merdier, on est morts.



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
avatar
Lexa Burton
Admin À votre service

❖ AGE : 26 ans
❖ ORIGINES : Américaine
❖ JOB : Réceptionniste au San Marco / Voleuse, chasseuse d'esprit, cartomancienne. Pour simplifier: arnaqueuse XD
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 202
❖ À J-BAY DEPUIS : 15/01/2014
❖ CRÉDITS : Your Design Diary & Jaifkncourtney
❖ DC : Samantha & Carry
❖ POINTS : 17

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hangover   Lun 10 Fév - 2:30

Il y a des matins comme ça où on maudit celui qui a inventé l’alcool et on se promet de devenir sobre… jusqu’au prochain verre de vin où on oublie ses bonnes résolutions. On a beau ne pas aimer les lendemains de cuite, on continue quand même de boire. L’être humain est véritablement masochiste. Je me réveillais brutalement et immédiatement un énorme mal de tête m’indiqua que j’avais dû boire beaucoup trop, la veille. Je me mis à grogner quelque chose qui devait ressembler à « jrrr maaa tééét » pour toute personne à proximité. J’entrouvais mes yeux mais la lumière m’agressait. Il me fallut quelques secondes et quelques clignements des yeux avant de m’habituer à cette agression lumineuse. Les yeux bien ouverts, je découvris que j’avais la tête dans la poitrine de quelqu’un. Je me redressais légèrement pour voir que j’étais allongée sur Charlene. Qu’est-ce que je faisais là ? Je venais de passer la nuit avec elle ? Et surtout comment j’avais fait pour terminer dans cette position ? En effet, j’étais allongée sur Charlene mais l’une de mes jambes était en dehors de la baignoire ou du jacuzzi. Mon cerveau était incapable de déterminer où j’avais élue domicile pour la nuit. Je n’avais aucun souvenir de la soirée, enfin pour l’instant. Et plus j’essayais de me souvenir, plus j’avais mal à la tête. Inutile de se faire plus de mal que ça. La seule chose que je savais, c’était que je m’étais découverte des talents de contorsionniste. Je me levais complétement et vis que je ne portais qu’une culotte et qu’une seule de mes chaussures hors de prix. A cet instant, je n’espérais qu’une chose, retrouver ma chaussure qui m’avait couté un mois de salaire, enfin plutôt le prix de la Rolex que j’avais volé la semaine dernière. Merci monsieur pour votre généreux don ! Ces chaussures étaient parfaites à mes pieds. « Charlene ! Elle est où ma chaussure ? » Je tapais sur le bras de la jeune femme pour la réveiller. « Eh Charlene ! Ma chauss… C’est quoi ce goût bizarre que j’ai… eurk… dans la bouche ? » Je passais ma langue sur mon palais puis sur les lèvres. J’avais l’impression d’avoir du gel douche dans la bouche. En grimaçant, je passais mes doigts sur la langue pour tenter d’enlever ce goût de ma bouche. Je vis ensuite une bouteille de gel douche dans la baignoire. Non, ce n’était pas possible. Je n’avais tout de même pas avalé du gel douche. Je n’avais pas été aussi stupide que ça. Je me mis à califourchon au-dessus de Charlene et me penchai pour récupérer la bouteille. Je l’ouvris et la sentis mais j’étais incapable de dire si j’avais effectivement mis du gel douche à la place de la sauce bolognaise sur mes pâtes au cours du diner. Mon mal de tête s’intensifiait seconde après seconde. J’entendais des voix depuis mon réveil, mais je ne m’en inquiétais qu’à cet instant. J’étais incapable de dire qui était là avec nous, mais les voix semblaient provenir d’une pièce voisine. Je lançais au hasard un « Il y a quelqu’un ? » , espérant avoir une réponse. Je regardai ensuite en direction de la porte et vis deux personnes qui m’étaient familières. « Eh, les filles ! Vous avez vu ma chaussure ? » Au lieu de chercher mes vêtements, je cherchais ma chaussure...


Revenir en haut Aller en bas
Invité
Invité

MessageSujet: Re: Hangover   Mer 5 Mar - 21:32

« Charlene ! Elle est où ma chaussure ? » J’étais étendue dans le sable et Lexa se promenait le long de la plage, cherchant sa chaussure. Ce n’était pas de ma faute si elle l’avait perdu, je n’avais donc pas l’intention d’aller l’aider. Je resterai plutôt étendue au soleil. Je sentis des tapotements sur mon bras et tournai la tête. Lexa était juste à côté de moi. « Eh Charlene ! Ma chauss… C’est quoi ce goût bizarre que j’ai… eurk… dans la bouche ? » Elle se mit à se frotter la langue et je commençai à rire. Pourquoi avait-elle mangé du sable ? Je pouvais comprendre chez un enfant de 2 ans, mais chez un adulte ? Je ne pouvais m’empêcher de sourire en voyant la jeune femme se ruer vers l’eau, espérant enlever le sable de sa bouche. Puis soudainement, sortit de nulle part, apparu un géant poisson. Il sauta en dehors de l’eau, tellement haut qu’il bloqua le soleil. Les choses se compliquaient. J’étais dans la pénombre et je ne comprenais rien. Puis soudainement, la bête retomba dans l’eau, créant une immense vague qui se dirigeait vers moi. « AAAAAH ! » Je me réveillai d’un coup, me retenant sur les parois du bain, pensant que j’allais me noyer. Je ne pouvais pas vraiment bouger, le corps de Lexa étant toujours sur le mien. Toutefois, je pus me redresser légèrement et cela provoqua le pire mal de tête. Je venais à peine d’ouvrir mes yeux que je les refermais déjà et je dus faire mon possible pour ne pas tomber. Une chance que j’étais accrochée aux parois du bain ! « Il y a quelqu’un ? » lança Lexa. « Chuuuuuut ! » fis-je, mettant mes mains sur mes tempes, me laissant retomber dans le bain. Finalement, être couché n’était pas si mauvais que ça.
Et puis, aussi soudainement que je m’étais réveillée, je réalisai que je n’avais pas la moindre idée d’où je me trouvais et pourquoi j’étais ici. Plus j’essayais de me souvenir de ce qui s’était produit la veille, plus mon mal de tête devenait insoutenable. J’entrouvris un œil, regardant mes vêtements. Je ne reconnaissais pas la robe dans laquelle j’étais. Ce n’était pas la mienne, et le décolleté qui devait être ‘de bon goût’ en temps normal était déchiré jusqu’à mon nombril. « Qu’est-ce que… ? » Je ne comprenais rien, et je me demandais même si je voulais comprendre…
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Upton Kadebe
Membre this is africa

❖ AGE : 25 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Agent de sécurité
❖ STATUT : Célibataire

❖ MESSAGES : 394
❖ À J-BAY DEPUIS : 09/01/2014
❖ CRÉDITS : tumblr + yourdesigndiary
❖ DC : Calliope
❖ POINTS : 60

Voir le profil de l'utilisateur http://thisisafrica.1fr1.net/f87-location-de-upton-kadebe
MessageSujet: Re: Hangover   Jeu 6 Mar - 21:34

Pour Noël, je voudrais de la mémoire.

Bien que je m’étais redressé, ma tête tournait suffisamment pour me dissuader de me lever. Je regardais la rousse, qui paraissait complètement sobre et alerte, et me demandais vaguement pourquoi elle remuait dans tous les sens. Et il y avait cette jambe … Qui bougea. Dieu soit loué, la personne à qui appartenait cette jambe était en vie. Et ma tenue. Je n’arrivais pas à me souvenir de grand-chose, et c’est à peine si je savais comment on avait atterri dans cette pièce. Je retirais une des serviettes de bain qui recouvrait mon corps, celle qui drapait mon torse, et m’épongeais le visage avec. Bon. Restait à savoir pas mal de choses … et celle qui m’avait réveillé, et dont le nom m’échappait toujours, devait avoir la plupart des réponses. Comme : comment je me suis retrouvé nu – bien que j’avais espéré trouver mon caleçon, force m’est de constater que lui non plus n’était pas sur moi – sous une toge de serviettes éponges. Et pendant que je forçais mon cerveau (du moins, ce qu’il en restait) à retrouver mes vêtements, je vis du coin de l’œil des mouvements dans la fameuse baignoire. Avec des voix. Des. Voix. Mais ils étaient combien là-dedans ? Enfin … elles. Me semblait que j’avais bu qu’avec des filles ... Cette soirée a vraiment été bizarre.
La voix de la rousse me parvint plus distinctement que celles des autres, probablement parce qu’elle disait : « Di Marco » et « mort » dans la même phrase. Ma raison, qui devait être assez endormie elle aussi, décida qu’il était temps que je me lève alors que mon corps réclamait juste un lit pour pouvoir dormir confortablement. Je m’exécutais donc, le regrettais aussitôt. Mais au moins, je parvins à rester à peu près debout et habillé. J’évitais quand même de marcher, le temps que mes yeux et mon cerveau se reconnectent ensemble. L’une des voix de la baignoire cherchait sa chaussure. J’avais juste envie que le temps s’arrête, le temps que l’alcool finisse de faire son œuvre, et seulement ensuite, je pourrais reprendre le cours de cette journée, trouver miraculeusement mes vêtements, et descendre au pied de l’hôtel pour commencer mon service, tout cela avant que les employées de l’espace détente arrivent et nous surprennent dans cet état-là – et qui avertirait les Di Marco, et nous serions cuits.
Hey, bonne nouvelle, mes neurones n’ont pas toutes fichues le camp ! Après un délai de deux minutes montre en main, j’ai finalement levé le voile sur les mystères de la phrase de la rousse.
Mais il faut avouer que les personnes dans la baignoire étaient de sacrées pipelettes et causaient pas mal d’interférences. De celles qui n’arrangent pas le mal de crâne. Je frottais mes mains sur mon visage et m’étirais un peu, essayant d’accélérer vainement mon réveil. Pendant une seconde, j’enviais la rousse, parfaitement clean, qui devait avoir un tas de souvenirs –gênants pour nous- de cette soirée, et qui pouvait tout à fait s’éclipser en nous laissant là et retourner bosser. Mais elle était là et je n’étais plus qu’un fantôme dans l’incapacité de me mouvoir. Je pouvais juste regarder, et encore, mon champ de vision était assez restreint – bien que plutôt net. Pas de vêtements de ce côté-là de la pièce. Pas de désordre non plus. - Pas de chaussure ici. Vous n’avez pas de fringues en trop, par hasard ? La rousse passa dans mon champ de vision et je l’interpellais. - Hey ! Euh … Tu ne saurais pas où j’ai laissé mes fringues … la rousse ? tentais-je, plutôt certain qu’elle ait un autre prénom.



Et rappelez-vous toujours
qu’un sourire coûte
moins cher qu’une balle.
Revenir en haut Aller en bas
avatar
Kate Sheppard
Membre this is africa

❖ AGE : 21 ans
❖ ORIGINES : Sud-Africaine
❖ JOB : Etudiante en biologie et serveuse au San Marco
❖ STATUT : Célibataire

❖ AGE : 26
❖ MESSAGES : 225
❖ À J-BAY DEPUIS : 07/01/2014
❖ CRÉDITS : MYRTILLE.
❖ DC : Hayden le boiteux
❖ POINTS : 35

Voir le profil de l'utilisateur
MessageSujet: Re: Hangover   Dim 6 Avr - 17:11

[hrp: désolée pour le temps et la nullité du truc ><]

Je soupirais longuement. Il y en avait qui avait vraiment l'alcool mauvais. J'osais juste espérer que ça ne me retomberait pas dessus. Parce qu'en voyant ce bordel, les patrons allaient nous attraper et nous faire notre fête. Autant dire qu'on pouvait faire une croix sur nos jobs concrètement et c'était tout sauf ce que je voulais personnellement. Mais par malchance, j'étais la seule dans ce bazar sans nom à avoir un minimum de raison. J'allais réveiller tout le monde histoire qu'on ai au moins de le temps de filer à l'anglaise. Au pire, s'ils ne réagissaient pas, j'allais partir toute seule et les laisser se débrouiller avec leurs gueules de bois respectives... ce n'était pas ce qui me dérangerait à dire vrai. Je soupirais en voyant les deux filles que je venais de réveiller. A croire que la douche froide ne leur avait pas couper là voix. Doux Jésus, sortez moi de cette situation. Je me retournai désespérée vers Upton puis je me rappelais que dans sa toge de romain, ce n'était pas lui qui allait sortir sortir de cette situation. Tu n'as qu'à chercher dans le bazar là-bas Lexa. Mais ça reviendrai à chercher une aiguille dans une botte de foin.

Je croisais les bras sur ma poitrine en regardant les deux femmes dans la baignoire. Est-ce qu'elles comptaient barboter ici jusqu'à la fin de leur ivresse ? En tout cas moi j'avais bien l'intention de les faire bouger et plus vite que ça ? Tes vêtements ? Probablement en train de flotter dans la piscine, je dirai. Tes fidèles tes préféraient tout nu je crois, grand empereur romain. Je finis par rire, cette situation était tellement ridicule que je ne pouvais pas m'empêcher d'en rire. Un rire jaune surtout. Je finis par regarder mon collègue après quelques secondes pour calmer. Et moi c'est Kate. Si tu ne t'en souviens pas, attention aux représailles Upton César. Je ne pus contenir un nouveau rire. Mon collègue de travail avait de quoi avoir peur. Comme pas de gens qui avaient participé à cette petite sauterie, parce qu'avec ce que j'avais accumulé dans mon téléphone portable... autant dire que j'avais de quoi négocier pour un petit moment. Ce qui signifiait qu'on allait me devoir quelques services. Je m'en frottais les mains d'avance. Je finis par retourner vers les filles de la salle de bain. Sans crier gare je rallumai la douche. Mesdames, si vous ne sortez pas de cet endroit, je vous noie. Alors, hop hop hop, on se relève, on retrouve ses chaussures et une tenue décente. Avec un décolleté pareil tu vas attrapé un rhume.



You keep hauting me
I need someone
To protect me from your madness


Revenir en haut Aller en bas
Contenu sponsorisé

MessageSujet: Re: Hangover   

Revenir en haut Aller en bas
 

Hangover

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1

 Sujets similaires

-
» 06. [Freeman's] Cure for Hangover...
» underground hangover ✗ 26/09 - 00h05
» Lex' & Manu: I've got a hangover!
» #0326 ~ hangover (les deux poupées)
» The Hangover [FB 1622]

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
♚ This is Africa :: JEFFREY'S BAY :: San Marco Hotel :: Espace bien être-